Johannes De Parvulis

 

MONDE NOUVEAU PROPHÉTISÉ

Le Genre humain est dû pour un nouveau départ.

D'après les prophètes chrétiens contemporains il sera précédé d’une purification générale, une sorte d'Apocalypse intermédiaire.

 

_______

 

Les pages qui suivent représentent les trois premiers chapitres du livre “Les Temps à venir”.

 

Ltav-ppp.jpg

 

Ce livre est disponible aux Éditions du Parvis (Parvis, CH 1648, Hauteville, Suisse. Tél. 269-15-93-93 < http://www.parvis.ch/divers_f/conditions.html >).

Disponible aussi au Canada chez Médiaspaul (Médiaspaul, Sherbrooke, Qc., Canada. Tél. 819-569-5535).

(Si le comptoir de Médiaspaul est vide, demander à Lucie, ou à Marie, de téléphoner à l'auteur de mettre à leur disposition les copies qui lui restent).

_______

 

Les prophètes chrétiens contemporains annoncent que Dieu veut remettre à neuf l'Humanité

Planification divine : Dieu veut remettre à neuf l’Humanité.

La plupart des prophéties rapportées dans ces pages sont celles des Prophètes chrétiens contemporains. Elles confirment la Révélation traditionnelle, la Bible, en l'approchant du monde actuel. Elles nous permettent de comprendre la raison d’être des changements que Dieu veut faire, et d’entrevoir de quelle façon ces mêmes changements pourraient se réaliser. 

 

 

 

 

TABLE DES MATIÈRES

 

Chapitre 1

Planification divine révélée.

 

1. - Nouvelle donne pour l’Humanité. 

2. – La triple Équation du Créateur trinitaire.  

3. - Septième Jour.  

4. - L’Homme nouveau. 

5. - Millénarisme.  

6. - Les trois avènements du Christ. 

7. - Bonheur = amour. Amour = bonheur.  

8. - La Grande Apostasie, et le feu sous la cendre. 

9. - Passé, présent et futur (tableau synoptique).  

 

Chapitre 2

Transformation du Monde révélée.

 

1. - Église: pour ressusciter il faut d’abord mourir. 

2. - Parallèle entre le Christ et son Corps mystique, l’Église.

3. - Faux pape = pape-fantoche.

4. - Changements prévisibles.

5. - Nouvel Ordre Mondial.

6. - Garabandal: prophéties.

7. - Dozulé: la Croix glorieuse.

8. - Purification préparatoire.


Chapitre 3

Cieux nouveaux et Terre nouvelle révélés.

 

1. - Résurrection prophétisée.

2. - Bonheur en perspective.

3. - Carolina Venturella: la Pentecôte universelle.

4. - Messages du Ciel sur l’Ère nouvelle.

5. - Notre résurrection (sur les paroles de Saint Jean, Maria Valtorta, et don Stefano Gobbi).

6. - Luisa Piccarreta: les trois “Fiat” de la Trinité divine.

7. - Luisa Piccarreta: revenir à l’Ordre primordial.

 

Annexes:

1. - Fernand Crombette et prophéties récentes.

2. - Fernand Crombette et calendrier copte.

 

 

 

Chapitre 1

Planification divine révélée.

 

 

 

1. - Une nouvelle donne [1] s’annonce pour l’Humanité.

Les Prophètes chrétiens contemporains nous annoncent que Dieu va bientôt refaire sa Création. Est-ce que cela veut dire que Dieu s’est trompé dans sa Création précédente? Non. Dieu ne se trompe pas. Si maintenant Dieu décide de remettre sa Création à neuf, la raison est tout autre. C’est que nous, les hommes, avons triché au cours de la précédente. Nous avons triché en abusant de notre liberté, ce don précieux que Dieu nous accorde à la naissance.

Les humains sont tous doués de liberté, mais que deviennent les dons de Dieu, même les plus précieux, si par malheur l’homme en abuse?  Ils deviennent mauvais, dans le sens qu’au lieu de conduire l’homme à la vie ils le conduisent à la mort. Cela ressemble au cas du cuisinier qui avec le meilleur couteau de sa cuisine s’est coupé d’abord un doit, puis une main... [2] Nous sommes forcés d’admettre qu’à force d’abus l’homme est en train de mettre en péril la survie de sa propre espèce. Que va-t-il nous arriver maintenant?  S’il est vrai que Dieu lui-même tient la barre du bateau qui nous transporte, que va-t-Il faire du bateau et de nous tous maintenant que la vie à bord est devenue invivable?

Heureusement “Dieu ne fait rien sans d’abord révéler ses intentions à l’Humanité par l’entremise de ses instruments, les Prophètes”. [3] Les Prophètes, aujourd’hui, sont effectivement très nombreux, et leurs messages concernent notre avenir collectif. Les circonstances étant ce qu’elles sont, ce livre se propose d’offrir aux lecteurs intéressés une synthèse ordonnée des messages que Dieu nous envoit pour nous dévoiler son plan d’action. Sa lecture permettra aux lecteurs de mieux comprendre ce que Dieu a l’intention de faire avec nous, sa Création, à partir d’aujourd’hui.

J’ai tout de suite rencontré deux obstacles :

Premier obstacle : l’Adversaire de Dieu  – et le nôtre –  sème la confusion dans nos esprits avec des messages qui semblent vrais tout en étant faux.  Pour éviter cet obstacle j’ai éliminé au départ toute “prophétie” qui manquait de cohérence. Les messages de l’Adversaire savent être mirobolants, mais ils ont toujours un petit défaut au niveau de la cohérence: défaut parfois microscopique, mais réel. Dieu, au contraire, est toujours cohérent.

Deuxième obstacle : On entend dire parfois qu’aujourd’hui les Prophètes sont trop nombreux, et que cela crée beaucoup de confusion. Pour répondre à cette préoccupation, qui pendant un certain temps a été aussi la mienne, un jour la Providence a mis devant mes yeux les paroles du chapitre 10 de l’évangile de St Jean : Les brebis entendent la voix de leur berger … et elles le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. Elles ne suivront pas un étranger, mais elles fuiront loin de lui parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers”. Je me suis donc dit : si une brebis – qui est un simple animal – est capable de reconnaître la voix de son berger, un chrétien qui aime son Père éternel est sûrement capable d’en faire autant. Si un enfant tout petit est en mesure de reconnaître entre mille la voix de son père, un chrétien adulte ne serait-il pas capable d’en faire autant avec la voix de son Père des cieux? [4]

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

2. – La triple Équation du Créateur trinitaire.  

Depuis combien de temps la race humaine est-elle présente sur la terre?  La science humaine tente de répondre, mais ses réponses varient d’un scientifique à l’autre, d’une époque à l’autre. Dans le texte qui suit, écrit le 29 janvier 1919 par Luisa Piccarreta, Jésus nous dit que l’homme est sur la terre depuis 6.000 ans. [5] Jésus s’exprime en ces termes:

 «Fille bien-aimée, Je veux te faire connaître l’ordre de ma Providence: à chaque cours de deux mille ans J’ai renouvelé le monde. Après les premiers deux mille ans Je l’ai renouvelé avec le Déluge. Après les deuxièmes deux mille ans les bons et les saints eux-mêmes ont vécu des fruits de mon Humanité, et par moments ils ont bénéficié aussi de la jouissance de ma Divinité. Maintenant nous sommes rendus à la fin des troisièmes deux mille ans et il y aura un troisième renouvellement. Voilà le pourquoi de toute cette confusion. C’est justement par cette confusion que le troisième renouvellement se prépare.

Au cours de la deuxième période J’ai manifesté ce que mon Humanité opérait et souffrait, mais très peu vous a été dévoilé au sujet de l’action de ma Divinité. Maintenant, dans le troisième renouvellement, après que la terre sera purgée et que la plupart de la génération présente sera détruite, Je serai encore plus généreux envers mes créatures. J’accomplirai le renouvellement en manifestant ce que ma Divinité faisait dans mon Humanité, comment agissait mon Divin Vouloir avec mon Vouloir humain, comment tout en Moi demeurait lié, comment tout était fait et refait par Moi, comment même la dernière pensée de la dernière créature était refaite et scellée par mon Divin Vouloir.» [6]  

L’âge de l’humanité ne nous est pas dévoilé uniquement par Luisa Piccarreta. Le livret: “Cœurs Unis de Jésus et de Marie”, de J.E. Gehrer, [7] contient lui aussi des révélations divines sur ce sujet. Une de ces révélations nous permet de déduire que le Plan divin du Salut (alias : “Semaine Universelle”) est lui aussi constitué de sept périodes, comme le Plan de la Création, et que l’humanité se trouve présentement au début de la septième période. [8] Voici la transcription du texte qui se trouve aux pages 15-16 du dit livret:

 «La voix intérieure précisa: “Oui, vous vous levez à l’aube d’un jour nouveau. Auprès de Dieu mille ans sont comme un jour. Celui-ci [ce laps de temps] sera [semblable à] un dimanche: l’ère du Saint-Esprit”. Il me semblait que 4000 ans [durée de la période de l’Ancien Testament] étaient attribués au Père, 2000 ans [Nouveau Testament] au Fils, et 1000 [les 1000 qui manquent pour compléter le cycle de sept mille] au Saint-Esprit. [Nouvelle Création: période de temps que l’Humanité n’a pas encore connue] ».

 Notre temps humain est divisé en semaines, et à la fin de chaque semaine il y a un jour qui s’appelle dimanche. D’après le livre de la Genèse la Semaine de la Création possède elle aussi son “dimanche”. Son septième jour est celui au cours duquel Dieu s’est “reposé”. [9] Notre dimanche à nous a donc un vis-à-vis dans le “Dimanche” de la Création, et vice-versa. Les deux plans hebdomadaires se ressemblent de par leur structure, qui est la même. Par commodité nous pourrions représenter cette structure avec l’expression [6 + 1 = 7], où le numéro “6” représente les jours de travail, le numéro “1” le dimanche, et le numéro “7” le total des deux nombres additionnés.

Jusqu’ici rien de nouveau. Ce qui se présente comme nouveau, c’est l’existence d’un troisième type se semaine : la Semaine Universelle. Elle aussi est formée de sept périodes de temps. Il s’agit de sept millénaires. En réfléchissant sur cette Semaine Universelle nous découvrons que le millénaire actuel, septième de l’histoire du monde, est le dernier de la série. En vertu de sa position il se présente comme le “Dimanche” de ladite Semaine.

Étant donné que la structure de cette Semaine est identique aux deux autres, si nous mettons ensemble les trois structures nous allons obtenir une formule très éloquente. Exemple:

6 + 1 = 7

6 + 1 = 7

6 + 1 = 7

L’éloquence de cette formule triple peut s’explique de la façon suivante:

Verticalement, la première rangée de nombres est composée de trois “6”. Ils représentent sans doute la plénitude du mal [666].

Verticalement, la deuxième rangée de nombres est composée de trois “1”. Ils représentent sans doute la plénitude du bien [111].

Verticalement, la troisième rangée de nombres est composée de trois “7”. Ils devraient normalement représenter quelque chose. Mais quoi? Le Père Penasa, interrogé par moi-même au téléphone, m’a répondu que le numéro 7 répété trois fois [777] représente “la perfection (ou plénitude de vie) que l’homme peut réaliser au cours de son épreuve terrestre”. Pour compléter sa réponse il m’a ensuite envoyé un petit texte que le lecteur trouvera ci-joint, dans la note n. 10: [10]

Martino_P

Père Martino Penasa, franciscain, exégète de la Bible, et auteur.

 

Le Plan conçu par Dieu serait donc triple, et chacune de ses trois parties aurait la même structure hebdomadaire.

En résumé:

 

Semaine divine

Sept périodes

LE TEMPS DE la Création

[6+1=7]

 

Semaine humaine

Sept jours

le temps humain

[6+1=7]

 

Semaine  universelle

Sept millénaires

lE TEMPS DU PLAN dE salut

(SA DURÉE DANS LE TEMPS HUMAIN)

[6+1=7]

 

 

La structure de chacun de ces trois plans est exactement la même, représentée par la formule [6+1 = 7].

Si maintenant nous voulions par commodité résumer dans une formule écrite les rapports qui existent entre ces trois Plans, qui sont similaires, il en résulterait une triple équation proportionnelle, à formuler de la façon suivante:

 

 

Le Plan Créatif est au Jour de “Repos” de Dieu,
ce que la
Semaine est au Dimanche,

et

ce que le Plan salvifique global est au Millénaire de Paix.

______

 

Un mathématicien écrirait cette triple Équation proportionnelle de manière scientifique, c’est-à-dire de la façon suivante: [11]

 

 

 C : R = S : D = P : M

 

 

Ou encore:

 

R : C = 1 : 7

D : S = 1 : 7

M : P = 1 : 7

 

L’ordre présent dans cette triple équation proportionnelle semble un reflet de la Trinité sacrosainte. [12] Il nous permet de déduire que le millénaire dans lequel nous entrons, septième de l’histoire du monde, doit être considéré comme le Dimanche la Semaine Universelle, qui est le Plan de Dieu, le résume. Question: « Est-ce vrai que le Dimanche, c’est-à-dire le “Jour du Seigneur”, est un jour de sanctification? »   “Oui – me dites vous –, c’est ce que les catéchistes nous ont toujours enseigné”. Merci. Votre réponse signifie que le millénaire qui commence [13] sera un millénaire de sanctification, individuelle et collective à la fois. L’humanité s’apercevra que ce Millénaire est vraiment celui que St Jean décrit au début du 20e chapitre de l’Apocalypse, et finira peut-être par l’appeler: “Millénaire saint”. Chose certaine, le Millénaire de Paix est une promesse divine, donc certaine, et puisque les Prophètes nous disent que son temps est arrivé, il convient de s’y préparer. [14]

Ce que Dieu fait est toujours conçu et réalisé avec ordre. [15] La signature de Dieu, c’est l’ordre sublime qui existe en Lui et dans toutes ses œuvres. [16]

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

3. - Septième millénaire = Millénaire de Paix. 

Substituer l’idée de Création avec celle d’évolution spontanée de la matière est une erreur grossière. Même si de nos jours cette erreur est devenue une mode, nous savons que la matière ne peut rien par elle-même. C’est donc Dieu qui a créé l’homme en insufflant la vie à une matière préparée pour cela.

À la lumière de ce que nous venons de voir et d’apprendre, nous pouvons affirmer que Dieu Créateur a créé l’homme il y a six mille ans, que Dieu Rédempteur l’a racheté il y a deux mille ans, et que le temps présent est celui du Dieu Sanctificateur. L’action spécifique de l’Esprit Saint devrait commencer sous peu, en ce temps qui est le nôtre. [17]  

En synthèse: de même que l’Ère du Père a été une ère de Justice, et l’Ère du Fils une ère de Miséricorde (Ancien + Nouveau Testament), de même l’Ère du Saint-Esprit sera une ère de Sanctification (troisième et dernier Testament). Ce credo de bonheur devrait pouvoir faire partie du patrimoine spirituel de tout chrétien, car nos Prophètes contemporains l’annoncent avec cohérence et clarté, digne complément à la Révélation traditionnelle.

La prophétie qui suit est un autre exemple de cette clarté. Elle nous vient de Magdalena Porsat, une humble femme qui au siècle dernier a travaillé comme servante auprès d’une famille française de la bourgeoisie. [18]  

“Écoutez ce que Marie, notre Mère, m’a chargée de vous annoncer. Je vois la Fin des Temps. Je vois la fin du mal et le commencement du bien. Il ne s’agit pas d’un événement quelconque, mais d’une grande époque qui va commencer: la troisième. Au commencement le Père nous a créés, et cela pour nous permettre de le connaître, l’aimer, le servir. Dans un deuxième temps, c’est le Fils qui nous a sauvés. Maintenant, pour notre consolation, le Père et le Fils nous envoient le Saint-Esprit triomphateur, avec Marie son Épouse. Ceci est un grand miracle”.

Une autre mystique, Sœur Marie-Nathalie, a reçu de Jésus les paroles suivantes:

“C’est n’est pas la fin du monde qui est proche, mais la fin des péchés, la fin de cette marée d’âmes qui courent vers la damnation”. [19]  

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

4. - L’homme nouveau.

Le chemin que nous avons parcouru jusqu’ici nous a fait prendre conscience qu’à la fin du Plan de la Création, comme à la fin du Plan de la Semaine humaine, il y a un jour de repos qui porte le nom de “dimanche”. C’est dire que le “dimanche” de Dieu trouve son correspondant dans le dimanche de l’homme, et vice-versa. Suite à cela nous avons découvert un troisième plan, appelé Plan salvifique global, lui aussi composé de sept “jours”, chaque “jour” étant l’équivalent d’un millénaire. Nous avons vu que selon ce Plan, le millénaire qui a commencé à la fin du 20e siècle est le septième d’une série de sept, donc le dernier de la série, et nous avons conclu qu’il correspond au Dimanche du Plan salvifique global. La question la plus logique que l’on puisse se poser maintenant est la suivante : « Ce “jour” conclusif – ce Millénaire conclusif – n’est-il pas le Millénaire de Paix dont il est question dans l’Apocalypse de St Jean?» [20]

Avec un oui comme réponse, il nous serait permis de considérer ce Millénaire de Paix comme le “Millénaire de la Rencontre...”. Rencontre de Dieu avec l’homme et de l’homme avec Dieu. [21] La sainteté parfaite de Dieu s’unirait à celle de l’homme, imparfaite mais perfectible dans la puissance et par la puissance de Dieu.

Ayant convenu que le dimanche est un jour de sanctification – ceci est une vérité de foi prêchée par l’Église – nous pouvons compléter notre pensée en disant qu’au cours de cette “rencontre”, une sainteté en devenir, la nôtre, se laisserait posséder par la Sainteté parfaite, celle de Dieu, donnant naissance à l’Homme nouveau, celui que Jésus s’efforçait d’expliquer à Nicodème. Et cet Homme Nouveau, sanctifié, aurait comme identité... celle de chacun d’entre nous!  Voici en effet des paroles scripturales : «Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. Et c’est la joie de l’époux au sujet de l’épouse que ton Dieu éprouvera à ton sujet”. Oh!  Paroles divines!  Oui, nous serons cet Homme nouveau... si seulement nous le voulons. [22]  

Cela nous dévoile le but ultime de chaque apocalypse: la reconstruction de notre vie humaine sur des bases nouvelles, plus solides que les précédentes. Qu’il s’agisse d’une apocalypse relative ou de l’Apocalypse absolue, [23] la raison d’être de toute apocalypse est de battre le blé qui a poussé dans les champs du Seigneur. Il est normal que ce travail survienne à la fin des étapes principales de l’histoire du monde. Cela fait partie de la logique des événements.

Il faut admettre que les personnes qui auront accès à l’ère engendrée par l’apocalypse actuelle [24] sont des personnes privilégiées. Elles auront droit au même privilège qui fut accordé jadis à Noé, puis aux Hébreux qui accédèrent à la Terre promise. Terre donnée, cette Terre, mais aussi Terre gagnée, car pour l’avoir les personnes choisies auront subi une purification, réussi une épreuve. Oui, il y a des personnes qui réussissent dans le bien. C’est grâce à elles qu’à la sainteté d’innocence du Paradis terrestre initial répondra l’écho de la sainteté de pénitence du Paradis terrestre final. [25]

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

5. - Millénarisme.

Cette section explique que le mot millénarisme ne doit pas être interprété de façon matérialiste, mais spirituelle, et que le but de l’Apocalypse Intermédiaire n’est pas de détruire mais de purifier, car pour entrer dans la Nouvelle Terre promise, l’Ère de l’Esprit Saint, il faut être propre. L’Ère de l’Esprit Saint en est une de sanctification, et correspond au Millénaire de Paix que l’Évangéliste St Jean a décrit dans son livre de l’Apocalypse. [26]  

Mme Vassula Ryden [27] a reçu plusieurs messages de la part de Jésus, messages qui confirment l’imminence de la grande Purification et la beauté de l’Ère nouvelle qui la suivra. Par exemple, à la page 75 du 4e volume de : La vraie vie en Dieu, on peut lire:

«Oui, mes Bien-aimés, Je vous donnerai la sagesse pour qu’elle soit votre compagnon de route et votre guide, et qu’elle vous conduise à la sainteté; une sainteté qui paralysera Satan pour mille ans, l’empêchant de venir entre vous et mon Amour. Aussi, quand vous verrez le ciel se dissoudre en flammes, et les éléments fondre dans la chaleur, sachez que ceci est le signe du commencement de la promesse que Je vous ai faite de vous donner des Cieux nouveaux et une Terre nouvelle; avec aussi le renouvellement de mon Église, la renaissance de mon Église, la renaissance de nos deux Cœurs.» (19 décembre 1990).

Grâce à cette révélation, confirmée par d’autres, nous savons qu’après la Tribulation-Purification prophétisée pour la Fin des Temps - les nôtres - le genre humain peut s’attendre à vivre dans le bonheur et la paix pendant une dizaine de siècles.

Certains catholiques pensent que cette prophétie est fausse du fait, disent-ils, que le millénarisme a déjà été condamné par l’Église. Or des recherches ponctuelles m’ont fait découvrir que la condamnation du “millénarisme” par l’Église catholique n’a rien à voir avec le nombre mille, malgré la racine du nombre “mille” dont on a abusé. Telle est l’explication que donne le révérend Père Martino Penasa, auteur italien de livres très importants sur la Parousie. Voici la traduction de ce que le Père Penasa a écrit tout récemment au sujet du millénarisme:

«Le millénarisme a été condamné par l’Église au temps de saint Augustin. Il n’a rien à voir avec le nombre mille. Il concerne la présence physique du Christ comme Roi suprême de la terre, la présence d’un Christ politique qui pendant mille ans serait occupé à donner des festins de noces avec des banquets et des ballets mondains dignes du monde païen, avec beuveries et orgies sexuelles. Ces millénaristes insistaient pour proposer le millénaire d’après une interprétation païenne du texte de l’Apocalypse qui dit: “Soyons dans l’allégresse et dans la joie”. “Voici les noces de l’Agneau; son épouse est prête”. ... “Écris ceci: heureux les invités au festin nuptial de l’Agneau”. »

Le révérend Père Martino Penasa explique [28] que le Millénarisme que l’Église a condamné à l’époque de St Augustin n’est pas une condamnation du passage biblique qui parle du “Millénaire de Paix” (Ap 20, 1-6). C’est plutôt une condamnation de son interprétation matérialiste (ou politico-matérialiste). Personne ne saurait condamner la Bible, parole de Dieu, et surtout pas le passage de la Bible qui parle du “Millénaire de Paix”.

Insinuer que l’Église a condamné le Millénaire de Paix, c’est prêcher le faux. Un exemple analogue nous vient du Cantique des Cantiques. Ce Cantique ne saurait être condamné par l’Église, car l’Écriture Sainte n’est pas sujette à condamnation. Il existe pourtant des interprétations matérialistes du Cantique des Cantiques qui mériteraient d’être condamnées, et comment!

Le révérend Martino Penasa ajoute qu’en 1944 l’Église a rejeté même la formule “mitigée” du millénarisme, [29] celle qui proposait d’éliminer les abus culinaires et sexuels, tout en gardant l’image politique du Christ.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

6. - Les trois avènements du Christ.

Les messages des Prophètes du présent sont souvent en lien avec ceux que le Ciel a déjà envoyé aux Prophètes du passé. Par exemple, les deux messages qui suivent sont en lien avec le livre de l’Apocalypse. La Sainte Vierge les a confiés au révérend don Stefano Gobbi en 1994 et 1995.

1) «Vous êtes au cœur même de ce qui vous a été annoncé dans le dernier Livre de la Sainte Écriture.» (13 mai, 1994).

2) «Je suis la Reine de la Paix et l’aube qui annonce les temps nouveaux qui vous attendent, et qui approchent à grand pas. ... Je vous offre le refuge assuré que la Très-sainte Trinité vous a préparé pour ces temps orageux de la Grande Tribulation. » (31 décembre, 1995)

Il reste que la Grande Tribulation n’est qu’un moyen, le but étant le renouvellement de l’Humanité. L’extrait qui suit, reçu par don Stefano Gobbi en 1992, prévoit un renouvellement total de l’Humanité au moment du retour de Jésus dans la gloire. C’est toujours la Reine du Ciel qui nous parle.

«Je suis toujours avec vous pour vous dire que la réalisation de ces signes vous indique avec certitude que la Fin des Temps est proche, avec le retour de Jésus dans la gloire.» (31 décembre 1992).

À ce point il devient presque obligatoire de penser que cette deuxième venue de Jésus en tant que Roi de gloire soit une anticipation de la troisième et dernière venue qu’Il fera à la Fin du monde, en tant que Juge. Ainsi Dieu le Père, dans son Plan divin, aurait établi que Dieu le Fils rencontre l’humanité à trois reprises: la première comme Rédempteur, la deuxième comme Roi, la troisième comme Juge. Pour résumer tout cela, voici un tableau en trois parties:

 

Première venue.

RÉDEMPTEUR.

À Bethléem, en Palestine.

Il y a 2000 ans.

Deuxième venue.

ROI DE GLOIRE.

À la “Fin des Temps”.

Ces jours-ci.

Troisième venue.

JUGE SUPRÊME.

À la Fin du Monde.
Après le Millénaire qui vient de commencer.

 

Une fois de plus nous réalisons que la première Parousie de Jésus a marqué la fin de l’Ère de Justice [30] et le début de l’Ère de Miséricorde; [31] que sa deuxième Parousie va bientôt marquer la fin de l’Ère de Miséricorde et le début de l’Ère de Sanctification; [32] et que sa troisième Parousie, étape finale du Plan divin, marquera la Fin du Monde en même temps que de l’Ère de Sanctification. [33]  Donc la troisième venue de Jésus, celle de la Fin du Monde, aurait lieu dans environ dix siècles, à la fin du “Millénaire de Paix”. Elle serait finale et définitive. [34]

Pour confirmer cette idée des trois avènements du Christ, voici deux extraits. Le premier est tiré du “Livre bleu” de don Stefano Gobbi, le deuxième des écrits de Maria Valtorta.

Stefano Gobbi, le 24 décembre 1978: «La seconde venue de Jésus, son retour dans la gloire, aura lieu avant sa dernière venue pour le Jugement dernier - dont l’heure est toujours cachée dans les secrets du Père - et ressemblera à sa première venue, la nuit de Noël, [dans ce sens que] le monde sera tout enveloppé des ténèbres de la négation de Dieu, [et que] presque personne ne sera prêt à l’accueillir. Les grands ne se souviendront même pas de lui. Les riches lui fermeront la porte. Les siens seront fort occupés à se chercher et à s’affirmer eux-mêmes. “Lorsque le Fils de l’Homme viendra, trouvera-t-il encore de la foi sur la terre ?”  Il viendra à l’improviste, et le monde ne sera pas prêt pour sa venue. Il viendra pour un jugement pour lequel l’homme ne sera pas préparé. Il viendra pour instaurer son Règne dans le monde après avoir vaincu et anéanti ses ennemis. Dans cette deuxième venue aussi, le Fils viendra vers vous par sa Mère. Comme le Verbe du Père s’est servi de mon sein virginal pour venir jusqu’à vous, ainsi Jésus se servira-t-il de mon Cœur Immaculé pour établir son Règne parmi vous.»

Maria Valtorta: «Lorsque J’aurai purifié mon troupeau de ce qui est impur et faux [avec la Purification qui aura précédé sa venue intermédiaire], dans ma période de Roi de la Paix [35] J’instruirai ceux qui seront restés pour la dernière instruction. Ils me connaîtront comme maintenant les élus seulement me connaissent. Ils ne seront pas douze, mais douze mille fois douze mille créatures appelées à la connaissance du Roi. Les guerres et les hérésies tomberont. Lumière et Paix seront les soleils de la Terre. [36] Ces hommes se nourriront du germe vivant de ma Parole et ne souffriront plus par manque de nourriture spirituelle. Ils m’adoreront en esprit et en vérité.

Lorsque surviendra la dernière rébellion de Satan contre Dieu [37] parmi les appelés à la connaissance du Roi ne manqueront pas les derniers Judas. L’or de la Cité éternelle doit être purifié par le moyen de trois philtres [38] pour pouvoir devenir encensoir devant le trône de l’Agneau glorieux. Le dernier philtre sera celui-là. Mais les “fidèles” demeureront fidèles. Ils sauront que Je suis avec eux, et qu’ils sont mon peuple éternel.

Mais dès maintenant, ô mes bien-aimés, et toi aussi âme qui m’aimes et que J’aime, sachez que vous êtes mes agneaux bien-aimés même avant que Je me sois rendu manifeste pour rassembler mon troupeau pour le conduire vers les éternels pâturages du Ciel. Vous entrerez dans mon Royaume avant les autres, car vous êtes mon troupeau et Je suis le Seigneur, votre Dieu, le Berger qui vous appartient et qui trouve ses délices parmi vous. Je suis Celui qui vous appelle à sa demeure pour vivre avec vous dans la Paix réservée aux fidèles du Christ.» [39]    

Un homme averti en vaut deux. Connaître les différents aspects du Retour du Christ signifie pouvoir mieux s’y préparer. Nous serons mis dans un contexte semblable à celui que les paysans vivaient, et encore vivent, au moment de la récolte du blé. La tradition veut que la récolte du blé soit suivie d’un grand battage destiné à séparer la paille du bon grain. Cependant le but n’est pas le battage mais la richesse qui est dans le bon grain obtenu par le moyen du battage. L’Apocalypse, c’est le battage, un simple moyen; le but est le Règne temporel de Dieu.

Les messages entendus nous confirment que l’Esprit de Dieu est prêt à introduire ce Règne sur notre terre, et à l’y fixer pour les siècles à venir. Quoi faire pour avoir le privilège d’être parmi les choisis à qui Dieu dira: “Je te félicite, serviteur loyal et fidèle. Puisque tu as été fidèle dans les petites choses, maintenant je vais t’en confier de très grandes"? [40] La réponse est déjà dans nos cœurs, mais les pages qui suivent vont nous permettre de l’entendre et de la comprendre encore mieux.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

7. - Bonheur = amour. Amour = bonheur.

Reprenons la question : Quoi faire pour avoir le privilège d’être parmi les choisis à qui Dieu dira: “Je te félicite, serviteur loyal et fidèle; puisque tu as été fidèle dans les petites choses, maintenant je vais t’en confier de très grandes” ?  Voici une tentative de réponse. Avez-vous déjà vu deux amoureux qui ne s’aiment plus vraiment? Ils font semblant que rien n’est changé, mais ils ne sont plus capables de trouver du temps pour s’écouter. Trouver du temps pour s’écouter n’était pas un problème avant que ce changement ne survienne, mais une fois ce changement survenu, les défis pour trouver du temps de se parler sont si difficiles à relever, si difficiles... Pourquoi? 

Un jour j’ai eu ma réponse à travers une image mentale que le Seigneur m’a envoyée. Je me suis trouvé à l’intérieur d’une belle maison qui, étant tout ce qu’il y avait de plus moderne, était fournie d’un bon réseau électrique. Chose surprenante, malgré la présence du réseau il n’y avait pas d’électricité dans la maison. Pas de lumière, pas de chaleur, pas d’énergie motrice pour faire fonctionner les appareils électroménagers. Je me suis dit : une maison sans électricité n’est plus la même. La vie y est beaucoup plus dure... Lors du verglas qui en 1998 a frappé le Québec tous les habitants de cette “Belle Province” canadienne se sont aperçus que sans électricité on ne pouvait plus rien faire, et qu’on risquait même de mourir, à cause du froid ou par manque de soins appropriés. L’électricité est très importante pour les maisons, les écoles, les églises, les restaurants, les bureaux… Là où elle arrive elle amène la vie. Quelle merveille que l’électricité!

L’amour aussi amène la vie. Quelle merveille que l’amour! S’il vient à manquer tout est plus difficile, plus  compliqué, plus ardu, ou carrément impossible. Les baisers sont sans élan, les sourires sans conviction, les poignées de main sans transport. C’est comme si tout à coup la maison manquait d’électricité. Et sans électricité il n’y a plus de lumière dans le noir, plus de chaleur dans le froid, plus d’énergie motrice pour faire fonctionner les électroménagers. Quel miracle que l’amour! Le plus beau, le plus grand, le plus émouvant des miracles!

Pendant combien de temps nos deux ex-amoureux réussiront-ils à faire semblant de s’aimer? Même s’ils continuent à se dire: “Tu sais, chéri(e), je n’arrive pas à trouver le temps...”, en réalité c’est l’élan spirituel qui leur fait défaut. Le manque de temps n’est qu’un prétexte, une façon banale de s’en tirer à bon compte, de passer tout droit sans se donner la peine de regarder en face le gros “bobo” qui les a atteints.

Alors, imaginez maintenant d’être en amour par dessus la tête avec quelqu’un d’extraordinaire, et que ce quelqu’un, cette fois-ci, soit le bon Dieu! Comment agissez-vous envers Lui? Une personne amoureuse pense sans cesse à son amoureux! Et en ce moment vous êtes cette personne. Votre sentiment d’amour est si fort, si fort, qu’il vous tient constamment sur le qui-vive. Vous souhaitez que votre amoureux soit là, près de vous! Vous l’aimez, donc vous l’attendez, l’oreille tendue, l’œil ouvert. Et quand il arrive, dès que vous le voyez vous courez vers lui, le cœur en fête.

Or il se peut qu’un jour votre amoureux ne puisse pas être au rendez-vous habituel, et cela à cause d’un empêchement quelconque (cela peut arriver), alors votre amoureux vous envoie quelqu’un qu’il a réussi à trouver pour vous faire parvenir de ses nouvelles, vous conseiller, vous encourager, etc. Les nouvelles que ce messager vous porte se trouvent dans une lettre que celui-ci vous tend. Allez-vous refuser cette lettre sous prétexte que le messager en question est sale, fatigué, un peu idiot, ou laid? Si tel était le cas, lequel de vous deux aurait cessé d’aimer l’autre? [41]

De nos jours, comme toujours, Dieu parle aux hommes à travers ses messagers, les Prophètes, mais parmi les prétendants du Bon Dieu, parmi ses soi-disant “amoureux”, il y en a qui disent que cela n’est pas possible. La Révélation – disent-ils – est close, et les Prophètes – disent-ils – sont une race éteinte. D’autres ne cessent de répéter que les Prophètes sont trop nombreux aujourd’hui pour savoir lesquels sont vrais et lesquels sont faux. Eh bien, au point où nous en sommes je me permets de passer la remarque suivante : si une personne humaine n’a “pas le temps” d’écouter ce que Dieu veut lui dire aujourd’hui, est-ce qu’elle peut se considérer comme étant toujours en amour avec le Bon Dieu? Et des deux amoureux qui auparavant s’aimaient, qui est celui qui a cessé d’aimer l’autre?

Une chose est pour moi certaine, et je vais la dire tout de suite : même si certains hommes n’ont “pas le temps” d’écouter leur Père céleste, Dieu a eu et aura toujours le droit de leur parler. Quant à ceux qui disent que le nombre des Prophètes est excessif, je voudrais leur rappeler que l’amour rend une créature capable de reconnaître entre mille la voix de son bien-aimé, comme l’enfant reconnaît entre mille la voix de sa mère, et la brebis reconnaît entre mille la voix de son berger. [42]

On sait que Noé, avec sa famille, a été le seul survivant du Déluge du fait qu’il écoutait avec respect la voix de Dieu. On sait aussi qu’il a été longtemps ridiculisé par ses contemporains avant que le Déluge ne survienne. Aujourd’hui c’est la même chose. De nombreuses voix prophétiques parlent de l’imminence d’une grande Purification, et il n’y a que trois ou quatre “huluberlus” qui écoutent ces voix, tout comme au temps de Noé. Les autres n’ont “pas le temps”. Ils pouffent de rire. Eh, Dieu qui parle! ... Mais voyons… Les gens qui prêtent attention à ces balivernes ne peuvent être que des niais!

Entre nous : ceux qui aujourd’hui écoutent les Prophètes, font-ils cela parce que ce sont des niais ou parce que l’amour les habite? Si c’est parce que l’amour les habite, comme vous semblez vouloir me répondre, qu’est-ce qui fait que l’amour habite encore certaines personnes malgré ce qui se passe autour? La bonne volonté? Oui. J’en suis, moi, persuadé. Et c’est sûrement pour cela qu’au dessus de la grotte de Betléem les anges chantaient : “Gloire à Dieu dans les Cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ? [43]

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

8. - La Grande Apostasie, et le feu sous la cendre.

Une image s’est présentée un jour à mon esprit, sans raison, et en dehors de tout contexte apparent. Je me suis trouvé à l’intérieur d’une belle et grande maison dont le rez-de-chaussée était formé d’une seule et unique pièce, mais très vaste. Au centre il y avait un beau foyer, ouvert tout autour comme ceux que l’on construisait autrefois dans les maisons de campagne avant que l’électricité ne fasse son apparition. Il faisait nuit, et les gens de la maison étaient sûrement tous couchés à l’étage supérieur. Sur le foyer il n’y avait plus de feu, mais j’ai senti, en m’y approchant, qu’il y avait encore un peu de chaleur. Je me suis rappelé qu’autrefois, au cours des hivers, le feu du foyer domestique était maintenu allumé pendant toute la journée, et à la fin de la journée les gens se retiraient pour la nuit sans l’éteindre complètement. La maîtresse de maison laissait que les braises rouges se recouvrent tranquillement de cendre, et intervenait à l’occasion pour aider ce processus. Je me suis rappelé qu’au temps de mon enfance les adultes disaient que le feu couve sous la cendre, et que celui du foyer domestique pouvait couver facilement pendant une nuit entière. Cela avait un double avantage: celui de garder un peu de chaleur dans la maison pendant la nuit, et celui de permettre à la maîtresse de maison de retrouver son foyer encore chaud le lendemain matin. On sait qu’il est plus facile de rallumer un feu en ajoutant des brindilles sur des braises encore rouges, plutôt que de recommencer à zéro tout le processus d’allumage.

Cette image est partie comme elle était venue, mais sa trace était désormais inscrite dans mon subconscient, et prête à revenir devant moi n’importe quand, soit sur appel, soit par réflexe conditionné. Plusieurs mois plus tard, à l’occasion d’un cénacle de prière du Mouvement Sacerdotal Marial, après la récitation du chapelet comme d’habitude nous écoutions un membre du groupe nous lire un message choisi parmi ceux que la Sainte Vierge avait confiés à don Stefano Gobbi. Ce jour-là le message était celui du 11 juin 1988, qui a pour titre: “La Grande Apostasie”. Pendant la lecture du message, la scène du foyer est revenue à mon esprit de façon automatique, par réflexe conditionné, ou association d’idées. Pour comprendre le chemin que mes idées ont parcouru il importe de connaître le contenu du message que le membre de notre groupe nous lisait à ce moment-là. Voici une partie du dit message:

«La Grande Apostasie. Sont arrivés les temps de la confusion générale et du plus grand trouble des esprits. La confusion est entrée dans l’âme et dans la vie de tant de mes enfants. Cette Grande Apostasie se répand toujours plus, même à l’intérieur de l’Église catholique. Les erreurs sont enseignées et diffusées, alors qu’avec tant de facilité sont niées les vérités fondamentales de la foi que le Magistère authentique de l’Église a toujours enseignées et défendues avec énergie contre toute déviation hérétique. Les Évêques gardent un silence étrange, et ne réagissent plus. Quand mon Pape parle avec courage, et réaffirme avec force les vérités de la foi catholique, on refuse de l’écouter; bien plus, on le critique publiquement et l’on se moque de lui. Il existe une tactique subtile et diabolique, tramée secrètement par la Franc-maçonnerie, qui est employée aujourd’hui vis-à-vis du Saint-Père pour tourner en ridicule sa personne et son action, et pour rendre vain son Magistère.

Victimes de la Grande Apostasie sont mes enfants qui, quelquefois inconsciemment, se laissent entraîner par ce fleuve d’erreurs et de mal. Victimes de la Grande Apostasie sont beaucoup d’évêques, prêtres, religieux, et fidèles.

En ce temps demeurera dans l’Église catholique un petit reste, qui sera fidèle au Christ, à l’Évangile, à toute sa vérité. Ce petit reste formera le petit troupeau, gardé au plus profond de mon Cœur Immaculé. Ce petit troupeau sera formé par ces évêques, prêtres, religieux et fidèles qui resteront fortement liés au Pape, tous rassemblés dans le Cénacle de mon Cœur Immaculé, en acte de prière incessante, d’immolation continuelle, d’offrande totale, pour préparer la voie douloureuse vers la seconde et glorieuse venue de mon fils Jésus. » (11 juin 1988).

J’ai parlé de réflexe conditionné parce que la lecture de ce message m’a fait revivre la scène du foyer et des braises recouvertes de cendre. J’ai compris au même instant que la nuit hivernale qui m’entourait lors de ma précédente séance d’images, c’était l’Apostasie générale. La maîtresse de maison (que je n’ai pas vue, mais dont j’ai senti la forte présence), c’était la Sainte Vierge. J’ai compris avec une renversante certitude, que la braise destinée à garder le feu allumé sous la cendre pendant toute la nuit, c’était ce que, dans l’extrait rapporté ci-haut, la Sainte Vierge appelle son “petit reste”. En tant que maîtresse de maison, la Sainte Vierge sait que sa tâche est de préserver son feu pendant la nuit - la nuit de la Purification - jusqu’au lendemain matin. Donc, survivre à la Purification, c’est d’abord faire partie de ce petit reste. Si une personne décide de lire les messages que la Vierge Marie a confiés à don Stefano Gobbi, cette personne se rend vite compte que la lecture de ces messages permet une compréhension rapide et adéquate des temps que nous vivons et de ceux que nous sommes appelés à vivre sous peu. Par le fait même nous apprenons comment nous y préparer spirituellement.

Mais la lecture de ces messages est mieux comprise par les cœurs simples. C’est du moins l’opinion de la Sainte Vierge, qui à plusieurs reprises nous dévoile sa pensée à ce sujet, en soulignant que seulement les petits, les humbles, les purs, sont en mesure d’accueillir ses messages avec sérénité d’esprit. À preuve, voici comment elle s’exprime dans un autre message à don Stefano Gobbi:

«Je révèle mon secret uniquement aux cœurs des petits. ... Avec un petit nombre de ces petits enfants, le Seigneur instaurera bientôt sur la terre son Règne glorieux d’amour, de sainteté et de paix. » (13 octobre 1990).

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

9. - Passé, présent et futur (tableau synoptique).

La Sainte Écriture se laisse lire du début à la fin, mais certaines de ses parties ne se laissent pas pénétrer avant leur temps. Lorsque ce temps arrive, Dieu intervient pour que l’homme les comprenne. Il le fait en élargissant des dons de prophétie, d’interprétation, ou de vision, à des personnes de son choix. Maria Valtorta [44] est sûrement une de ces personnes. Dieu s’est manifesté à elle surtout entre 1943 et 1950. Ses écrits nous permettent, entre autres, de faire la lumière sur le présent et sur l’avenir.

Avant de commencer la lecture des extraits qui nous concernent, il serait bon que le lecteur ait une vision globale des étapes qui nous attendent. Les révélations disponibles rendent possible un résumé chronologique provisoire et conditionnel composé de neuf étapes successives, et présenté ci-après sous la forme de tableau synoptique.

 

TABLEAU SYNOPTIQUE:

LES neuf étapes des temps à venir.

 

(Le tableau qui suit est un reflet modifié du travail que l’écrivain italien Francesco Semi

a publié dans la revue mensuelle italienne: “Il Segno del Soprannaturale”, de septembre 1995 à novembre 1996).

 

1.  Dernier précurseur de l’anti-Christ (... Hitler?).

2.  Paix provisoire et précaire (le temps présent).

3.  Début du pouvoir de l’anti-Christ. Abolition du Sacrifice perpétuel. Nouvelles catacombes (= maisons privées). Signes prophétisés à Garabandal, Dozulé, Medjugorje, etc. (Durée possible: 1290 jours?  Un tiers de 1290 jours?).

4.  Interventions du Ciel. Ex.: Résurrection des deux Témoins. Évangélisation de la Terre. Réunification des Églises en l’Église. Conversion des Juifs. (Durée possible: 3 jours ?).

5.  Déchaînement final de l’anti-Christ (ce sera une incarnation de Satan).

6.  Enlèvement des élus dans les airs. Parousie intermédiaire. Défaite de l’anti-Christ (durée possible: 5 jours?). Début de l’Ère Nouvelle.

7.  Ère Nouvelle = Royaume messianique tel que décrit dans Ap 20, 1-6, et Is 11, 6-9. (Durée possible: mille ans).

8.  Fin du Royaume de Dieu sur terre. Dernier déchaînement des puissances infernales (cette fois-ci l’anti-Christ sera Satan en personne). Période trois fois pire que celle de maintenant. Apocalypse définitive, c’est-à-dire finale.

9.  Fin du Monde. Troisième et dernière Parousie du Christ. Résurrection de la chair. Jugement Dernier.

 

Questions fréquentes: Quoi faire pour bien comprendre l’Apocalypse? Comment sera l’anti-Christ? À quel moment fera-t-il son apparition? Quand est-ce que les élus seront élevés de terre? Comment sera l’Église après sa Résurrection?  Jésus nous répond par l’entremise de ses porte-voix, parmi lesquels se trouve Maria Valtorta, qui à ce propos a écrit les paroles suivantes:

Jésus à Maria Valtorta : «On dirait que même dans l’Apocalypse les périodes se confondent, mais tel n’est pas le cas. Il faudrait dire plutôt que l’image de ces périodes rebondit d’une époque à l’autre avec des proportions de plus en plus grandioses. La période de maintenant [1943] peut être considérée celle des précurseurs de l’anti-Christ [point 1 du tableau synoptique]. Viendra ensuite la période de l’anti-Christ [point 3 du t. s.] , qui est le précurseur de Satan [point 8 du t. s.]. L’anti-Christ sera aidé par des manifestations sataniques, comme les deux Bêtes nommées dans l’Apocalypse. Sa période sera pire que la période actuelle [1943]. Le Mal grossit toujours.

Une fois que l’anti-Christ sera vaincu, viendra la période le la paix [point 7 du t. s.], pour donner aux hommes, frappés par les sept plaies et par la chute de Babylone, le temps de se rassembler sous mon Signe. [45] La période anti-chrétienne parviendra à sa puissance extrême dans sa troisième manifestation, c’est-à-dire lorsque Satan viendra pour la dernière fois [point 8 du t. s.].

Avez-vous compris? Il faut croire, au lieu d’argumenter sans cesse. Comme celui qui cherche ce qui pour lui est prioritaire, J’ai toujours l’œil sur ce qui compte le plus: pour Moi, c’est mon Royaume. [46] Dans quel but me suis-Je incarné? Pour l’avènement de mon Royaume. Pourquoi me suis-Je soumis aux souffrances de ma Passion et de ma Mort? Pour l’avènement de mon Royaume. La preuve de ma puissance infinie, de ma bonté infinie, de ma sagesse infinie, c’est l’avènement de mon Royaume. Mon Royaume est la preuve de la vie éternelle, de la résurrection de la chair, et de mon pouvoir de Juge.

Donc, dans l’explication que Je vous donne de l’Apocalypse, chaque point ou presque est couronné soit par l’idée de mon Jugement; soit par celle de mon Triomphe, soit par celle de mon Règne, soit par celle de la défaite de Satan en soi, [l’anti-Christ qui viendra après le “Millénaire de Paix” sera Satan lui même”] dans sa créature, [l’anti-Christ qui doit venir juste avant le “Millénaire de Paix”, sera une personne possédée par Satan] ou dans les précurseurs de sa créature [Hitler, et compagnie].»

Concernant le temps présent, Jésus nous dit ce qui suit:

«Je me dois de vous faire savoir que Satan a demandé votre évaluation, et l’évidence montre que vous êtes aussi corrompus qu’au temps du Déluge, avec une augmentation de culpabilité due au fait que vous avez eu le Christ et son Église, tandis que les contemporains de Noé ne les ont pas eus. ...

La présente sélection, [47] qui tire à sa fin, est une des premières parmi celles destinées à séparer les bons des mauvais. Malheureusement la récolte des élus est petite par rapport à l’autre. Lorsque le Christ viendra pour vaincre son Adversaire dans la personne de son Prophète, [48] Il trouvera bien peu de personnes marquées dans leur esprit du signe de la Croix.»

Plusieurs se demandent comment sera la personne de l’anti-Christ. L’image que Jésus nous donne par l’entremise de Maria Valtorta est la suivante:

«Ce sera une personne très en vue, comme un astre. Non pas un astre humain qui brille dans un ciel humain, mais un astre d’une sphère surnaturelle qui, cédant à la flatterie de l’Ennemi, connaîtra l’orgueil après l’humilité, l’athéisme après la foi, la luxure après la chasteté, la faim de l’or après la pauvreté évangélique, la soif des honneurs après l’effacement. ... Lucifer par orgueil est devenu le Maudit et l’Obscur. L’anti-Christ, par orgueil d’un moment, deviendra le maudit et l’obscur après avoir été un astre de mon armée.

Comme récompense de son abjuration, qui secouera le ciel d’un frisson d’horreur et fera trembler les colonnes de mon Église par l’effroi que suscitera sa chute, il obtiendra l’aide totale de Satan. Ce dernier lui donnera les clés de l’abîme pour qu’il l’ouvre. Et il l’ouvrira tout grand pour qu’en sortent les instruments d’horreur qu’au cours des millénaires Satan a fabriqués pour amener les hommes au désespoir total. ...

De même que le Père m’a donné tout pouvoir, de même Satan lui donnera tout pouvoir, et spécialement tout pouvoir de séduction pour entraîner à sa suite tous les faibles et ceux qui sont corrompus par la fièvre des ambitions, comme leur maître. Mais dans ses ambitions effrénées il trouvera encore insuffisantes les aides surnaturelles de Satan, et cherchera d’autres aides chez les ennemis du Christ. Ces derniers, ayant des armes de plus en plus meurtrières – que leur penchant au mal les incitera à mettre au point pour semer le désespoir dans les foules – l’aideront jusqu’à ce que Dieu ne dise: “Assez!”, et ne les réduise en cendres par la seule splendeur de son regard [au moment de sa Parousie intermédiaire] .»

L’anti-Christ, à quel moment fera-t-il son apparition?  Je crois qu’il apparaîtra en même temps que le “Berger-Idole” (le faux pape, ou “pape-fantoche”). D’après Maria Valtorta, celui-ci sera intronisé lorsque... «... lorsque cette vendange démoniaque se fera dans la Cour du Christ, [49] parmi les grands de son Église, ... alors viendra le Berger-idole. Il sera et demeurera là où ses maîtres le voudront.»

Concernant le futur imminent, Jésus nous donne les indications suivantes:

«L’archange qui a vaincu Lucifer, et que J’ai placé à la tête de mon Royaume et de ses fils, dans la période des derniers temps surgira comme un signe du ciel. C’est à ce moment-là qu’Israël se joindra à la Rome du Christ, et le peuple de Dieu ne sera plus divisé en deux branches: la bonne et la mauvaise - cette deuxième étant devenue maudite à cause du déicide - mais un seul arbre appartenant au Christ, et vivant en Moi! ... [50]    

Les derniers temps, d’une durée de trois ans et six mois, terrifiants comme jamais, seront ceux dans lesquels Satan, à travers son fils [l’anti-Christ], exaspéré par la haine de voir que la division entre les deux branches sera terminée, et avec elle la cause d’innombrables maux, matériels, moraux et spirituels, aura recours aux plus perfectionnées et raffinées de ses astuces afin de nuire, briser, ruiner le Christ dans les cœurs, et les cœurs au Christ. Les sages comprendront le piège satanique. Les vrais sages recevront des lumières pour demeurer fidèles à la Grâce. Ils seront éprouvés comme on éprouve l’or dans le feu, et cela les purifiera et les rendra dignes du Ciel. Mais les mauvais suivront le Mal et feront le mal, ne pouvant pas comprendre le Bien, car ils auront rempli leur cœur de Mal. ...

Il arrivera que l’Église sera alors tellement persécutée qu’elle ne sera plus libre de célébrer le Sacrifice perpétuel, et l’abomination de la désolation sera installée dans le Lieu saint et dans les lieux saints. Cela se produira comme il a été annoncé par les Prophètes, et répété par Moi qui ne connais pas l’erreur. Le Prophète Daniel dit: “Il y aura 1290 jours [cette situation durera 1290 jours]. Heureux ceux qui sauront attendre jusqu’à 1335 jours”.

Cela signifie qu’à la fin des trois ans et six mois qui précéderont la fin [la Fin des Temps], un court laps de temps sera accordé aux chrétiens désireux de se réunir pour écouter la dernière Parole résonner dans leurs esprits comme une invitation au Ciel, pendant que Michel et ses anges vaincront Satan et ses démons. » [51]     

Est-ce à ce moment que les élus seront élevés dans les airs? Probablement que oui, surtout si l’on s’en tient aux deux extraits qui suivent. Le premier est tiré des écrits de Maria Valtorta, le deuxième des écrits d’une mystique française nommée Lucie.

Maria Valtorta (30 juillet 1943): «Aucun tourbillon humain ne pourra détruire mon Église au point de l’effacer. ... Quand la terre cessera [point 6 du t. s.] mon Église, dont les fibres sont cimentées et rendues immortelles par le Sang de Dieu et des saints, sera transportée dans les airs par les anges. » [52]   

Lucie (1998): «Je t’ai choisie pour aider les âmes à parcourir ce chemin de gloire: du Golgotha au Thabor. La nouvelle Pentecôte sera un nouveau Thabor. Nous faisons ensemble ce chemin, car mon amour, ma présence et ma grâce vous accompagnent. Alors, le temps venu, Je vous laisserai au pied du Thabor, c’est-à-dire que Je ne parlerai plus, vous demandant de lever les yeux vers le ciel, de le scruter, afin d’y voir surgir le Fils de l’homme dans la gloire de son Père. ... Alors, à sa vue, vous vous élèverez sans même vous en apercevoir, venant au devant de Moi, au milieu de mes anges et de mes saints. Vous ferez ce dernier parcours jusqu’au sommet, portés par ma gloire qui se saisira de vous!

Vous ne pouvez pas encore comprendre toutes ces choses, car J’ai lié votre imagination. Mes messages gardent un certain mystère, car il n’est pas bon que Dieu révèle tout aux hommes. Peu à peu Je lève le voile, vous faisant entrevoir l’œuvre de Dieu qui sous vos yeux s’accomplit. ... Je vous montre tout cela, mes bien-aimés, pour fortifier votre foi et votre espérance, et affermir votre charité, car vous voyez ainsi combien Je vous aime tous, et désire vous accueillir sur ma haute montagne dans la splendeur de ma gloire qui vous transfigurera. Alors vous entendrez le chant des anges, et vos voix s’uniront pour chanter: “Saint, saint, saint, Dieu de l’univers; le ciel et la terre sont remplis de ta gloire”. À ce moment vous comprendrez que vous entrez dans la Nouvelle Jérusalem. Toi, amène-moi beaucoup d’âmes au pied de ma montagne glorieuse, et de là Je les attirerai. »  [53]    

Comment sera l’Église après sa Résurrection?

Maria Valtorta, 11 novembre 1943: «Regardons ensemble vers le temps qui précédera le Jour du Seigneur, tel une aube calme et douce qui suivrait à une nuit de tempête. ...

Les catholiques - en ces temps-là la terre entière connaîtra l’Église Romaine, parce que l’Évangile résonnera des pôles à l’équateur, et la Parole ira, telle une écharpe d’amour, d’un bout à l’autre du globe - les catholiques sortiront de la lutte atroce dont celle-ci est seulement le prélude. [54] Fatigués de se tuer en suivant des dominateurs abrutis par leur violence inégalable et par leur soif de tuer insatiable, se tourneront vers la Croix triomphante retrouvée après tant d’aveuglement de leur part. ...

C’est Rome qui parlera. ... Celle qui a vaincu les Césars. Celle qui les a vaincus sans armes et sans luttes; avec une seule e unique force, l’amour; avec une seule arme, la Croix; avec une seule et unique oratoire: la prière. C’est la Rome des grands Pontifes qui parlera, celle qui dans le monde obscurci et abruti par les destructions causées par les invasions des barbares a su conserver la civilisation, et même la répandre parmi les non civilisés. Parlera la Rome qui a su tenir tête aux arrogants, et par la bouche de ses saints Vieillards a su prendre la part des faibles et mettre l’épine d’une punition spirituelle chez ceux-là mêmes qui semblaient réfractaires à tout remords.

Le jour approche où, déçus par les hommes, vous vous tournerez vers Celui qui déjà est plus esprit que matière, et de son humanité conserve la quantité nécessaire à vous persuader de sa présence. C’est de sa bouche, inspirée par Moi, que viendra la parole semblable à celle que Je vous dirais Moi-même, Moi, prince de la Paix. Il vous apprendra la perle très précieuse du pardon réciproque. Il vous convaincra que les armes les plus belles sont la charrue qui ouvre la terre pour la rendre riche et fertile, et la faucille qui coupe l’herbe pour la rendre plus belle. Il vous apprendra que le labeur le plus saint est celui que l’on accomplit pour obtenir un pain, un vêtement, une maison à ses frères, et que seulement en s’aimant comme des frères il n’y a plus connaissance du poison de la haine et de la torture des guerres. Fils ... commencez votre exode nouveau vers la Nouvelle Terre que Je vous promets, et qui sera la vôtre, mais transformée par l’amour chrétien. » [55]

Dans le texte qui suit, Jésus nous confirme la nécessité de sa Parousie intermédiaire.

«Cette colère des nations entre elles [1943] est un avant-goût de ma propre colère. Elle viendra. Ce sera une heure pénible, mes pauvres enfants qui serez contraints de la subir, mais elle est inévitable, car sur la Terre tout doit s’accomplir, en Bien et en Mal, avant que l’heure de mon Retour ne sonne. Alors Je dirai: «Assez!», et Je viendrai comme Roi et Juge, [56] pour assumer aussi le Royaume de la terre, et pour juger des péchés [57] et des mérites des hommes. » [58]    

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 


 

Chapitre 2

Transformation du Monde révélée.

 

 

 

1. - Église: pour ressusciter il faut d’abord mourir.

Lorsqu’on parle de la “mort” de l’Église catholique, qui est le Corps mystique du Christ, les réactions provoquées sont immédiates, car dans l’évangile il est dit: les portes de l’enfer ne “prévaudront pas” contre elle, l’Église du Christ. La réaction des membres du clergé catholique ressemble en tout à celle qu’ont eu les douze Apôtres au moment où Jésus leur a prédit sa propre mort. Pour eux il est inconcevable que le Christ (jadis) ou l’Église du Christ (aujourd’hui) puissent mourir. À ce propos, voici ce que Mgr Ottavio Michelini a reçu comme message de la part de Jésus, le 8 octobre 1975:

“Beaucoup ne parviennent pas à se convaincre de l’éventualité d’un grand châtiment futur. Beaucoup en doutent. Beaucoup d’autres le nient carrément, et affirment qu’un grand châtiment doit être considéré comme contraire à la divine Miséricorde. Même les Apôtres ne voulurent jamais accepter l’idée de ma Passion et de ma Mort. Ils ne voulurent pas croire à mes paroles. La présomption les empêchait de voir clair, c’est-à-dire qu’elle les privait du don de Sagesse. Maintenant, pour beaucoup se répète la même chose...” [59]

Devant ce texte ma pensée est la suivante: ceux qui pensent que l’expression “ne pas prévaloir” implique qu’il est impossible que l’Église du Christ puisse mourir, oublient que la mort physique n’est pas une vraie mort. [60] Il serait plus exact de dire que l’expression sacrée: “Et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle” signifie que l’Église de Jésus-Christ ne peut mourir au sens de rester dans la mort. [61] Notre-Seigneur en effet n’a pas dit: et les portes de l’enfer ne pourront pas la mettre à mort. Il a dit plutôt: “et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle” (c’est-à-dire: elles “n’auront pas le dernier mot” sur elle... puisque Je la ressusciterai!). Si au lieu de considérer la mort de l’Église catholique comme un sujet tabou les gens la considéraient comme un motif d’espoir, au même titre que la mort du Christ, le dialogue entre chrétiens serait plus facile et plus constructif à ce sujet par les temps qui courent. [62]   

Le 3 avril 1969, Jésus aurait dicté les paroles suivantes à une religieuse dont l’identité n’a pas pu être révélée. “Je laisserai couler la Barque de Pierre, puis Je la sauverai”. [63] La Barque de Pierre, c’est l’Église catholique. D’après cette prophétie la Barque de Pierre fera naufrage. Elle sera engloutie par les flots, mais elle ne restera pas longtemps au fond de la mer. Jésus la sauvera. Si pour la remettre à flot il faudra un miracle, il y en aura un. Il y en aura même plusieurs, s’il le faut. Après tout, Jésus et les miracles demeurent à la même adresse...

Voici un fait intéressant. On rapporte que le Cardinal Ottaviani, après avoir lu le secret de Fatima, aurait dit que la version diplomatique rédigée par Paul VI n’était qu’un pâle reflet du vrai secret; et il aurait ajouté: surtout pour ce qui concerne l’Église catholique. Cela nous permet d’imaginer le pire au sujet de l’Église. Il se peut par exemple que le troisième Secret de Fatima ne se limite pas à parler de la Grande Apostasie, mais qu’il annonce aussi ce que beaucoup de prélats refusent d’admettre: une mort éventuelle de l’Église du Christ. L’hymne religieuse latine “Rorate cæli” est comme une prophétie. Autrefois elle était chantée à la période de l’Avent, mais plus aujourd’hui. Pourtant ses paroles sont actuelles. Qu’on en juge par soi-même:

 

TEMPORE ADVENTUS

“Rorate”

 

inno

En latin:

«Ecce, Civitas Sancti facta est deserta, Sion deserta facta est, Jerusalem desolata est. Domus sanctificationis tuæ et gloriæ tuæ, ubi laudaverunt te patres nostri ...»

 

Traduction:

“Voilà que Sion, la Ville Sainte, est devenue un désert; Jérusalem est une désolation. La maison de ta sainte gloire, que nos pères jadis remplissaient de tes louanges, n’est plus que désolation...”

 

Refrain:

Rorate cæli desuper, et nubes pluant Justum.

 

Traduction:

“Que les Cieux fassent descendre le Juste comme une pluie, comme une rosée.”

 

Le refrain Rorate... invoque le retour du Juste. L’humanité en a besoin comme la terre a besoin de pluie et de rosée lorsqu’elle est aride. Les trois extraits qui suivent, que la Vierge Marie a confiés à don Stefano Gobbi, semblent confirmer entièrement le contenu de l’hymne “Rorate”.

1. – “La grande épreuve est arrivée pour votre Église. ... On continue à marcher sur le chemin de la division envers le Pape, et du refus de son Magistère. En secret se prépare même un vrai schisme, qui pourra bientôt devenir ouvert et proclamé. Alors il ne restera qu’un petit reste fidèle, que je garderai dans le jardin de mon Cœur Immaculé. La grande épreuve est arrivée pour toute l’Humanité. Est sur le point d’éclater le grand châtiment, prédit par moi à Fatima, et contenu dans cette partie du secret qui ne vous a pas encore été révélé.” (5 novembre 1990).

2. – “L’Église est appelée en ces temps à vivre les heures de l’agonie et de Gethsémani, les heures de la passion rédemptrice, les heures de sa cruelle immolation sur le calvaire.” (1 janvier 1991).

3. – “Vous êtes maintenant entrés dans les dernières années qui vous préparent à ce nouveau et second Avent. Ce sont des années importantes plus que jamais, années difficiles, douloureuses, sanglantes plus que jamais, parce que en elles doivent s’accomplir les derniers événements que je vous ai prédits.”  (1er janvier 1995).

D’après les messages reçus par Mgr Ottavio Michelini, la raison principale de cette crise, qui est une purification, est de nous préparer à la grande Pentecôte, et à tout ce qu’elle représente pour les siècles à venir. Voici une autre preuve:

“La Purification n’est pas un événement de chronique quotidienne. C’est un fait important et unique dans l’histoire du genre humain, car il représente un tournant décisif non seulement pour une nation mais pour toute l’humanité dont il changera le visage. De même que pour la Création Dieu tout puissant intervint par un acte de sa Divine Volonté, de même pour la Purification, non pas voulue par Dieu mais permise par Lui, il y aura une intervention directe de Dieu et de sa Mère Très-sainte, pour restaurer l’harmonie et l’ordre si gravement compromis par la perversité et l’aveuglement du genre humain.” [64]  

Françoise [65] est une âme mystique de la région parisienne. Tout récemment elle a reçu de Jésus des messages à caractère prophétique dont voici quelques extraits:

3 octobre 1997: “Bientôt mon tonnerre va gronder, et le feu va s’abattre sur ceux qui me blessent, me crucifient au sein de mon Église. La grande partie de ceux qui blasphèment contre Moi va être dissoute dans un brasier. Les autres, fidèles, me seront proches, et Je les garderai. Avant que ce temps ne vienne, il faut que tu ailles un bout de chemin, pour me ramener les brebis perdues. Il faut que pas une ne me dise: Je ne savais pas.”

4 octobre 1997: “Comme J’ai chassé les marchands du Temple, Je reviens, armé d’un fouet, chasser ceux qui ne m’appartiennent pas. Voilà que Je vais pénétrer au cœur de mon Église pour dénoncer les imposteurs. Ils ne feront pas offense plus longtemps à ma gloire. Je ne le supporterai pas. Je les jetterai à bas de leurs trônes, et ils n’y remonteront plus jamais. Je reviens avec une armée de petits pour refaire de mon Église un Corps saint et pur. Je restaurerai mon Église, Je l’ai décidé.”

6 octobre 1997: “Le mal rôde autour de toi et en toi, ma Fille Église. Voilà pourquoi J’envoie mes petits, afin qu’ils te révèlent ton erreur. ... Tu abrites des vipères qui vont te mordre, et t’anéantir si tu n’y prends garde. Tu loges des malfaiteurs qui vont me prendre mon trône, si Je ne fais pas justice. Alors écoute ... Je vais détrôner tes envahisseurs, et les remplacer par mon troupeau fidèle et bien portant. Et toi, dans tes membres malsains, tu seras jetée dehors, loin de Moi.”

8 octobre 1997: “D’ici peu les anges viendront faire le tri entre ceux qui veulent me servir et ceux qui me déshonorent: ils seront chassé, ces derniers, parce que Dieu mon Père ne les supporte plus. Va donc, petite âme, ameuter les uns et les autres, pour que ce petit laps de temps serve à convertir les uns, et à éloigner les autres, ceux qui ne sont pas de Moi et ne veulent pas l’être.”

9 octobre 1997: “La soudaineté avec laquelle Je vais œuvrer laissera les uns pantois, les autres morts, tant je vais les balayer de mon feu de Gloire.”

13 octobre 1997: “Mes anges sont au travail pour unir et sanctifier les miens, ceux qui doivent m’appartenir pour l’éternité. Satan, lui, est en train de faire tomber le plus grand nombre possible d’âmes, afin de les marquer de son sceau diabolique. Il s’agit d’un véritable combat entre la lumière et les ténèbres. Marie apparaîtra bientôt, et de son regard balaiera le mal qui reste sur la terre. Satan sera obligé de lui obéir, et sera chassé. Resteront sur la terre les petits, ceux qui ont toujours voulu le bien, la justice, l’équité, et ont placé Dieu en premier.”

Le Prophète Amos a écrit: “Le Seigneur ne fait rien sans d’abord dévoiler son idée à ses serviteurs, les Prophètes”. [66] Puisque Il nous aime, Dieu nous avertit des choses à venir, si elles sont importantes. Nous-mêmes disons souvent: “Un homme averti en vaut deux”. Ce proverbe est d’ailleurs à la base de toute pédagogique digne de ce nom. St Jean Bosco, pédagogue par excellence, disait à ses assistants qu’il était bon d’avertir les élèves au moins deux fois avant de les châtier: une première fois en leur montrant les avantages de l’obéissance, et une deuxième en leur montrant les désavantages de la désobéissance et la nature du châtiment à venir. Faut-il s’étonner si le bon Dieu nous applique cette même pédagogie? Étant donné que la mort annoncée de la sainte Église catholique va être à l’image de celle de son Fondateur (et que le découragement, ou même une trop grande surprise, pourraient entraîner la perte de la Foi chez les chrétiens non préparés) faut-il s’étonner que Dieu prenne soin de nous avertir à l’avance afin que nous ne tombions pas victimes du grand scandale que cela peut provoquer? Donc, le but étant celui de préserver notre Foi chrétienne malgré la nuit profonde et malgré l’apparent retard de l’époux, qui s’est annoncé, et que l’on attend d’un instant à l’autre, mais qui n’est pas encore arrivé..., il serait bon de reconnaître dans ces informations prophétiques l’équivalent de l’huile dont les vierges sages ont su faire provision, tandis que les autres, trop négligentes ou distraites, l’ont laissée de côté. [67]  

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

2. - Parallèle entre le Christ et son Corps mystique, l’Église.

Certains écrits prophétiques nous permettent d’entrevoir le futur destin de l’Église du Christ, du moins dans les parties qui nous concernent. Par exemple, Maria Valtorta nous apprend qu’au moment de la crucifixion de l’Église catholique, chaque être humain finira par participer à ce nouveau sacrifice d’immolation avec ses vrais sentiments, ce qui devrait nous conduire à la formation de trois catégories de personnes:

1) celle des vrais amis du Christ,

2) celle des vrais ennemis du Christ,

3) celle des indifférents au Christ.

Même si les sentiments que chacun de nous aura pris l’habitude de cultiver au fond de son âme seront bien cachés, ils nous pousseront à faire partie de l’un ou l’autre de ces groupes, si bien que le tableau final ressemblera à celui d’il y a deux mille ans: mêmes éléments, distribués selon les mêmes proportions. Or nous savons qu’à la mort du Christ seulement un apôtre sur douze a eu la force et le courage de suivre les pas du Condamné le long du Calvaire. Il s’agit de saint Jean. Un sur douze a choisi la trahison, puis le suicide. Il s’agit de Judas. Dix sur douze se sont plus ou moins éclipsés. [68]  

Si cette prophétie dit vrai, à l’heure de cette mort, celle du Corps mystique du Christ, il faudra s’attendre à ce que les évêques ne sachent pas tous imiter l’apôtre Jean, et à ce que les gens du peuple ne sachent pas tous imiter Marie Madeleine, Véronique, ou Simon de Cyrène. Un Consacré sur douze suivrait l’exemple de Judas, qui a trahi. Un sur douze ferait comme saint Jean qui a suivi le Condamné le long du Calvaire, et s’est tenu debout aux pieds de la Croix jusqu’à la fin du Grand Sacrifice. Dix sur douze, pris de panique, chercheraient un abri loin des regards féroces des masses déchaînées. Il est fort possible, si cette prophétie dit vrai, que le Corps mystique du Christ (l’Église) connaisse bientôt ce que son Fondateur (Jésus) a connu il y a deux mille ans. Cela signifie qu’à l’heure de la mort de l’Église nous serions divisés en trois groupes: les vrais amis de l’Église, les vrais ennemis de l’Église, les indifférents. [69]

Voilà donc la façon avec laquelle nous allons vivre la mort de la Sainte Église catholique si les présentes conditions ne changent pas. Et pour les dix Consacrés que la peur aura fait fuir au loin, il y aura plus tard une possibilité éventuelle de rachat: la grâce du martyre, la même qui a été concédée aux saints Apôtres qui au terme de leur mission terrestre ont tous accepté de mourir pour le Christ. L’Apôtre Jean est le seul à qui Dieu n’a pas demandé de verser son sang, car au pied de la Croix il avait déjà vécu son martyre de façon non sanglante (martyre spirituel).

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

3. - Faux pape = pape-fantoche.

Y a-t-il quelque chose de plus abominable et désolant que d’être contraints à subir le joug d’un faux pape à la place du Vicaire du Christ?

Cette idée inouïe et apparemment inadmissible est loin d’être une simple supposition, car selon les messages de la Vierge au Père Gobbi, le Faux Pasteur réussira effectivement à grimper jusqu’au Trône pontifical, et à l’occuper. Sur ce sujet, voici deux extraits qui rapportent les paroles de la Sainte Vierge à don Stefano Gobbi:

1. - «Le chiffre 666 multiplié par trois exprime l’année 1998. En cette période historique la Franc-maçonnerie, aidée par la Franc-maçonnerie ecclésiastique, réussira dans son grand objectif: construire une idole à mettre à la place du Christ et de l’Église. Un faux Christ et une fausse Église. La statue construite en l’honneur de la première Bête pour être adorée par tous les habitants de la terre, et qui marquera de son sceau tous ceux qui voudront acheter ou vendre, est celle de l’anti-Christ. ... [70] Alors sera ouverte la porte pour l’apparition de l’homme, la personne même de l’anti-Christ. Voilà pourquoi, fils bien-aimés, j’ai voulu vous éclairer sur les pages de l’apocalypse qui se réfèrent aux temps que vous vivez.» [71] (17 juin 1989).

2. - «Je suis particulièrement près de l’Église en ces derniers temps où elle doit vivre l’heure sanglante de sa purification et de sa Grande Tribulation. Pour elle aussi le dessein du Père Céleste doit s’accomplir, et ainsi elle est appelée à gravir le Calvaire de son immolation. Ma Fille très aimée sera frappée et blessée, trahie et dépouillée, abandonnée et conduite au gibet, où elle sera crucifiée. L’Homme impie entrera en son sein et amènera à son sommet l’abomination de la désolation prédite par les Saintes Écritures.» [72] (1er janvier, 1994).

À première vue ce genre d’abomination peut paraître improbable. Comment expliquer des événements aussi sombres? De quelle façon pourraient-ils se produire? Les réponses les plus claires nous viennent du Père Gobbi, et plus particulièrement des messages qu’il a reçus en 1989, ceux qui expliquent la signification des symboles de l’Apocalypse. Par exemple, le message du 13 juin 1989 nous dit ceci:

Titre: “La Bête semblable à un agneau”.

«La Bête noire, semblable à une panthère, indique la Franc-maçonnerie; la Bête avec deux cornes, semblable à un agneau, indique la Franc-maçonnerie infiltrée à l’intérieur de l’Église, c’est-à-dire la Franc-maçonnerie ecclésiastique, qui s’est répandue surtout parmi les membres de la Hiérarchie catholique. Cette infiltration maçonnique à l’intérieur de l’Église vous avait déjà été prédite par moi à Fatima, lorsque je vous ai annoncé que Satan se serait introduit jusqu’au sommet de l’Église.

Si la tâche de la Franc-maçonnerie est celle de conduire les âmes à leur perdition, en leur faisant adorer des fausses divinités, le but de la Franc-maçonnerie ecclésiastique est, par contre, de détruire le Christ et son Église en construisant une nouvelle idole, c’est-à-dire un faux Christ et une fausse Église.» (13 juin 1989).

De la même source nous apprenons la signification de la marque au front et à la main. Cela est dit dans le message du 8 septembre 1989, dont voici un extrait:

«Ce sont les temps où les partisans de celui qui s’oppose au Christ sont marqués de son sceau sur le front et sur la main. Le signe sur le front et sur la main est l’expression d’une totale dépendance de la part de celui qui est marqué de ce signe. Le sceau est imprimé sur le front et sur la main. Le front indique l’intelligence, parce que l’esprit est le siège de la raison humaine. La main exprime l’activité humaine, parce que c’est avec ses mains que l’homme agit et travaille. Si la personne est marquée du sceau de l’anti-Christ, elle est donc marquée dans son intelligence et dans sa volonté.

Celui qui se laisse marquer du sceau sur le front est amené à accueillir la doctrine de la négation de Dieu, du refus de sa loi, de l’athéisme qui en ces temps est de plus en plus répandu et proclamé. Il est ainsi poussé à suivre les idéologies qui sont à la mode, et à devenir propagateur de toutes les erreurs. Celui qui se laisse marquer du sceau sur la main est obligé d’agir d’une manière autonome et indépendante de Dieu, en ordonnant son activité vers la recherche d’un bien uniquement matériel et terrestre. Il soustrait ainsi son action au dessein du Père qui veut l’illuminer et la soutenir par sa divine Providence; à l’amour du Fils qui fait de l’effort humain un moyen précieux pour sa propre rédemption et sanctification; à la puissance de l’Esprit qui agit partout pour renouveler intérieurement toutes les créatures.

Celui qui est marqué du sceau sur la main travaille uniquement pour lui-même, pour accumuler des biens matériels. Il considère l’argent comme son dieu, et devient victime du matérialisme. Celui qui est marqué du sceau sur la main travaille uniquement pour la satisfaction de ses sens, pour le bien-être et le plaisir, pour donner pleine satisfaction à toutes ses passions, surtout à la passion de l’impureté. Il devient victime de l’hédonisme. Celui qui est marqué du sceau sur la main fait de son propre moi le centre de toute son activité. Il regarde les autres comme des objets à employer et à exploiter pour son propre intérêt. Il devient victime de l’égoïsme effréné et du manque d’amour. Si mon adversaire marque de son sceau tous ses partisans, le temps est arrivé où moi aussi, votre céleste chef, je marque de mon sceau maternel tous ceux qui se sont consacrés à mon Cœur Immaculé, et font partie de ma cohorte. J’imprime mon sceau sur votre front par le signe très saint de la croix de mon fils Jésus. J’ouvre ainsi l’intelligence humaine à accueillir sa divine Parole, à l’aimer et à la vivre. Je vous amène à vous confier totalement à Jésus, qui vous l’a révélée; et je fais de vous aujourd’hui des témoins courageux de la foi. À ceux qui sont marqués au front du sceau blasphématoire, j’oppose mes fils marqués de la croix de Jésus-Christ. Et puis, j’ordonne toute votre activité vers la parfaite glorification de la Très-sainte Trinité. C’est pourquoi j’imprime sur votre main mon sceau, qui est le signe du Père, du Fils, et du Saint-Esprit.» (Le 8 septembre 1989).

Subir le joug d’un faux pape à la place du Vicaire du Christ serait vraiment le comble de l’abomination. Toutefois ceux qui face à cette perspective se sentent faibles ou démunis ont toutes les raisons du monde pour ne pas tomber dans le découragement. La raison en est que le Christ est ressuscité. Si le Christ est ressuscité, il est normal que son Église ressuscite. Elle est son Corps mystique.

La résurrection de l’Église étant chose assurée, chaque chrétien a intérêt à garder sa Foi bien vivante, même si la nuit paraîtra longue et la tempête extrêmement redoutable.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

4. - Changements prévisibles

On peut dire que les changements qui vont se produire sous peu peuvent être qualifiés d’apocalyptiques, vu que ce mot n’a pas seulement un sens destructif mais surtout un sens constructif. En effet, comme l’or se purifie par l’action du creuset, ainsi le monde. Il faut accepter de mourir pour connaître le bonheur de la résurrection. Le message suivant a été reçu par don Stefano Gobbi le 22 novembre 1992.

«Pour parvenir à ces Cieux nouveaux et à cette Terre nouvelle, il faut passer à travers la douloureuse et sanglante épreuve de la Purification, de la Grande Tribulation, et du Châtiment. ... Car les temps qui vous ont été prédits par le Prophète Zacharie sont maintenant arrivés. “Oracle du Seigneur: Je frapperai le berger, et le troupeau sera tout dispersé”. (Za 13, 7-8). “Dans tout le pays, deux tiers seront exterminés et périront; un tiers sera conservé”. (Za 13, 9). »

“Je frapperai le berger”. Qui est ce berger?  Le Pape Jean-Paul II ?  Et qui d’autre, sinon lui?  Il sera frappé, comme le Christ l’a été Lui-même. Le navire de l’Église perdra son timonier. Pire: à la place du timonier ami il y aura un timonier sorti des rangs des ennemis. Voilà l’Abomination qui entraînera la désolation!  Le message suivant a été pris dans l’opuscule: “Messages du Ciel dédiés aux deux Cœurs.” [73]

«5 juin, 1995. “Bientôt le Pasteur sera frappé, et le troupeau dispersé. Celui qui veut s’emparer du Siège de Pierre a les plus hautes connaissances. Il est même considéré comme l’un des plus grands savants de cette époque. Il n’a aucun souci pour mon troupeau mais uniquement pour le pouvoir, et pour une seule heure de pouvoir il a conclu une mauvaise entente. Il a hâte de profaner mes autels et de nier ma divinité. Beaucoup le suivront volontiers car ses paroles plairont à leurs oreilles. Il leur offrira du fruit corrompu auquel un si grand nombre aujourd’hui ont goûté ou veulent goûter. Ils ont déjà goûté à ce vil fruit empoisonné. Satan les a déjà convaincus que cela les fera devenir des dieux. Il leur a déjà dit qu’il provient de l’arbre de la connaissance. C’est une fraude! C’est un mensonge! ...

La confusion dans ma maison deviendra alors aussi grande que celle qui amena mes apôtres à s’éparpiller quand je fus arrêté et souffris ma passion et ma mort pour votre rédemption. De même qu’à ma passion, seul un petit reste gardera la Vérité et suivra ma véritable doctrine au moment où mon Église marchera dans mes traces jusqu’au Calvaire. ... Un sur douze fera un marché avec Satan, et me trahira à nouveau avec celui qui siégera sur mon trône. Seulement un sur douze restera fidèle. Tous les autres seront comme un troupeau dispersé.[74] Pour continuer à faire partie du fidèle petit reste, vous devez rester proches de ma Mère, tout comme le fit mon fidèle disciple Jean sur le Calvaire”.

Dans le volume: “Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles”, Jésus confie à Mgr Ottavio Michelini plusieurs messages d’intérêt actuel. Vers la fin du passage du 21 juin 1978, intitulé: Dans les conditions précédant le Déluge, Jésus dit: “Ce n’est pas la première fois que dans l’histoire de l’humanité a lieu ce triste phénomène qui fait que l’humanité soit détruite par la volonté permissive de Dieu. Lors du Déluge tous les habitants de la terre, sauf Noé, ses fils et les fils de ses fils, ont été détruits. Étant donné qu’aujourd’hui les conditions sont identiques à celles qui ont précédé le Déluge, l’humanité sera détruite à l’exception de ceux que le Seigneur a décidé de sauver. Il faut dire que dans sa grande majorité l’humanité est restée sourde aux nombreux appels de conversion qui lui ont été adressés”, (p. 261).

Et à la page suivante du même livre on peut lire: Mon fils, Je te confirme encore une fois l’heure de la purification, après laquelle il y aura des Cieux nouveaux, une Terre nouvelle, et une Église nouvelle. Évidente apparaîtra à tous l’intervention décisive de ma Mère, Reine des Victoires, ainsi que ma gloire et ma puissance, puissance et gloire de vrai Dieu et de vrai Homme. Une Ère nouvelle aura cours dans l’histoire de l’humanité.

Le livret “Le Grand Message d’Amour” [75] contient le dialogue suivant entre Jésus et sa messagère:

«Voix divine: “Ma Mère, en d’autres temps, avait prédit le châtiment, mais maintenant l’heure s’est rapprochée de beaucoup. Les peuples les plus forts démoliront les plus faibles. Tout droit humain sera piétiné. Sang et feu sur toute la terre. Choses jamais vues depuis que le monde existe! Dans le ciel il n’y aura plus que des reflets de feu. Le bleu du ciel ne sera plus bleu mais chargé de la fumée des moyens de destruction. Et il fera noir sur toute la terre. La terre sera enveloppée dans un manteau noir”.

La religieuse: Ô Seigneur, on dirait l’Apocalypse!

Voix divine: “Le temps de la vraie Apocalypse est très éloigné, et il sera voulu par Dieu, tandis que celui-ci sera voulu et préparé par l’homme! [76]  ‘Jérusalem, Jérusalem, que de fois n’ai-je pas voulu réunir tes enfants comme une mère poule réunit ses poussins sous ses ailes, et tu n’as pas voulu!’ Ce message est celui dont Je te parlais l’autre nuit, message d’amour et de douleur. Je te le confie!

La religieuse: Mais, Seigneur, si le monde savait ce que tu me dis!

Voix divine: Ce monde incrédule et infidèle ne croit pas facilement à certaines choses, parce qu’il est plus facile de s’habiller de scepticisme que de vérité. »  (31 août 1968).

Ces éléments réunis nous permettent d’affirmer, au moins à titre spéculatif, que la période actuelle n’est pas celle de la Fin du Monde mais celle de la Fin des Temps. Comme nous l’avons déjà vu (chapitre 1, section # 2) cette Fin des Temps coïncide avec la fin du sixième millénaire de l’histoire humaine, qui en tout en a sept. Le troisième millénaire chrétien serait donc le septième et dernier de l’histoire humaine. Il s’étendrait du début de l’an 2001 jusqu’à la fin de l’an 3000. [77]

Ce que Dieu fait est toujours ordonné à la perfection. De ce fait, les personnes qui aiment Dieu ne cherchent pas à perfectionner ses œuvres, qu’ils perçoivent comme étant déjà parfaites. [78] Par exemple, ils savent d’avance que la vie ne se protège pas en infligeant la mort - et aux plus faibles - et que le triomphe de l’ordre ne se prépare pas à travers un désordre provoqué délibérément. Certains peuvent rétorquer que les anciens Romains, qui avaient pour devise “Divide et impera” [79] ont réussi par ce moyen à dominer le monde occidental pendant dix siècles. Soit, mais en dépit des résultats du début, l’Empire romain s’est vite écroulé. Et puis, cette expression latine qui veut que pour régner il faille diviser, peut être interprétée de différentes façons. Si on l’interprète avec un esprit païen, comme l’enseigne Machiavel [80] et comme l’enseignent aussi les Protocoles, elle ne peut donner que des fruits païens, qui sont mauvais, délétères. Tout principe interprété à la païenne devient délétère. Sachant cela, pour quels motifs l’élite juive des Illuminati continuerait à agir dans ce sens?  Rien n’est plus indigne que cette façon de penser de Machiavel pour un Peuple qui depuis toujours est saint, au moins dans sa vocation. [81]

DIGRESSION SUR LES JUIFS. L’auteur italien, Ildebrando Santangelo, dans son livre “L’ultima battaglia” dit qu’Adolf Hitler aurait pris la décision de détruire les Juifs après avoir lu les Protocoles. [82] Il semble que la lecture de ce livre-document ait provoqué en lui une haine féroce à l’endroit des Juifs, qui menaçaient de lui voler la vedette mondiale. [83]

Tout comme les auteurs des Protocoles, Hitler était convaincu que la domination mondiale lui revenait de droit, mais dans les Protocoles il voyait tous les Juifs, pas seulement la clique élitiste qui les avait conçus, ce qui explique sa haine des Juifs en général. Par exemple, dans son “Mein Kampf” il dit: «Ce que de nombreux Juifs font peut-être inconsciemment se trouve systématiquement exposé dans “Les Protocoles des Sages de Sion”. Peu importe de savoir quel cerveau juif fut l’auteur de ces révélations. Ce qui compte, c’est qu’ils découvrent, et d’une manière irréfutable, la nature et les activités du peuple juif, exposant leur logique intérieure et leurs buts finaux. »  Cette citation montre que son auteur était convaincu que le Peuple juif tout entier pouvait être l’auteur des Protocoles.

 Au delà de cette thèse, il y en a une autre qui prétend que Hitler se soit laissé hypnotiser par les propositions alléchantes de certains banquiers juifs, qui après l’avoir mis en confiance l’auraient enfin poussé à la guerre. Les pages des Protocoles lui seraient tombées entre les mains au temps où, simple caporal, il aimait fréquenter les séances de spiritisme. Ces pages, accompagnées de commentaires antisémites, auraient surmultiplié sa soif de dominer le monde en écrasant tout concurrent possible. La seule question qui en moi demeure sans réponse est la suivante: Qui aurait pu conduire ces opérations sans se faire reconnaître?  Des financiers anonymes (ou masqués) agissant par l’entremise d’agents à leur solde?  Certains historiens admettent ces thèses officiellement, affirmant que l’occultisme a vraiment été le moyen utilisé par les banquiers juifs pour séduire Hitler, l’hypnotiser suffisamment pour qu’ensuite il fasse leurs quatre volontés. Après avoir financé Hitler, ces mêmes banquiers auraient par la suite financé les Puissances Alliées pour qu’elles se battent contre Hitler lui-même. Voilà ce que donne comme résultat l’interprétation païenne d’un principe tel que: “Diviser pour régner”.

S’il est vrai que Hitler fut choisi par des banquiers juifs pour supprimer… d’autres Juifs, eh bien, cela nous fait penser que des épisodes semblables s’étaient déjà produits dans l’histoire juive, et que lorsqu’il s’agit de se supprimer les uns les autres, les Juifs sont bien capables de faire comme tout le monde. Frères contre frères. Ésaü trame contre son frère Jacob. Joseph, fils de Jacob, est vendu par ses propres frères à des caravaniers. Les enfants de Bethléem, descendants purs de la race d’Abraham, sont égorgés par des soldats de la race d’Abraham, et par ordre d’un roi, Hérode, de la race d’Abraham lui aussi. Jésus de Nazareth est crucifié par volonté de ses concitoyens Juifs (qui avant de le livrer aux Romains ont trouvé moyen de se le vendre et de se l’acheter entre eux pour un prix soigneusement marchandé). Étienne devient saint Étienne après avoir été lapidé par ses concitoyens juifs. Saul de Tarse devient saint Paul après avoir été farouchement persécuté par ses concitoyens juifs à cause de sa conversion au Christianisme. Plus près de nous, Yitzhak Rabin est assassiné par l’un des siens pour avoir essayé de faire la paix avec les Palestiniens.

Bref, on dirait que chez les Juifs, à un maximum de Bien s’oppose un maximum de Mal. Et depuis trois siècles l’Esprit du Mal semble l’emporter nettement sur l’Esprit du Bien. Heureusement qu’à ce propos les prophéties se font rassurantes en nous apprenant que ce triomphe du Mal sur le Bien sera transitoire, à l’image de celui que la “Synagogue de Satan” a connu il y a 2000 ans, lors de la Crucifixion du Christ. Elles annoncent aussi que le Peuple juif ressuscitera par la victoire de l’Esprit du Bien, ce qui permettra à l’Humanité de renaître de ses cendres, plus belle que jamais. FIN DE LA DIGRESSION SUR LES JUIFS.

Les Protocoles expliquent aussi que pour protéger la vie on doit savoir la supprimer là où elle semble inutile, et tuer de préférence les plus faibles. On doit aussi savoir provoquer des désordres de façon délibérée si cela a comme but de préserver un ordre “supérieur”. Et quel type d’ordre les Protocoles seraient-ils prêts à considérer comme “supérieur”?  L’exemple le plus notoire est celui du nombre de personnes qui peuplent la Terre. Les Protocoles prétendent que ce nombre est trop élevé, et qu’il faudrait le baisser. De quelle façon?  N’importe comment, en faisant disparaître un certain nombre de personnes par l’entremise d’épidémies, de pestilences, ou à travers des guerres. Si les causes naturelles ne suffisent pas à réduire la population mondiale, le rationnel de l’ordre “supérieur” exige que des agents bien payés pour cela fassent artificiellement ce que la Nature n’est pas capable de faire par elle même, de façon à provoquer les diminutions retenues nécessaires. C’est tout cela que les Protocoles proclament et défendent.

J’étais personnellement convaincu que des idées de ce genre étaient impossibles à concevoir, mais les commanditaires du monument reproduit ci-après m’ont vraiment prouvé le contraire. Leur message est signé: “Un groupe de personnes qui croient à l’avènement de l’Ère de la Raison”. Leur proposition vise à réduire la population mondiale de 11/12. Ces personnes se disent convaincues que sur cette Planète il y a de la place pour seulement 500 millions d’habitants, pas plus. Il est donc nécessaire d’éliminer de la surface de la terre au dessus de cinq milliards de personnes, car actuellement la population mondiale est d’environ 6 milliards.

 

Attention!

 

► Le texte sculpté dans les  4 monolithes qui forment ce ‘monument’ est rédigé en huit langues, dont la première est l’anglais.

► Première phrase:  “Maintain Humanity under 500,000,000, in Perpetual Balance with Nature”.

► Traduction: «Maintenir la population mondiale en dessous de 500 millions d’habitants, dans un équilibre constant avec la nature.»

 

Y a-t-il un lien entre ce monument et les buts que le Nouvel Ordre Mondial se propose d’atteindre?

Photo%20107

Informations :

 

► Hauteur: Six mètres.

► Poids global : 115.000 Kg.

► Année de construction: 1980.

► Site géographique: dans l’État de Georgia, USA,  au nord de Elberton (route 77), dans une section que le ‘Road Atlas’ de l’American Automobile Association identifie  avec les coordonnés: G7». «G7»: un hasard, dites-vous?

► Mandataires: Un groupe de partisans de l’Ère de la Raison.

 

 

Ceci dit, vu que le thème de ce chapitre n’est pas une purification conçue par les hommes, mais la Purification conçue par Dieu, il convient que le discours se poursuive en ce sens. La question qui prime est la suivante: Comment la colère de Dieu va-t-elle s’exprimer pendant cette Purification?  Pour y répondre de façon pertinente, voici la traduction d’un extrait tiré du livre italien de Maria Valtorta: “Lezioni sull’epistola di Paolo ai Romani.”  [84]

 

Traduction:

 

«Pas besoin de foudres pour qu’elle soit visible. Pas besoin de cataclysmes, ni de déluges. Il suffit que Dieu vous abandonne, et voilà que vous vous donnez la mort, l’angoisse, le désespoir, vous, à vous-mêmes. La colère de Dieu, la vraie, la colère immuable de Dieu, plus que par des châtiments elle se manifeste par l’abandon. Dieu se voit contraint de se retirer, et de vous abandonner à vous-mêmes. Ce que vous appelez colère de Dieu, c’est-à-dire les guerres, les atroces moyens de destruction, les cataclysmes, les pestilences, ne sont pas vraiment colère sans mutation, ou colère absolue. Ce sont des reproches, des rappels de la part d’un Père offensé mais encore empressé à accorder le pardon et le secours à ses fils coupables.

Mais lorsque impiété et injustice auront gagné 99% de l’humanité, lorsque l’impiété et l’injustice mentale ou matérielle auront envahi chaque classe sociale au point de faire pénétrer l’abomination dans la maison de Dieu – l’abomination de la désolation dont vous parle le Prophète, et dont le Verbe vous donne confirmation, cette désolation dont vous n’avez pas encore saisi le sens exact, et dont il est dit qu’elle sera le signe de la fin, et elle le sera – alors Dieu ne vous reprendra plus par des châtiments paternels (qui n’en sauvent plus beaucoup, avouons-le, parce que beaucoup d’entre vous, la plupart, se sont déjà mis au service de Satan), mais Il vous abandonnera.

Il se retirera. Il cessera d’agir. Il vous livrera les uns aux autres. Jusqu’au moment où, dans un éclair de son vouloir, Il dira à ses anges d’ouvrir les sept sceaux, de sonner les quatre trompettes, de libérer l’aigle des trois malheurs. Et puis, horreur, il sera donné souffle à la cinquième trompette, et le Judas des derniers temps [le faux pape?] ouvrira le puits de l’abîme pour en faire sortir ce que l’homme aura désiré plus que Dieu. La Terre entière sera secouée comme une mer en bourrasque. C’est alors que, tel un astre pacifique, sur les horreurs et les terreurs des ondes en furie on verra se lever l’Étoile de la Mer, pour annoncer l’Étoile du Matin. »

L’Étoile de la Mer [85] c’est Marie. L’Étoile radieuse du Matin, Jésus. De nos jours Marie est présente partout dans le monde par ses apparitions et par ses messages. [86] Elle annonce le retour imminent de Jésus. Elle nous invite à nous préparer à cet événement grandiose et singulier qui marquera le début du Paradis terrestre final. L’heure approche, même si les gens qui écoutent ne sont qu’une poignée: ceux que la Sainte Vierge appelle son “petit reste”, son “petit troupeau”.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

5. - Nouvel Ordre Mondial

 

Il semble que le Nouvel Ordre Mondial qu’on décrit dans les “Protocoles des Sages de Sion” ne soit qu’un prétexte destiné à favoriser la conquête du pouvoir mondial. La preuve se trouve dans les Protocoles eux-mêmes. En effet, les Protocoles expliquent que pour justifier l’invasion d’une région ou d’un territoire qu’on veut dominer, il faut d’abord y créer du désordre, sans quoi l’invasion ne serait pas justifiée aux yeux du monde. Un prétexte est toujours nécessaire pour entrer dans une région convoitée, et le désordre que nous mêmes y aurons provoqué artificiellement saura bien nous le fournir.

Le Nouvel Ordre Mondial, appelé aussi: Novus Ordo Sæculorum (traduction: “Nouvel ordre des siècles”), est représenté par l’image ésotérique reproduite ci-après, appelée “The Great Seal”.

 

 

Cette image ésotérique, appelée “The Great Seal” se trouve au verso du dollar américain.

 

L’an MDCCLXXVI (1776) fait référence à l’indépendance américaine.

 

La Révolution Française a éclaté en 1789, treize ans après cette date.

 

annuit_coeptis

Annuit coeptis Novus

Ordo Sæculorum

 

Traduction:

 

«Le Nouvel Ordre Mondial a approuvé ses partisans avec condescendance»

 

Littéralement:

 

«Le Nouvel Ordre des Siècles a approuvé ses

partisans avec condescendance»

 

Le “Nouvel Ordre Mondial” serait décidé en privé par une élite juive, une élite parfaitement convaincue que la seule race capable et digne de conduire les affaires du Globe est la leur. L’attitude de ce groupe de Juifs serait le résultat d’une interprétation étroite des Écritures juives, qui effectivement attribuent au Peuple juif la maîtrise du monde, mais dans un sens opposé à celui que les Juifs élitistes s’imaginent. Premièrement le futur du Peuple juif sera lumineux, mais il le sera dans un sens plus spirituel que matériel (le contraire de ce que les Juifs élitistes s’imaginent). Deuxièmement cette maîtrise du monde de la part des Juifs sera le résultat d’une initiative divine plutôt que humaine (encore le contraire de ce que les Juifs élitistes s’imaginent). Troisièmement une élite d’individus de race juive n’a pas le droit de s’accaparer le futur prestige que Dieu réserve au Peuple juif tout entier. (On ne s’accapare pas les privilèges divins comme s’ils étaient des biens matériels).

Les humains se sont toujours montrés anxieux de s’accaparer les privilèges destinés à l’ensemble de la communauté humaine. Dieu a prévu, toutefois, que les initiatives humaines qui dépassent certaines bornes soient contrecarrées par son initiative divine. En effet, Dieu annonce aujourd’hui par l’entremise des ses Prophètes que ce qui est arrivé à saint Paul sur le chemin de Damas arrivera bientôt au Peuple juif tout entier: une conversion en bloc au Christianisme!  Résultat: les peuples de la terre seront très heureux de se faire conduire par les Juifs, et très reconnaissants envers eux, car ces derniers, une fois convertis à la loi d’Amour prêchée par le Christianisme, feront preuve d’une sagesse exceptionnelle, digne de la sagesse de Salomon.

Bien que méprisés par les théologiens chrétiens qui arborent le drapeau du modernisme, les messages des Prophètes chrétiens contemporains ayant trait à ce sujet sont tout à fait en ligne avec la doctrine de St Paul, prophétique elle aussi, combattue elle aussi, dénigrée elle aussi. [87] La doctrine de St Paul nous enseigne que lorsque la connaissance de la Foi sera parvenue à toutes les nations, le peuple d’Israël se convertira en masse, et que Philadelphie, c’est-à-dire l’union des frères, deviendra une réalité. Cette “Philadelphie” prophétisée par Saint Paul, à mon avis correspond au Royaume messianique que Dieu nous a promis pour cette terre, et que depuis 2000 ans l’Église catholique nous encourage à invoquer quand nous récitons le “Notre Père”.  [88]

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

6. - Garabandal: prophéties.

De 1961 à 1965 (les années du Concile) la Sainte Vierge est apparue à quatre fillettes du village espagnol de Garabandal. Les messages prophétiques qu’Elle leur a donnés, négligés au début par les hautes instances catholiques, se révèlent aujourd’hui d’une telle importance qu’on est obligé d’en tenir compte si on veut avoir une chance de comprendre le secret de nos temps actuels.

À Conchita, qui alors était âgée de 14 ans, la Sainte Vierge aurait fait savoir qu’après le Pape Jean XXIII il ne restait que trois Papes avant la “Fin des Temps”. Lorsqu’on a interrogée Conchita pour savoir si la Fin des Temps était la Fin du Monde, elle s’est contentée de répondre: «Je ne sais pas. La Sainte Vierge n’a pas dit: Fin du Monde. Elle a dit: Fin des Temps[89]  Aux filles de Garabandal la Sainte Vierge a annoncé pour la Fin des Temps trois événements successifs. Ces trois événements sont les suivants:

1) Avertissement

2) Grand Miracle

3) Grand Châtiment

1. - LAvertissement est le premier de ces trois événements. La Sainte Vierge la annoncé à Conchita le 1er janvier 1965, aux Pins. Elle la révélé aussi à Mari-Loli et à Jacinta. LAvertissement sera universel: chacun se verra comme Dieu le voit, et comprendra la nature de ses péchés. Son but sera de nous purifier et de nous préparer pour le grand Miracle. LAvertissement sera un fait surnaturel, cest-à-dire inexplicable par la science. Voici ce quen disent les voyantes mêmes de Garabandal:

Conchita: «L’Avertissement sera une chose redoutable. Il attirera les bons plus près de Dieu, et avertira les méchants que la Fin des Temps approche. L’Avertissement sera donné au monde entier afin que le monde se convertisse.»

Jacinta: «L’Avertissement sera quelque chose que nous verrons d’abord dans les airs, partout dans le monde, et qui sera immédiatement transmis à l’intérieur de nos âmes. Cela durera très peu de temps, mais à cause de l’effet qu’il produira en chacun de nous il nous paraîtra très long. Il sera donné pour le bien de nos âmes, afin que nous puissions voir l’état de notre conscience, ... le bien que nous avons négligé de faire, et le mal que nous avons fait. » [90] 

Une des voyantes aurait dit avoir eu une vision qui montrait que: “Au moment de l’Avertissement, le Pape fuyait Rome”. Le frère à Conchita, bien placé pour recevoir certaines confidences de la part de sa sœur, aurait déclaré en 1965: “L’Avertissement n’est pas pour tout de suite; il se produira plus tard, alors que débutera un schisme dans l’Église”.

Les âmes mystiques disent que l’Avertissement ouvrira le cycle purificateur, et que par la suite les événements se succéderont à un rythme accéléré. Vu l’importance que l’Avertissement a dans l’ouverture du cycle purificateur, voici d’autres sources prophétiques, cinq en tout, qui le décrivent, chacune à sa manière.

Notre première source s’appelle Mirjana, de Medjugorje. Son témoignage est de 1992. Voici ce que dit ce témoignage: “Quand le premier secret [91] sera réalisé, le pouvoir de Satan sera brisé. C’est pourquoi il est si agressif en ce moment. Satan a eu un immense pouvoir au cours du vingtième siècle, un pouvoir qu’il n’avait jamais eu avant, et qu’il n’aura jamais plus dans l’avenir”.

Notre deuxième source est une stigmatisée espagnole, Amparo Quevas. Le 26 février 1982 Amparo aurait reçu de la Vierge Marie le message suivant: “Le son de la trompette va retentir très bientôt. À ce moment-là la terre tremblera. Le soleil tournera sur lui-même avec de grandes explosions. La lune s’obscurcira, et les phénomènes se verront sur toute la planète Terre. Un astre l’illuminera. Elle paraîtra enveloppée de flammes. Cela durera vingt minutes. La panique s’étendra partout. Tous ceux qui croient en Dieu et en la Sainte Vierge resteront comme en extase pendant ces vingt minutes. Cela est très proche, ma fille”. [92]  

La troisième source s’appelle Sœur Marie Nathalie. Dans le livre: “Marie, Reine victorieuse du monde”, aux pages 194-195, Sœur Marie Nathalie nous décrit une vision qu’elle a eue, et elle ajoute que l’événement représenté dans sa vision est un signe avant-coureur du Grand Miracle. C’est cela qui nous permet de croire qu’il s’agit tout probablement de l’Avertissement. La vision est décrite en ces termes: “Les cœurs des gens s’attendrirent soudain de bienveillance réciproque, et se remplirent de repentir et d’esprit de pénitence. Les âmes étaient comme libérées du poids de leurs péchés. Chacun se précipita à genoux dans la poussière de ses propres fautes. Tous les gens, à quelques exceptions près, criaient pitié, les regards et les mains tendus vers le ciel. De ceux qui s’obstinaient, j’en vis mourir plusieurs. Cette vision est le signe avant-coureur du Grand Miracle promis au monde. C’est pourquoi la Mère de Dieu continuait à planer au-dessus de nous en s’éloignant vers le lieu” (Garabandal).

La quatrième source est une mystique qui a voulu rester anonyme. Elle aurait reçu ce message en 1991. Voici ce que la Voix divine lui aurait dit: “L’Avertissement sera un moment unique dans l’histoire du monde. Il sera donné à tout homme la même lucidité spirituelle qui lui est donnée au moment de sa mort. Ce sera mon plus grand geste de miséricorde. Tous cesseront leurs activités. La douleur et la confusion seront générales. Les gens demanderont pardon. Les prêtres devront confesser jour et nuit.”

La cinquième source s’appelle don Stefano Gobbi. Dans son “Livre bleu”, à la date du 13 mai 1991 on peut lire ceci: “Lorsque ce Pape aura accompli la tâche que Jésus lui a confiée, et que je descendrai du ciel pour accueillir son dernier sacrifice, vous serez tous enveloppés par les denses ténèbres d’une apostasie qui alors sera devenue générale. Les seules personnes qui demeureront fidèles sont les membres de ce petit groupe qui pendant ces dernières années a accueilli mon invitation maternelle et s’est laissé renfermer dans le sûr refuge de mon Cœur Immaculé. Ce sera ce petit groupe fidèle préparé et formé par moi qui aura la tâche d’accueillir le Christ qui reviendra vers vous dans la gloire, et inaugurera ainsi la Nouvelle Ère qui vous attend”.

2. - Le Grand Miracle. D’après les voyantes le grand Miracle aura lieu au dessus des Pins, moins d’un an après l’Avertissement. On sait qu’il laissera un signe visible permanent. On sait aussi que toutes les personnes présentes seront guéries. [93] 

3. - Le Grand Châtiment est le dernier des trois événements prophétisés à Garabandal. Il pourrait correspondre aux trois jours d’obscurité dont plusieurs mystiques ont parlé, mais rien n’est certain à ce sujet.

Plusieurs prophéties, dont certaines sont anciennes et certaines plus récentes, disent qu’un jour le Pape pourrait se voir obligé à fuir le Vatican, qu’une élection papale pourrait être falsifiée, qu’un faux pape pourrait être nommé à la tête de l’Église, que l’abomination de la désolation pourrait s’installer dans le Sanctuaire. Sommes-nous à la veille de ces événements?  Avant de répondre à cette question il serait peut-être utile de se rappeler les paroles que Paul VI prononça suite aux propos et discours entendus au sein du Concile: “La fumée de Satan est entrée dans le Temple saint de Dieu”. S’il est vrai que le Saint-Père sera obligé de fuir Rome, tel qu’annoncé par la voyante de Garabandal, et que cela se produira peu de temps avant que l’Avertissement ne survienne, nous aurons là un signe avertisseur important, qui nous confirmera la véracité de toutes ces prophéties.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

7. - Dozulé: la Croix glorieuse

Dans les messages que Madeleine Aumont [94] a reçus à Dozulé, c’est souvent Jésus qui parle. Lors de la onzième apparition Jésus lui aurait dit ceci:

«Soyez toujours dans la joie. Ne vous lamentez pas sur le cataclysme général de cette génération, car tout ceci doit arriver. Voilà apparaître dans le ciel le Signe du Fils de l’Homme. Maintenant doit s’accomplir le Temps des Nations. Tous se frapperont la poitrine. Après l’Évangélisation du monde entier, alors Je reviendrai dans la gloire. »  [95] 

Pour comprendre ce qui touche au Peuple juif on est presque obligé de scruter la parole de Dieu. Par exemple, dans l’évangile de saint Luc, il est dit: “Jérusalem sera foulée aux pieds par les païens jusqu’à ce que le Temps des Païens soit accompli”. [96] En d’autres mots: “Jérusalem, la capitale de votre patrie, appartiendra à des étrangers (des païens), qui la fouleront aux pieds pendant tout le temps que durera votre exil”. Or nous savons que le temps d’exil des Juifs tire à sa fin, car en 1948, après environ deux mille ans de pérégrinations, [97] ces derniers ont pu rentrer à Jérusalem, et réorganiser leur ancien État. [98] Cela nous permet de dire que les cataclysmes annoncés par Jésus lors de sa onzième apparition, à Dozulé, sont dus pour bientôt; et après ces cataclysmes son Signe (le Signe du Fils de l’Homme) est censé apparaître dans le ciel. Le Signe du Fils de l’Homme, c’est la Croix.

Une croix immense aurait due être érigée à Dozulé d’après le désir exprimé par Jésus à sa messagère. Mais l’évêque concerné a refusé de la construire. Or cette Croix que l’homme d’Église a refusé de construire est censée apparaître dans le ciel à la fin de la Purification et de la Grande Tribulation. À ce moment-là tous la verront, même ceux qui peut-être auraient préféré ne pas la voir.

 

 

LA CROIX DE DOZULÉ

SELON SES PROPORTIONS

 

Ce montage a été réalisé pour

montrer les proportions que

la Croix Glorieuse de Dozulé

aurait par rapport aux autres

constructions mondiales

existantes.

 

Nul doute qu’une construction

aussi imposante aurait fait

parler d’elle. Grâce à elle le

message de Dozulé aurait été

connu dans le monde entier.

C’est ce que Jésus voulait.

dozule

 

Ce que nous venons de dire est confirmé non seulement par les messages reçus par Madeleine Aumont, mais aussi par ceux que don Stefano Gobbi a lui-même reçus de la Sainte Vierge. En avril 1994 don Gobbi a eu la locution suivante:

«La Croix lumineuse qui apparaîtra dans le ciel et s’étendra de l’orient à l’occident, sera le signe du retour de Jésus dans la gloire. De gibet elle se transformera pour Lui en trône de triomphe, parce que Jésus viendra sur elle pour instaurer son Règne glorieux dans le monde. La Croix lumineuse qui apparaîtra dans le ciel à la fin de la Purification et de la Grande Tribulation, sera la porte qui ouvre le long et ténébreux sépulcre dans lequel gît l’humanité, pour la conduire dans le nouveau Royaume de vie que Jésus instaurera par son retour glorieux.» (1 avril, 1994).

D’après cette prophétie, la Croix Glorieuse prendra l’aspect d’une grande Croix lumineuse qui apparaîtra dans le ciel avant que ne débute la Grande Évangélisation, qui comme on sait précèdera de peu le Retour de Jésus dans la gloire (Parousie intermédiaire).

En résumant on peut dire qu’à Dozulé le Christ annonce trois périodes successives: Première période : Les Tribulations, suivies de l’apparition de la Croix Glorieuse dans le ciel. Deuxième période: La Grande Évangélisation du monde, et l’unification des Églises en l’Église. Troisième période: Le Retour de Jésus dans la gloire, et l’établissement de la future Jérusalem.

Lorsqu’on rapproche Garabandal à Dozulé, on a l’impression qu’ils sont en relation. En effet, à Garabandal la Sainte Vierge Marie a annoncé trois événements, et il semble que tous les trois fassent partie de la première période annoncée par Jésus à Dozulé. [99] Si Jésus pouvait aujourd’hui nous parler individuellement, tout probablement Il nous redirait ce qu’Il a déjà dit à Madeleine le 2 janvier 1976: “Mon Père, dont la bonté est infinie, veut sauver l’humanité qui est au bord de l’abîme. Par cet ultime Message il faut vous préparer”.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

8. - Purification préparatoire.

Nous sommes bien contents des services que nous rendent nos météorologues, surtout lorsqu’ils nous annoncent du beau temps. Mais le beau temps n’est pas toujours possible. Le 17 mars 1993, le Seigneur aurait dicté à Vassula Ryden [100] les paroles suivantes:

«Je désire avertir toute ma Maison d’une Grande Tribulation. Mon Église avance toujours plus vers une Grande Tribulation. Restez fermes, et gardez les traditions qui vous ont été enseignés. Quoiqu’il arrive, obéissez à mon Pape. Je vous conjure de lui rester fidèles et de vous garder de quiconque se rebelle contre lui. Par-dessus tout, évitez d’écouter ceux qui le rejettent. Bientôt vous serez confrontés à une épreuve telle que vous n’en avez jamais connue auparavant. Le Pape aura beaucoup à souffrir.

Ne permettez à personne de vous tromper. Si quelqu’un croise votre chemin, et vous dit: “La fidélité que vous avez pour ce Pape, changez-la contre le solide mouvement d’un autre”, ne changez pas! Soyez sur vos gardes. Ne permettez à personne de vous tromper. »

 

 

vassryden

 

VASSULA RYDEN

 

La mission que Vassula a reçue de Jésus est de travailler à la réunification des Églises chrétiennes.

 

Ce qu’elle a écrit a été publié sous le titre:

La Vraie Vie en Dieu.

 

 

Nous sommes habitués aux prévisions de la météo. Si elles nous disent qu’il va faire beau, nous nous préparons en conséquence; si elles nous disent qu’il va faire mauvais, nous nous préparons aussi en conséquence. Si les mêmes prévisions nous annoncent un ouragan, ou une tempête de verglas, nous remercions les techniciens de la météo, et nous passons à l’action pour éviter le pire. Nous croyons au proverbe qui dit: “Mieux vaut prévenir que guérir”. Or dans le cas actuel de tempête annoncée, et de signes prémonitoires captés de plus en plus souvent, et par des personnes de plus en plus variées, ne serait-il pas logique que nous réagissions avec le même instinct de conservation dont nous faisons preuve lors des prévisions de la météo?  Face aux vents violents de l’ouragan qui nous est annoncé, quelle sera notre réaction?  Le 20 juillet 1997 Jésus a confié à sa messagère française qui signe son nom par les lettres JNSR (Je Ne Suis Rien) le message qui suit.

«Tout va avancer en même temps, car le moment est arrivé. Je ne désire que votre volonté dans ma Volonté, et ainsi nous vaincrons ensemble le Mal de votre temps. Le sournois veut se faire reconnaître comme étant l’envoyé de Dieu pour votre siècle si perturbé. Certains, trop nombreux, vont voir en lui le Fils de Dieu. J’emploierai alors ma force d’Amour pour lutter contre la force de destruction qui va croître de partout. Le sournois met toute sa force pour démolir le Bien de Dieu. La Sainte Église et ses membres les plus précieux seront menacés, rejetés, ballottés. Dans ce courroux, présent en tous lieux, se verra malheureusement la perte de beaucoup d’âmes, et parmi elles des petits enfants livrés à eux-mêmes, manipulés, malgré leur jeune âge, dans cette obscurité croissante qui va prendre naissance même dans les cœurs de leurs parents, qui les laissent libres, c’est-à-dire livrés au Mal. La liberté que je vous ai donnée est profanée chaque jour. Vous deviez me revenir librement, de tout votre cœur, mais votre choix s’est tourné vers une liberté sans Dieu.

J’appelle aujourd’hui tous ceux qui m’aiment et me servent loyalement. Même les ouvriers de la dernière heure entendront leur appel en eux, car le Rassemblement est pour bientôt. Ils viennent de partout, assoiffés de Justice, remplis de bonté, de joie. Ils sont heureux. La douleur ne les a pas aigris, et les peines les ont fortifiés. Leur vie est une offrande à Dieu. ...

Vous vous reconnaîtrez à ce signe qui est en vous, en chacun de vous: ma sainte Croix. Elle est gravée en votre corps, en votre âme, en votre esprit. Dieu a choisi l’heure et le lieu de cette rencontre pour vous parler comme Je parlais autrefois aux foules qui me suivaient au bord de la Mer de Galilée, jusque sur la montagne. Je dois vous parler. Vous devez m’écouter attentivement. Pour cela Je vous réunirai. Je ne t’ai pas dit que là vous me reverrez. Vous m’entendrez. Pour cela Je vous rassemblerai, et Je vous informerai de ce que vous allez faire. Tous en même temps vous allez recevoir l’Esprit Saint.

Oui, c’est la deuxième Pentecôte d’Amour, et ceci se passera lorsque la bienheureuse Vierge Marie, ma Très-sainte Mère et votre Mère, montera auprès du Père éternel, appelée par Notre Père. Votre Maman vous enverra l’Esprit d’Amour qui l’habite. Elle a parcouru toute votre Terre. Elle vous a donné son Cœur comme Je vous ai donné le mien. Nos deux Cœurs Unis vous appellent à chaque Croix d’Amour. Venez-y prier pour le Triomphe de votre Reine bien-aimée et pour le retour glorieux de son divin Fils, votre Roi bien-aimé.

La deuxième Assomption de Marie sera vue par certains enfants comme mes Apôtres ont assisté à mon adorable Ascension. Cette Pentecôte d’Amour vous rassemblera pour recevoir le feu d’amour de l’Esprit Saint. La Très-sainte Trinité enveloppera Marie Très-sainte. De cette fusion sublime naîtra ce Feu divin de l’Esprit Saint qui enveloppera l’esprit des hommes comme une nuée lumineuse, semblable à celle qui couvrit Pierre, Jacques, et Jean son frère lors de la Transfiguration. ... [101] Vous serez réunis, et unis, pour ne faire qu’UN dans la Volonté du Père Très-saint. Vous serez UN dans l’Amour unique et vrai de la Très-sainte Trinité, par Marie Très-sainte, co-Rédemptrice, avocate incontestée, Mère de tous les enfants de Dieu qui lui ont été confiés au pied de la Croix. Apôtres de Jésus et de Marie, remplis de l’Esprit Saint, devant vous s’ouvriront toutes les portes pour proclamer la venue de Dieu sur la Terre. Vous aurez des ailes à vos pieds pour parcourir des régions entières et visiter des peuples, légers comme des plumes portées par le vent. Vous aurez des forces pour marcher pendant des heures, pendant des jours. Vous aurez les Sept Dons du Saint-Esprit. Vous utiliserez les sept. Le don de ma parole sera en vous comme une source qui ne tarit jamais. Dieu aura choisi les meilleurs de ses Messagers pour convertir le monde entier.

L’Évangélisation sera comme un bateau immense, porté sur une mer limpide par des flots unis, rapide, audacieux, car le temps que mit JONAS pour traverser la ville de NINIVE pour convertir ses habitants sera le temps que Je vous accorderai alors. Et ce temps sera respecté, parce que suffisant. Après l’Évangélisation du monde entier, alors Je descendrai des Cieux, et mon Nom sera chanté même par les oisillons dans leur nid. La nature entière chantera mon Retour glorieux. Le Vent d’Amour est déjà à vos portes. Et voici que Je viens. Amen. » (Reçu le 20 juillet, 1997).

Jésus vient de nous dire par l’entremise de JNSR que la Seconde Pentecôte surviendra après la Seconde Assomption de Marie au Ciel. Il vient de nous dire aussi que cette Pentecôte sera suivie de la Grande Évangélisation (quelques jours), et qu’après la Grande Évangélisation nous assisterons à son Retour dans la gloire. [102]  Le tableau qui suit est donné pour faciliter la perception chronologique des éléments mentionnés dans cette prophétie.

 

 

SECONDE ASSOMPTION DE MARIE AU CIEL

aussitôt suivie de:

1) - Grande Pentecôte universelle.
2) - Évangélisation mondiale (3 jours?).
3) - Retour de Jésus dans la gloire.

 

 

Un texte portant sur ce même sujet et un peu semblable à celui que nous venons de lire se trouve dans les écrits de Maria Valtorta, dans le premier volume (1943) de “I Quaderni”, à la page 548. En voici une partie significative:

«Je réunirai mes saints. Oui, celui qui m’aime et me suit dans l’obéissance et la fidélité est un saint. Je les rassemblerai des quatre coins de la Terre. Au nom de leur amour Je pardonnerai aux hommes leurs iniquités. La bonté des saints éteindra la rigueur de la Justice, et la Terre sera purifiée par le feu de mon amour plus celui des saints. La Terre, en paix avec elle-même et avec son Dieu, sera comme un vaste autel propitiatoire. Et sur cet autel le Maître instruira les hommes à la connaissance exacte de la Vérité afin que les bons ne chancellent pas lorsque Satan, furieux de voir que l’Humanité adore le Christ, se déchaînera pour la dernière bataille. » [Point 8 du tableau synoptique].

 

Les Apôtres de la Grande Évangélisation.

 

À quoi ressembleront les Apôtres de la Grande Évangélisation?  Ces apôtres sont décrits dans les deux textes qui suivent, dictés par Jésus à Maria Valtorta en 1943. [103]   

Premier texte. (11 décembre 1943). «Jésus dit: “Ceux qui auront pour tâche de réunir les multitudes autour de la Croix en vue du rassemblement du Christ seront comme des pères et des rois. Pas une race ne manquera à l’appel, avec ses meilleurs fils. Je viendrai alors pour mettre Moi-même mon pouvoir au service de la Jérusalem terrestre - l’Église militante - afin de la protéger contre les pièges, les astuces, les attentats et les délits que Satan aura préparés contre elle. Je déverserai mon esprit sur tous les rachetés de la terre. Même ceux qui maintenant souffrent en expiation des fautes de leurs pères [l’ensemble du Peuple juif], et qui ne parviennent pas à trouver le salut parce qu’ils n’osent pas s’adresser à Moi, même eux trouveront la paix. Ils la trouveront parce qu’ils invoqueront sur eux ce Sang déjà versé, et qui dégoutte sans cesse des membres de Celui que leurs pères ont crucifié. Ils l’invoqueront encore, ce Sang, mais d’une façon bien différente de celle avec laquelle leurs pères l’ont jadis invoqué. Ils l’invoqueront en se frappant la poitrine. Au centre de mon troupeau recomposé Je serai comme une fontaine, et me chargerai de laver Moi-même les fautes passées, que leur repentir aura déjà commencé à effacer”. »

Deuxième texte. (18 novembre 1943). «Jésus dit: “Ce qui maintenant résonne en vous, ces paroles que mon Fils réserve à ses frères de prédilection, vous les entendrez résonner aux quatre coins du globe, et vous verrez les hommes courir à sa recherche, poussés par la soif de Science véritable. Des hommes, non des brutes habillées en hommes, non des démons au visage humain, non des Judas toujours prêts à vendre mon Fils, et par ce marché à blesser l’Amour trinitaire qui est Unité inséparable. ... En ce temps-là, des nombreux justes laboureront la Terre pour la préparer à recevoir la Parole, qui pour finir aura sa période de triomphe, la seule”.»

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 


 

Chapitre 3

Cieux nouveaux et Terre nouvelle révélés.

 

 

 

1. - Résurrection prophétisée.

Nous savons que notre humanité est en marche sur cette Terre depuis des siècles. [104] Avance-t-elle? Si elle avance, elle le fait de peine et de misère. Elle donne l’impression de se traîner à genoux au lieu de marcher de façon normale. Or d’après les Prophètes qui annoncent le grand Renouvellement qui fait notre espoir, l’humanité va bientôt se redresser, reprendre sa position normale, et poursuivre son chemin avec la démarche que Dieu lui avait donnée avant le Péché originel. Le texte qui suit nous parle de notre Résurrection prochaine. Il appartient aux messages que Sœur Marie-Nathalie [105] a reçus à l’automne de 1985.

“L’humanité, soumise pour le moment à la purification qui va la faire renaître à la grâce, va se trouver sous peu dans l’état privilégié qu’avaient vos Premiers Parents au Paradis terrestre. Cette félicité qui leur fut concédée au Paradis attend tous ceux qui se convertissent et vivent dans l’amour des huit Béatitudes”. (21 novembre 1985). [106]  

Est-ce légitime de penser que notre premier Paradis terrestre n’ait pas été le dernier?  La réponse est “oui” si l’on s’en tient au message qui précède, et aux deux qui suivent, messages que le révérend don Stefano Gobbi [107] a reçu de notre Mère céleste dans les années ‘80.

1. – “Une ère de grâce, d’amour et de paix va naître bientôt des jours douloureux que vous vivez”. (31 décembre 1980).

2. – “Lorsqu’il aura instauré son Règne, règne eucharistique, Jésus vous conduira à jouir de son habituelle présence, que vous sentirez d’une manière nouvelle et extraordinaire, et qui vous amènera à faire l’expérience d’un second Paradis terrestre, renouvelé et plus beau”. (21 août 1987).

 

DON STEFANO GOBBI

Fondateur du Mouvement Sacerdotal Marial, et auteur du “Livre bleu”, intitulé:


“Aux Prêtres, les fils de prédilection de la Vierge”.

 

D’après les textes prophétiques à peine entendus, le Plan que Dieu a conçu pour notre Humanité prévoit un Paradis terrestre final qui serait à l’image du Paradis terrestre initial, ou peut-être supérieur. Trop beau pour être vrai?  Devant cette découverte qui peut-être dépasse nos espoirs notre surprise ne devrait pas être excessive. Les œuvres de Dieu sont merveilleuses sous tous les aspects. Ce Plan le prouve. C’est un Plan digne de Dieu, de sa grandeur immense.

Si cette découverte est pour nous une source de joie, nous devrions peut-être en profiter pour remercier Dieu. Il est pour nous comme un Père, le Créateur de tout ce qui existe. Il a tout prévu pour que l’Humanité soit reconduite aux conditions de vie qu’ici-bas étaient en vigueur avant le Péché originel, quand la sainteté d’innocence d’Adam et Ève lui permettait de s’approcher d’eux et de converser avec eux dans la brise du soir.

Une fois que les conditions à peine décrites seront remises en vigueur sur cette Terre, on peut s’imaginer que Dieu reviendra encore dialoguer avec l’homme dans la brise du soir. Et l’homme ne manquera pas de Lui exprimer sa gratitude en Lui disant: “Merci de m’avoir créé, racheté par l’œuvre de ton Fils, et de m’accorder maintenant la grâce de la sanctification par l’œuvre de ton Esprit d’Amour!”

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

2. - Bonheur en perspective.

Jamais le Ciel n’est intervenu par le passé autant qu’il intervient par le présent pour nous rappeler l’imminence de l’Âge d’or, décrit dans la Bible comme étant celui où l’agneau et le loup marcheront côte à côte. [108]  Une prophétie assez récente au sujet de ce grand renouvellement se trouve à la page 119 du livret: “Le grand message d’amour”, écrit par une religieuse cloîtrée anonyme. [109]  

6 avril 1969. La Voix divine: «Le renouvellement sera comme une nouvelle création, alors beaucoup croiront en Moi. De tout ce grand mal Je ferai sortir un bien encore plus grand. Maintenant vous gémissez comme une mère qui doit accoucher. Mais lorsque sera né l’homme nouveau, lorsque le monde sera renouvelé dans sa douleur et dans sa peine, alors vos larmes se transformeront en grande allégresse. Voilà le nouveau jour, la Nouvelle Ère qui finalement remplacera la haine par l’amour. En mon Nom les hommes deviendront vraiment des frères entre eux. (...)  Lorsque tout semblera perdu, tout sera gagné. Ne crains pas, mon cher petit troupeau! Mon nom est Rédempteur et Sauveur!»

Le 26 juillet 1988 Jésus a invité Vassula Ryden [110] à écrire les paroles suivantes : «C’est Moi, le Seigneur, qui reconstruirai ma Nouvelle Jérusalem. Je renouvellerai ses murs, Je l’embellirai afin que vous puissiez tous vivre sur une Terre nouvelle, et sous un Toit nouveau, un Ciel nouveau. L’Amour reviendra vivre parmi vous comme Amour. Je serai votre Dieu, et sous mon Nom vous vivrez tous en paix. Votre esprit sera rempli de sainteté et de pureté. Oui, Je descendrai d’en haut comme l’éclair et Je renouvellerai entièrement ma Jérusalem.»

Le 16 septembre 1943, Maria Valtorta [111] avait écrit quelque chose de semblable. Voici son texte:

«Une période de trêve fera suite aux guerres épouvantables que Satan aura porté à la Terre à travers l’anti-Christ, messager de Ténèbres. Après vous avoir montré par cette sanglante épreuve de quoi est capable votre Séducteur infernal, Je ferai tout pour vous attirer à Moi en vous couvrant de mes dons.

Ô, mes dons à Moi! Votre douceur à vous! Il n’y aura plus la faim. Vous ne connaîtrez plus les calamités et les massacres. Vos corps, et encore plus vos âmes, seront rassasiés des nourritures que ma main vous offrira. La Terre vous paraîtra toute neuve et comme sortie d’une seconde création. Vous serez renouvelés dans vos sentiments qui seront d’amitié et de paix: paix du Ciel avec la Terre et paix des peuples entre eux. Sur vous tous Je répandrai mon Esprit, et Il vous pénétrera, vous donnant la vision surnaturelle des décrets de la Divinité.

Ce sera le Règne de l’Esprit, le Règne de Dieu, le Règne que vous invoquez mais vous ne savez pas ce que vous invoquez, parce que vous ne réfléchissez pas aux paroles chaque fois que vous récitez le “Notre Père”. Où voulez-vous que ce Règne vienne si ce n’est pas d’abord dans vos cœurs? C’est à partir de là que mon Règne terrestre doit commencer. Règne grandiose, mais toujours limité. [112]   

Après [après le “Millénaire de Paix” et la toute dernière persécution] viendra le Règne sans frontières, illimité dans l’espace et dans le temps [le Royaume éternel]. Et vous serez les citoyens de ce Royaume éternel...»

Tout coïncide pour nous dire que ces Temps de bonheur sont à nos portes, et que la mort purificatrice qui doit les précéder en est la simple voie d’accès. Cette “mort” signifie la fin de l’empire du mal sur la terre. C’est comme la fin de l’Exode, inévitablement suivie de la résurrection du peuple élu en Terre promise. Pour aider notre espoir à demeurer vivant, voici d’autres révélations que Jésus nous fait par l’entremise, cette fois-ci, de Marie Sevray: [113]   

1. - «À la Fin des Temps [114] (...) Je me reporte au Commencement, et avant de clore le Temps, Je veux comme épuiser toutes mes puissances de Créateur!

Il y aura un renouveau magnifique, comme un splendide concert universel, chaque âme disant sa note, celle que lui aura apprise l’Esprit de Lumière et d’Amour, l’Esprit des divines transformations. Éblouissante et pacifique période!  Tout sur la terre me louera!  Chaque créature me dira sur la terre ce que mes élus me disent au Ciel! »

2. - «J’ai réservé mes plus grandes prodigalités pour ces derniers siècles du monde. »

3. - «Je suis venu pour réaliser le plus possible, malgré la chute, mon Plan premier. Il était si beau mon Plan, que Je ne l’ai pas abandonné!»

4. - «Ma soif est grande de me communiquer aux âmes, surtout en ces derniers siècles du monde, comme au commencement... »

5. - «Alors ... l’Esprit soufflera son souffle de feu et de transformations puissantes!  Il soufflera, et aucune entrave ne lui barrant la route, Il ira comme un géant, franchissant des régions dans l’âme humaine, pénétrant dans des profondeurs non encore explorées!

Place à l’Esprit d’Amour, à l’Esprit de feu, à l’Esprit des divines transformations!  Ainsi Je pourrai me dédommager, en ces derniers siècles du monde, en opérant des transformations profondes dans les âmes, ouvertes à mon action. »

 6. - «Moi, Créateur, avant de clore le temps Je veux jouir (...) de ma créature. Je veux l’entrevoir belle, étincelante, avant de détruire cette terre [115] que J’ai formée...»

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

3 - Carolina Venturella: la Pentecôte universelle.

Il y a quelques années Jésus a prédit à la “Pauvre Âme” que prochainement il y aurait sur la terre une Grande Pentecôte, une Pentecôte Universelle. [116]   

S’il doit y avoir un Royaume de Dieu sur la terre, il me semble évident qu’il s’établira suite à cette Pentecôte Universelle. Et le renouvellement grandiose qui s’ensuivra permettra à l’humanité de revenir à un état de bonheur et de grâce comparable à celui qu’Adam et Ève possédaient avant de commettre le Péché originel. Le Royaume de Dieu sur terre sera donc la conséquence directe de la présence de l’Esprit Saint dans la vie des hommes. S’il en est ainsi, comme l’espère toute âme de bonne volonté, cela signifie que le plan initial de Dieu, malgré l’interruption causée par le Péché originel, est destiné à revenir à sa perfection primordiale. Cela signifie aussi que ceux qui réussiront l’épreuve de la présente Purification seront remplis d’une joie et d’une paix jamais connues auparavant, bien que toujours espérées.

De l’avis d’un peu tout le monde, la terre a vraiment besoin d’une purification en profondeur. Et d’ailleurs, est-ce que nous pourrions concevoir le Royaume de Dieu sur une terre encore souillée par l’orgueil, l’égoïsme, la rébellion, le désordre, comme elle l’est présentement?  Le message contenu dans l’extrait suivant, reçu par la “Pauvre Âme” et publié dans le livre Puissance divine d’Amour, p. 145, parle de l’urgente nécessité d’une purification, dans le but de préparer la Grande Pentecôte.

 


madre_c_v

CAROLINA
VENTURELLA

La révérende Mère
que Jésus appelait:

La “Pauvre Âme”.

 

La Voix divine:  «Maintenant le monde court à sa perte... Cela rend nécessaire une Nouvelle Pentecôte, une nouvelle ondée du feu de l’Esprit Saint qui avec sa chaleur pénètre et réchauffe le cœur des hommes.»

À la page 51 du même livre on peut lire aussi cet autre extrait:  «C’est par la Charité du Père et du Fils que les hommes sont revenus à des relations filiales avec Dieu. (...)  Tout cela s’est produit dans les ardeurs ineffables de l’Esprit Saint. (...)  C’est encore par le même Esprit, qui soutient et gouverne tout, que les choses visibles et invisibles continuent d’exister. Voilà donc l’obligation d’un hommage justement dû à l’éternel Divin Esprit: hommage d’une plus grande adoration, bénédiction et amour. (...)  On s’apercevra d’avoir ouvert à l’humanité une voie nouvelle, dans laquelle les âmes seront davantage portées à reconnaître et à aimer Dieu, leur Créateur et Rédempteur. Et une Ère nouvelle s’ouvrira pour toute l’humanité. »

Ces choses nous sont confirmées aussi par le révérend don Stefano Gobbi, à qui la Sainte Vierge a dit, le 22 mai 1994:

«Une nouvelle et universelle effusion de l’Esprit Saint est nécessaire pour parvenir aux temps nouveaux tant attendus. Il faut que la deuxième Pentecôte vienne vite. Elle ne peut arriver que dans le Cénacle spirituel de mon Cœur Immaculé. C’est pour cela qu’aujourd’hui Je renouvelle l’invitation à toute l’Église d’entrer dans le Cénacle que votre Maman du Ciel a préparé pour les derniers temps. Vous pouvez y entrer par l’acte de consécration à mon Cœur Immaculé. Je demande que cette consécration, que je vous ai réclamée avec une si anxieuse insistance, soit faite par les évêques, les prêtres, les religieux et les fidèles. Et qu’elle soit faite par tous pour abréger le temps de la grande épreuve qui est désormais arrivée.

L’Esprit Saint vous amènera alors à la compréhension de la Vérité tout entière. L’Esprit Saint vous fera comprendre les temps que vous vivez. L’Esprit Saint sera la lumière sur votre chemin et fera de vous des témoins courageux de l’Évangile à l’heure redoutable de la Grande Apostasie. L’Esprit Saint vous fera comprendre ce que Je vous révélerai de ce qui est contenu dans le livre encore scellé. L’Esprit Saint donnera son parfait témoignage au Fils en préparant les cœurs et les âmes à recevoir Jésus qui reviendra vers vous dans la gloire.

‘Viens Esprit Saint. Viens par la puissante intercession de mon Cœur Immaculé’. Mon heure est l’heure de l’Esprit Saint. ( ... )  Mon Cœur de Maman aura son triomphe sur toute l’humanité qui reviendra à des nouvelles épousailles d’amour et de vie avec son Père Céleste. ‘Viens Esprit Saint. Viens par la voix de ton Épouse très aimée qui t’appelle’. Je suis la divine Épouse de l’Esprit Saint. Comme Je suis devenue, par un singulier dessein du Père, la vraie Mère du Fils, ainsi Je suis devenue la vraie Épouse de l’Esprit Saint. L’Esprit Saint s’est donné à mon âme dans une union conjugale intérieure et vraie, d’où est né le fruit divin de la conception virginale du Verbe dans mon sein très pur.

L’Esprit Saint ne peut résister à la voix de son Épouse qui l’appelle. C’est pourquoi, unissez-vous tous à moi, mes petits enfants, pour invoquer aujourd’hui le don de l’Esprit Saint. Que votre imploration devienne la prière de ces derniers temps. Qu’elle soit votre prière habituelle, souvent répétée par vous parce qu’elle vous a été enseignée et ardemment demandée par votre Maman du Ciel. ‘Viens Esprit Saint, viens par la puissante intercession du Cœur Immaculé de Marie, ton Épouse très aimée’. Et ouvrez vos cœurs à l’espérance, parce qu’est sur le point d’arriver sur vous le plus grand des prodiges, celui de la seconde Pentecôte. »  (22 mai 1994).

De même que saint Jean Baptiste a jadis travaillé à préparer la route au Sauveur du monde, ainsi de nos jours la Sainte Vierge Marie se prodigue pour ouvrir le chemin au Sanctificateur du monde, le Saint-Esprit, son Époux mystique. Cet événement, appelé seconde Pentecôte, est censé coïncider avec le triomphe de son Cœur Immaculé. Une preuve parmi tant d’autres est dans le texte qui suit, que la Sainte Vierge a confié à don Stefano Gobbi le 22 mai 1994.

«Le triomphe de mon Cœur Immaculé coïncidera avec le grand prodige de la seconde Pentecôte. Du ciel descendra un Feu nouveau qui purifiera toute l’humanité redevenue païenne. Ce sera comme un jugement en petit, et chacun se verra lui-même dans la lumière de la vérité même de Dieu. Ainsi les pécheurs reviendront à la grâce et à la sainteté; les égarés, sur la route du bien; les éloignés, à la maison du Père; les malades, à la complète guérison. Les orgueilleux, les impurs, et les méchants collaborateurs de Satan seront vaincus et condamnés pour toujours. »  (Ap 21, 8; 22, 15).

Au sujet de la grande Pentecôte qui doit arriver bientôt, les messages du Père Gobbi et ceux de la “Pauvre Âme” ne sont pas les seuls. Marthe Robin [117] aurait elle aussi prophétisé à ce sujet, car le Père Finet a souvent témoigné à Châteauneuf de Galaure que le jour de sa première rencontre avec Marthe, celle-ci lui avait dit:

«Après la défaite matérielle des peuples, il se fera l’unité des chrétiens. ( ... ) Les erreurs diaboliques seront détruites, et cela aboutira à une résurrection, à une immense grâce: la Nouvelle Pentecôte d’amour. ( ... )  Les laïcs auront un rôle très important à jouer, et il faudra les former. »

Les textes qui suivent vont nous permettre d’entrevoir de quelle façon nous serons transformés par la Grande Pentecôte d’amour. Les trois premiers sont pris dans le “Livre bleu” du Mouvement Sacerdotal Marial.

1. - «C’est l’Esprit d’amour qui, par sa puissante action de feu et de grâce, renouvellera le monde entier. Ce sera lui qui donnera à l’Église une nouvelle splendeur. ... C’est l’Esprit d’amour qui ... renouvellera toute la création, pour qu’elle redevienne ce jardin de Dieu, ce nouveau Paradis terrestre dans lequel Jésus sera toujours avec vous, comme un soleil de lumière. »  (28 janvier, 1984).

2. - «L’Esprit Saint viendra pour inaugurer le Règne glorieux du Christ. Ce sera un Règne de grâce, de sainteté, d’amour, de justice et de paix. Par son divin Amour il ouvrira les portes des cœurs et éclairera toutes les consciences. Tous les hommes se verront eux-mêmes dans le feu brûlant de la divine vérité. Ce sera comme un jugement en petit. Et puis, Jésus répandra son Règne glorieux dans le monde. »  (22 mai 1988).

 

3. - «Alors l’Esprit Saint opérera le nouveau miracle de la transformation universelle dans le cœur et la vie de tous. Les pécheurs se convertiront, les faibles seront soutenus, les malades obtiendront leur guérison, les égarés reviendront à la maison du Père. Les victimes de la séparation et de la division retrouveront une pleine unité. C’est de cette manière que s’accomplira le prodige de la seconde Pentecôte. Elle viendra avec le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde. »  (4 juin, 1995).

Tout récemment Jésus aurait donné à Vassula Ryden [118] le message suivant:

«Moi qui suis l’auteur d’inestimables merveilles, Je suis sur le point d’ouvrir les cieux, et de vous faire connaître le mystère de mon dessein: l’effusion de mon Saint-Esprit. C’est la promesse qui est dans les Écritures. Mon Esprit agira sur ma création comme jamais auparavant. Il l’élèvera vers le ciel de toutes les manières. Il amènera aussi près que possible du ciel tout ce qui est sur la terre.

Vassula, Moi qui guide toutes choses, et décide par ma propre Volonté, Je n’ai jamais rompu une promesse. ( ... )  Comme Je l’ai dit, Je suis sur le point de faire voler en éclats les barrières de votre division, et cela par la puissance et la grâce de mon Saint-Esprit.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

4. - Messages du Ciel sur l’Ère nouvelle.

“Pourquoi tant d’apparitions de nos jours ?”  Cette question était sur toutes les lèvres il n’y a pas longtemps. Maintenant ceux qui prêtent encore attention aux apparitions de la Sainte Vierge, ou du Christ, sont un nombre infime, comme si tout le monde s’était fatigué de recevoir des messages célestes. Pourtant rien n’est plus important que ces messages, qui nous disent et redisent que les temps présents sont précieux pour préparer l’Ère Nouvelle.

Dans le “Livre bleu” du Père Gobbi nous rencontrons le texte suivant:  «Il est proche le règne glorieux du Christ, qui s’établira parmi vous par la seconde venue de Jésus dans le monde. C’est son retour dans la gloire. C’est son glorieux retour pour instaurer parmi vous son Règne, et pour ramener toute l’humanité, rachetée par son très précieux sang, à l’état de son nouveau Paradis terrestre. Ce qui se prépare est si grand qu’il n’y eut jamais rien de pareil depuis la création du monde. Préparez-vous dans l’humilité, la foi, la prière intense. Préparez-vous en vous rassemblant tous dans le Cénacle spirituel de mon Cœur Immaculé. Préparez-vous dans le silence et l’attente. (...)  Avec un petit nombre de ces petits enfants, le Seigneur instaurera bientôt sur la terre son Règne glorieux d’amour, de sainteté et de paix.» (13 octobre 1990).

Il est normal de penser que le corps de l’Église ressuscitée ressemble à celui de Jésus ressuscité: un corps glorieux. À ce sujet, l’extrait qui suit nous permet d’entrevoir comment seront la future Église et la future Humanité.

Message de Jésus, reçu par Vassula Ryden: «Comme je l’ai dit jadis devant vous tous, Je le redis maintenant: un temps viendra et cette heure est proche où, bien que vous soyez parmi les hommes, votre esprit sera dans le ciel, glorifiant notre Sainteté trinitaire. Alors que votre corps se mouvra parmi les hommes, votre âme et votre esprit, capturés dans ma Volonté et remplis de la noblesse de ma Lumière, seront comparables à ceux des anges. Vous vous trouverez à marcher dans l’Éden, au Paradis, parmi mes anges et mes saints, parce que votre union avec Moi sera complète. (...)

Ah! Nous Nous réjouirons de Nous voir en vous. Vous aurez en vous l’image du Dieu jamais vu, et Nous contemplerons en vous le Ciel. En Nous possédant vous serez capables de mener le genre de vie que Nous attendions de vous, une vie qui par une sagesse et une compréhension spirituelle parfaites atteindra la plus complète connaissance de notre Divine Volonté. La vie que vous mènerez, mes très chers enfants, vous qui avez été créés pour nos Cours impériales, sera sous tous les aspects selon ma pensée. Je vous sanctifierai, et vous recevrez le pouvoir de devenir tout à fait pieux. Bien que toutes ces choses aient été déjà annoncées dans le Message de vérité, très peu d’entre vous ont compris ma parole. Aujourd’hui le monde entend, mais ne comprends vraiment pas. Il voit, mais contemple des images qui ne lui disent rien.» [119]   

Ceux qui acceptent ces paroles se rendent compte que sur la Terre on vivra bientôt selon l’idéal de vie décrit par Luisa Piccarreta. Étant donné que la Divine Volonté, là où elle est librement acceptée, engendre des Paradis, (Paradis = Royaume de Dieu), le choix que les hommes feront de vivre dans la Divine Volonté, plutôt que dans la leur, engendrera forcément des Paradis. Les âmes deviendront des paradis, et l’association de tous ces paradis individuels finira par constituer le grand Paradis terrestre final.

Selon toute vraisemblance, le genre humain, créé dans la sainteté (sainteté d’innocence), pourra s’éteindre aussi dans la sainteté (sainteté de pénitence). Donc, la grande nouvelle du temps présent pourrait être formulée ainsi:

 

«Le Plan initial de Dieu, merveilleux en tout point, sera réactivé là où le Péché originel l’avait interrompu. Il sera réactivé grâce à un acte humain contraire à celui qu'Adam et Ève ont accompli lorsqu’ils ont choisi de faire leur propre volonté plutôt que celle de leur Créateur. »

 

Ceux qui aiment les exemples concrets vont sans doute apprécier une comparaison qui pour la circonstance nous vient du monde des automobiles. À quoi ressemble une voiture qui vient de subir un malheureux accident?  Dans les cas les moins désespérés cette voiture peut encore avancer, mais de peine et de misère, car l’accident lui a causé des dommages. La carrosserie est tordue, les vitres sont cassées, les commandes sont dérangées, le fonctionnement des freins est compromis. On ne peut plus parler de confort et de sécurité. Tout est précaire.

L’humanité actuelle pourrait être comparée à cette voiture accidentée, et son accident au Péché originel; mais dans le Nouveau Règne on ne verra plus les traces de cet accident. Il en sera de notre humanité comme d’une voiture remise à neuf. Cela fait partie d’une promesse que le Père éternel nous a faite au début de notre histoire collective, au moment où nos Premiers Parents ont été chassés du premier Paradis terrestre. Pour inaugurer le Nouveau Règne, règne de justice, de vérité, et de paix, Jésus Christ reviendra dans la gloire. Ce sera sa deuxième venue, la parousie intermédiaire. C’est alors que commencera l’Ère Nouvelle, le millénaire de Paix dont l’Évangéliste St Jean nous parle dans l’Apocalypse (Ap, 20, 1-6). [120]   

Dans le supplément n. 11 de “La vraie vie en Dieu”, de Vassula Ryden, nous pouvons lire aussi: «J’ornerai cette terre en un Printemps, mon Printemps. Qu’est-ce que le Printemps de Yahvé? Mon Printemps, mes bien-aimés, sera lorsque ma création tout entière brillera d’une éclatante lumière; dans le baptême de la purification vous serez reformés à votre image première. Dans cette Purification chacun aspirera à une plus proche union d’amour avec Moi, et avec ardeur vos cœurs rechercheront la Vérité, le Chemin et la Vie; et votre âme, dotée de mon Esprit de grâce, sera rendue parfaite dans la Vérité où elle goûtera des saveurs enivrantes. Votre image d’obscurité ne sera plus car Moi, votre Époux et le plus doux des Pères, Je brillerai sur vous.

L’Amour est sur le chemin du retour pour restaurer son Royaume. Ce sera mon Royaume terrestre, et ma Volonté sera faite sur la terre comme elle l’est au ciel. Aussi, c’est maintenant le temps du repentir. C’est une époque mauvaise, mais vos vies doivent la racheter. Renoncez à votre volonté et trouvez faveur auprès de Moi en reconnaissant ce qui est ma Volonté.

Ah!  Vassula bénie de mon Appel, répands mes paroles en fleuves de miséricorde et d’espérance. Sois comme un lys, en ce temps de carême. Sois oublieuse de toi-même. Efface-toi entièrement. Deviens comme une substance fluide afin de pouvoir couler en Moi, ton Dieu, devenant un seul esprit avec Moi. Que ton ange gardien prenne bien soin de toi.»

Pourquoi est-ce nécessaire de nous préparer à cette Ère? Parce que les choses importantes que l’homme veut faire, il les prépare toujours à l’avance: fêtes, mariages, discours, concerts, cérémonies, etc. Or y a-t-il quelque chose de plus important que la nouvelle Terre promise?  Écoutons Jésus nous dire une fois encore:

«Après l’Évangélisation du monde entier, alors Je descendrai des Cieux, et mon Nom sera chanté même par les oisillons dans leur nid. La nature entière chantera mon Retour glorieux. Le Vent d’Amour est déjà à vos portes. Et voici que Je viens. Amen. » [121]   

En concluant, voici une dernière question:  “À quoi pourrions-nous comparer le travail que notre Mère, la Reine du Ciel, est en train de faire pour préparer nos cœurs à accueillir le Saint-Esprit que le Père éternel nous a promis par la bouche de ses Prophètes ?”  Ses nombreuses apparitions et locutions font penser à une maman qui par tous les moyens s’efforce de ravitailler ses enfants. Toutes les femmes du monde font cela avec les plantes et les fleurs de leur jardin; à plus forte raison avec leurs enfants, surtout en période de sécheresse.

Nous sommes les plantes et les fleurs vivantes du jardin de Marie, mais contrairement aux fleurs végétales nous possédons le précieux et redoutable don du libre arbitre. En vertu de ce don nous pouvons accepter ou refuser les soins et l’eau qui nous sont offerts par notre Mère. Mais quelles seraient pour nous les conséquences d’un tel refus? 

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

5. - Notre Résurrection (sur les paroles de saint Jean, Maria Valtorta, et don Stefano Gobbi).

Y a-t-il un rapport entre la Résurrection dont nous parle l’évangéliste St Jean dans l’Apocalypse et la Résurrection dont nous parlons ici, depuis le début de ce livre?  La réponse est oui, et il se pourrait en plus qu’il s’agisse de la même Résurrection. Pour voir si les liens sont réels, la meilleure chose à faire est de mettre en parallèle les textes qui nous parlent de résurrection d’un côté comme de l’autre. D’abord trois textes du Père Gobbi, ensuite le texte de l’Apocalypse de St Jean, et enfin un texte peu connu de Maria Valtorta, pris dans le 1er volume (1943) de: “I Quaderni”.

Les trois textes qui suivent appartiennent au “Livre bleu” du révérend Père don Stefano Gobbi. Ils nous parlent de Résurrection, et nous l’annoncent comme chose imminente. Ils nous la décrivent.

1. - «La Nouvelle Ère qui vous attend, c’est la Jérusalem céleste qui descend du ciel sur votre terre pour la transformer complètement, et former ainsi les nouveaux cieux et la nouvelle terre. ... La Nouvelle Ère coïncide avec le plein accomplissement de la Divine Volonté, de façon à parvenir à la réalisation de ce que Jésus vous a appris à demander au Père céleste: “Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel”. La nouvelle ère que je vous prépare coïncide avec la défaite de Satan et de son pouvoir universel. Son pouvoir sera détruit. Lui-même sera lié, et avec lui seront liés tous les autres mauvais esprits. »  (15 août 1991).

2. - «Oracle du Seigneur: dans cette création, renouvelée par une parfaite communion de vie avec le Père, Jésus instaurera son Règne de gloire pour que l’œuvre de sa divine Rédemption puisse trouver son parfait accomplissement. L’Esprit Saint ouvrira les cœurs et les esprits de telle sorte que tous puissent accomplir la volonté du Père et du Fils, et qu’ainsi la Divine Volonté soit parfaitement réalisée sur la terre comme au ciel. »  (22 novembre, 1992).

3. - «Le moment du renouvellement universel approche. Satan sera défait, le pouvoir du mal détruit. Jésus établira son Règne glorieux parmi vous, et c’est ainsi que seront instaurés les cieux nouveaux e la terre nouvelle. »  (1 janvier 1995).

Pour sa part, St Jean l’Évangéliste écrit ceci: «Heureux et saints ceux qui seront admis à la première résurrection!  La seconde mort n’aura pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, avec qui ils régneront pendant mille ans». [122] Ce texte soulève énormément de questions dans l’esprit des lecteurs de l’Apocalypse. Parmi ces questions il y en a trois qui semblent être très fréquentes:

 

Question # 1: Que signifie “première” résurrection dans le langage de St Jean?

Question # 2: Qui aura le privilège de revenir sur terre à ces conditions-là?

Question #3: “CEUX-CI”, qui sont-ils?

 

Essai de réponse à la première question: Les résurrections à compter seraient deux. Si c’est uniquement le corps qui est déclaré mort (première mort), la mort est seulement physique: la personne ne fait que subir une mutation, appelée aussi libération (libération des liens qui la maintenaient attachée à la matière de son corps physique). Il se pourrait, dans ce cas, que pendant le Millénaire de Paix, une personne physiquement décédée puisse avoir le privilège de revenir sur terre comme: “Prêtre de Dieu et du Christ” si elle le veut et qu’elle en est jugée digne. Il s’agirait à ce moment-là de sa “première” résurrection, à laquelle ferait suite la deuxième, plus grandiose encore, à la Fin du Monde. Par contre, si c’est l’esprit qui est déclaré mort (seconde mort), aucune résurrection ne serait plus possible, ni avant, ni après, ni jamais. L’expression: “La seconde mort, celle de l’esprit, n’aura pas de pouvoir sur eux” semble signifier que ces “Prêtres de Dieu et du Christ”, bien que sur terre pour une deuxième fois, auraient la certitude d’être déjà sauvés vu que la mort de l’esprit n’aurait plus aucun pouvoir sur eux. [123] 

Essai de réponse à la deuxième question: “Qui pourra bénéficier du privilège de revenir sur terre [124] à ces conditions-là?”  Ma réponse est dans les paroles mêmes de saint Jean: “Contrairement aux autres morts qui ne reprirent vie qu’une fois les mille ans terminés, CEUX-CI reprirent vie et régnèrent avec le Christ pendant mille ans”.

Essai de réponse à la troisième question: «“CEUX-CI”, qui sont-ils?»  Ma réponse est encore avec les paroles de saint Jean: ce sont les personnes «qui avaient refusé d’adorer la Bête et son image, et n’en avaient pas reçu le sceau sur le front et sur la main. » [125]  

La Résurrection que St Jean décrit dans l’Apocalypse est-elle comme le billet d’entrée à la nouvelle Terre promise, le “Millénaire de Paix” de l’Apocalypse?  Tout l’indique. Pour le prouver davantage, voici le texte écrit par Maria Valtorta en 1943:

18 novembre 1943. Jésus dit à Maria Valtorta:

«Je parle encore à mes précurseurs, ceux qui offrent leur vie comme un sacrifice d’holocauste, et préparent les voies du Seigneur, sans autres formes d’évangélisation que celle de leur vie sainte. Réjouissez-vous, ô serviteurs fidèles!  Vous ne vous contentez pas de sauver votre âme, mais vous offrez votre vie pour que la Lumière l’emporte sur les Ténèbres, et le salut soit donné aux nombreuses personnes qui pour l’instant ne sont pas anxieuses de le recevoir. Quand mon heure sera venue, mon autorité de Roi Je ne l’exercerai pas tout seul. Vous serez avec Moi. Pendant mon Règne d’amour et de paix vous serez avec Moi, dès cette terre. Ne vous ai-Je pas promis que vous serez là où Je serai?  Que vous aurez une place dans mon Royaume?

Vos esprits m’entoureront sur terre comme une couronne, comme les dignitaires d’une cour royale. Vous me servirez comme des lumineux ministres. Vous hériterez de la terre comme Je l’ai promis aux doux. [126] Vous la posséderez. Et lorsqu’elle ne sera plus, vous hériterez du Royaume des Cieux. Le Royaume des Cieux sera à vous avant que la terre ne cesse d’exister. Les Cieux sont déjà ouverts pour vous recevoir à l’heure où vous sortirez de votre prison d’argile. Mais alors [après le Jugement dernier] ce sera la possession resplendissante, complète, devant toutes les créatures existantes. Ce sera l’apothéose de votre chair aussi. C’est par elle, en effet, que vous aurez conquis le Ciel. Par fidélité à votre Dieu vous lui aurez imposé d’être votre principal instrument de sacrifice. C’est bien ainsi que vous aurez conquis le Ciel.

Vainqueurs de Satan, empoisonneur de votre chair, vainqueurs des sensualités qui en vous s’agitent à cause du péché originel et à cause des harcèlements sataniques, vous posséderez l’Univers en union avec Dieu, dont vous serez les miroirs. Votre Dieu, avec toute sa splendeur, apparaîtra dans votre chair glorifiée. Vous serez semblables au Père éternel, ô fils sanctifiés. [127] Vous serez semblables à Jésus, qui est mon Fils très saint. Vous serez semblables à Marie, notre Reine. Par le pouvoir de votre intelligence vous ressemblerez au Père, et par vos formes humaines vous ressemblerez aux Deux Vivants qui partagent avec Nous la gloire éternelle des Cieux. Mais puisque la possession de l’Intelligence implique et assure la possession de la Parole et de l’Amour, et où est le Premier se trouvent aussi les Deux autres de la Triade parfaite, en ayant en vous l’image du Père, vous posséderez la Perfection qui a créé l’homme à sa propre ressemblance, et par la suite l’a adopté comme Fils.

Cependant, même avant que cette heure ne survienne, vous serez les dignitaires de mon Fils, vous verrez le miracle d’amour d’une Terre immergée dans la paix et tournée vers Dieu. Vous connaîtrez ce que la vie de l’homme aurait pu être si ce dernier n’avait pas avili sa nature en choisissant d’être l’allié de Satan. Vous, disciples amoureux de l’Amour incarné, ne serez pas privés de cette heure-là. [le Règne de Dieu sur la terre] » [128]  

 

m_valtorta

Maria Valtorta

Mystique italienne auteur des dix volumes:
L’Évangile tel qu’il m’a été révélé,
et d’autres ouvrages parmi lesquels se trouvent les trois volumes:

“Les Cahiers”.

 

La conclusion de cette comparaison entre les paroles de don Gobbi, celles de St Jean, et celles de Maria Valtorta, est que Dieu aurait tout planifié pour qu’au Paradis terrestre du début fasse écho un Paradis terrestre de la fin. Ainsi la partie finale de notre histoire humaine serait le reflet de la partie initiale, avec une différence: que la sainteté d’innocence de nos Premiers Parents serait remplacée par une sainteté de pénitence. [129] Si l’homme accepte de remplacer sa volonté humaine avec la divine, il est sûr que Dieu le voudra comme Fils, et lui accordera tous les droits d’héritage que normalement un Père accorde à ses enfants. Pour aider l’humanité à comprendre tout cela, le Seigneur a choisi Luisa Piccarreta.

Y a-t-il plus digne conclusion pour un projet divin?  L’arbre de la Rédemption que Jésus a planté il y a deux mille ans a eu le temps de grandir. Il a atteint sa maturité, et ses fruits sont mûrs, prêts à être cueillis.

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

6. - Luisa Piccarreta: les trois “Fiat” de la Trinité divine.

Luisa Piccarreta [130] est la messagère du Troisième Fiat de Dieu. “Fiat” est un mot latin qui signifie: “Que cela soit”. Exemple: “Fiat lux” = “Que la lumière soit”. Luisa nous révèle que le Fiat divin est triple, triple comme la Sainte Trinité. Elle nous révèle aussi qu’aujourd’hui l’humanité est aux portes du troisième de ces “Fiat” divins, celui de la Sanctification, une ère réservée à l’Esprit Saint. Les trois tableaux qui suivent ont pour but de favoriser les lecteurs doués de mémoire visuelle:

 

 

Premier Fiat: “Fiat Lux” = que la Lumière soit.

Deuxième Fiat: “Fiat Redemptio” = que la Rédemption soit.

Troisième Fiat: “Fiat Sanctificatio” = que la Sanctification soit.

 

 

Grâce aux explications de Luisa, que le peuple de Corato s’était habitué à appeler “La santa”, (la sainte), nous comprenons que le Plan de la Création implique l’intervention individuelle des trois Personnes de la Trinité, chacune à son tour, et au moment qui lui et réservé. Par exemple, le premier Fiat de Dieu est celui du Père (Création), le deuxième est celui du Fils (Rédemption), le troisième est celui du Saint-Esprit (Sanctification).

Chaque fois qu’une Personne de la Trinité intervient pour réaliser la partie du Plan qui la concerne, la perfection d’unité qui existe entre les Trois fait en sorte que toutes les Trois y adhèrent de façon divine, c’est-à-dire parfaite.

Nouveauté surprenante: les trois étapes mentionnées plus haut semblent avoir une durée bien précise: la première une durée de 4.000 ans, la deuxième une durée de 2.000 ans, et la troisième une durée de 1.000 ans. Le tout est résumé dans le tableau qui suit:

 

Tableau # 2

 

LE “PLAN DE DIEU” DANS SES TROIS PÉRIODES

1e période

Création

(Père)

2e période

Rédemption

(Fils)

3e période

Sanctification

(Saint-Esprit)

Ère de Justice

4000 ans

Ère de Miséricorde

2000 ans

Ère de Sanctification

1000 ans

ANCIEN TESTAMENT

NOUVEAU TESTAMENT

TESTAMENT FINAL

 

Le message de Luisa sous-entend qu’au cours du prochain testament, qui sera le troisième et aussi le dernier, l’humanité vivra dans le Divin Vouloir; mais sur le plan individuel la chose est déjà possible dès à présent. Il s’agit pour nous de renoncer à notre volonté humaine de façon à pouvoir vivre entièrement dans la Volonté divine.

Nous pourrions comparer le Divin Vouloir à une source d’eau, et le Nouveau Règne au ruisseau qui en découle. L’homme qui accepte de vivre dans le Divin Vouloir apaise sa soif d’absolu grâce à l’eau de ce ruisseau. En la buvant il trouve le bonheur auquel aspire chaque homme qui vient au monde. Ceci nous permet de dire que le Nouveau Règne sera probablement comme le Paradis terrestre que Adam et Ève connurent avant le Péché originel.

Comme les deux tableaux qui l’ont précédé, le troisième aussi aura des chances de plaire de façon spéciale aux personnes douées de mémoire visuelle.

 

Tableau # 3

 

triangle

Les Trois “Fiat”

 

Le premier Fiat de Dieu est celui du Père (Création), le deuxième celui du Fils (Rédemption), le troisième celui du Saint-Esprit (Sanctification).

 

Puisque la cohésion des trois Personnes divines est une cohésion parfaite, chaque fois que l’une des trois Personnes intervient pour réaliser la partie du Plan qui lui est réservée, c’est comme si les trois Personnes étaient toutes présentes (avec leur Volonté respective) dans l’action qui est en cours.

 

C'est le mystère d'un seul Dieu en trois Personnes.

 

 

La suite de ce travail contient des informations intéressantes qui confirment l’affirmation qui précède concernant l’âge de l’humanité. [131] Dans le texte qui suit, par exemple, écrit en 1925 par Luisa Piccarreta, Jésus nous dit que l’homme est sur la terre depuis 6.000 ans. Jésus s’exprime en ces termes:

 

«Appel du Roi divin qui promulgue le Règne de sa Volonté».

«Mes fils bien-aimés, Je viens parmi vous  ( ... )  pour demeurer avec vous, uni à vous, vivant avec vous dans une seule Volonté. ( ... )  Sachez que mon Amour pour vous est si grand que Je mettrai de côté votre vie passée, vos fautes passées, tous vos malheurs passés. Ces choses seront enterrées dans la mer de mon Amour, et comme brûlées, afin qu’ensemble nous puissions commencer une nouvelle vie, entièrement fondée sur ma Volonté. (...)  Oh, que de soupirs, que de gémissements, que de larmes de ma part, parce que Je veux que mes enfants chéris demeurent avec Moi, en vivant dans ma Volonté. Voilà six mille ans que Je soupire, que Je pleure amèrement dans ma sainte Humanité parce que Je veux, Je réclame que mes enfants soient autour de Moi, de façon à les rendre saints et heureux. (...)   Si vous me donnez votre volonté, tout va être réglé. Je serai heureux et vous serez heureux. Je ne désire rien d’autre, mais que ma Volonté s’établisse en vous. Le Ciel et la terre vous souriront. (...)

Veuillez donc m’écouter, mes chers enfants. Je vous prie de lire ces pages avec attention. C’est Moi qui les place devant vous. Si vous les lisez, vous sentirez le besoin de vivre dans ma Volonté. Lorsque vous lirez, Je me placerai près de vous. Je vous toucherai l’esprit et le cœur afin que vous compreniez ces choses, et vous vous décidiez à accueillir en vous le don de mon “Fiat” divin. »

Nous savons que “Dieu est Amour”. En réfléchissant sur les propos de Luisa Piccarreta il est facile de conclure que l’agent responsable de l’Unité trinitaire est un lien qui s’appelle Amour. Sur cette base nous pouvons dire que les trois Volontés divines, soudées par un lien d’amour qui est parfait, forment une seule et unique Volonté. Étant parfait et tout à fait réciproque, l’amour trinitaire entraîne l’Unité parfaite des trois Personnes. Cela explique et justifie l’expression du catéchisme qui définit Dieu: “Un seul Dieu en trois Personnes”. [132]   

Les mêmes maîtres qui nous ont appris que “Dieu est Amour”, nous ont aussi appris que “l’amour est actif par définition”. Alors attention. Puisque Dieu est Amour et que l’amour est actif par définition, il y aurait en Dieu toujours de l’action, une action perpétuelle dictée par l’amour. Le mot latin qui représente une forme de vie qui se réalise à partir d’une volonté capable de la concevoir, c’est: “Fiat”. (Traduction: “Que cela soit”). Il en découle que si le mot Amour est fusionné au mot “Fiat”, cela pourrait à toute fin pratique expliquer “Dieu”, car l’union de ces deux concepts en engendre un tiers qui pourrait s’appeler: Puissance d’amour toujours en action. [133] 

Vu que les temps à venir sont ceux de l’Esprit Saint, l’humanité sera invitée à vivre dans la Divine Volonté. Sur le plan individuel cela est déjà possible à partir de l’instant présent. Il s’agit pour nous de renoncer à notre volonté humaine [134] afin de pouvoir vivre entièrement dans la Volonté divine. Même si Luisa Piccarreta a vécu plutôt isolée, les messages prophétiques qui confirment son enseignement ne manquent pas, comme le montrent les extraits suivants.

La Sainte Vierge à don Stefano Gobbi: «La Nouvelle Ère que Je vous annonce coïncide avec le plein accomplissement de la Divine Volonté. Ainsi va se réaliser ce que Jésus vous a enseigné à demander à Dieu le Père: “Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel”. C’est le temps où les créatures accompliront le divin Vouloir dit Père, du Fils, et du Saint-Esprit. À partir du parfait accomplissement du Divin Vouloir, toute la terre va être renouvelée. Dieu va y trouver l’équivalent de son nouveau jardin d’Éden, et y demeurer en l’aimable compagnie de ses créatures. »  (15 août 1991).

Jésus à Vassula Ryden: [135] «Aussi longtemps que vous demeurerez accrochés à ce monde passager, vous ne réussirez pas à comprendre que c’est en vous livrant corps et âme à mon Saint-Esprit que vos pensées se transformeront en nobles pensées. C’est alors seulement que ma Volonté sera faite, après que vous aurez absorbé en vous la puissance de la Divinité. C’est alors seulement que s’accomplira en vous mon œuvre, et cela grâce à cette divine noblesse de pensée, à cet état de divine grâce qui aura pris place en vous. (...) Quant à ceux qui semblent proches de mon Cœur, car ils détiennent les clés de mon Royaume, eux non plus n’ont rien compris. Pourtant, ils aspirent ardemment à m’offrir des dévotions, des actions de grâce, et traitent leur corps sévèrement, égalant en cela ceux que j’ai couronnés de la couronne de gloire. Mais lorsque mon Souffle divin vous envoie son parfum dans le but de vous renouveler, oui, lorsque mon Saint-Esprit descend du plus haut du ciel pour embraser la terre comme dans un baiser baptismal, ils font tout pour éteindre le feu de mon Esprit. Ils se sentent effrayés hors de raison devant ma Voix qui se rend audible aujourd’hui, et s’organisent pour l’étouffer.

Ah!  Mon lys!  Ton Créateur te dit ceci afin que tu ailles dire aux miens: “Yahvé, mon Seigneur et Père très gracieux, nous ornera de ses vêtements impériaux, et la terre sera ornée des trésors cachés qu’Il a si gentiment gardés pour ce temps”. »

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

7. - Luisa Piccarreta: revenir à l’Ordre primordial.

En plus d’être la messagère du troisième “Fiat” de Dieu, Luisa Piccarreta est l’apôtre du Divin Vouloir en nous. L’idéal qu’elle nous propose est très élevé, bien que fort simple à pratiquer. Selon cet idéal il ne s’agit pas seulement de faire la Volonté de Dieu, mais de vivre dans la Volonté de Dieu, comme la Sainte Vierge et Luisa ont fait.

 

luisa_bianca


LUISA PICCARRETA
(1865 - 1947)


Apôtre du troisième “Fiat” divin.

Pour vivre dans la Volonté divine, il nous faut remplacer notre volonté humaine avec la Volonté divine. Ceci peut se faire si l’être humain accepte d’offrir à Dieu sa propre volonté en échange de la Volonté divine. La personne offre sa volonté humaine en holocauste, et le reste ressemble à une greffe mystique que Dieu se charge de réaliser Lui-même, mais toujours sur demande. En d’autres mots, si une personne veut que cette “greffe” se réalise en elle, elle coupe d’abord la branche “sauvage” de sa volonté humaine, [136] [2] et Dieu, comme un bon vigneron, se charge de la remplacer avec sa branche à Lui, qui est divine. Mais tout ce que Dieu fait en nous, Il le fait sur demande, jamais sans notre permission.

Y a-t-il avantage à ce que le Bon Dieu intervienne en nous pour réaliser cette “greffe”?  Bien sûr que oui. Nous savons déjà que le fait de vivre dans la Divine Volonté transforme en Ciel le terrain où cette Volonté s’implante, l’âme d’un individu, ou de celle d’une collectivité. Les êtres humains qui acceptent cette “greffe” mystique finissent par abandonner de façon totale et définitive tous les caprices qui les transforment en êtres orgueilleux, rebelles, égoïstes. La plus réjouissante des nouvelles est qu’au cours du prochain millénaire cet idéal sera adopté par la grande majorité des êtres humains, et donnera naissance sur notre terre à l’Ère du Saint-Esprit, l’Ère de Sanctification: le Millénaire de Paix. [137] [3]  C’est du moins ce que les Prophètes chrétiens contemporains nous laissent tous entrevoir. À titre d’exemple, voici la traduction de trois petits extraits tirés des écrits de Luisa Piccarreta. Le premier et le deuxième extrait sont des dialogues entre Luisa et Jésus, le troisième contient des paroles que Luisa emploie pour répondre par écrit à l’un de ses correspondants.

1. - Luisa Piccarreta à Jésus:  «... Jésus, mon bien-aimé, ce Règne dont Tu me parles, quand est-ce qu’il va venir?»

Jésus à Luisa Piccarreta: «Ma fille, pour l’avènement de la Rédemption il a fallu quatre mille ans, car le peuple qui priait et soupirait pour la venue du Rédempteur promis était le plus petit, vraiment très petit en nombre. Mais les âmes qui maintenant appartiennent à mon Église forment plusieurs peuples, et leur nombre est bien supérieur, oh oui, bien supérieur à celui d’autrefois. Donc le nombre raccourcira le temps... »  (Le 26 mai 1928).

2. - Jésus à Luisa Piccarreta: «Pour ce Règne... tout est préparé. Tout est prêt. Il ne reste qu’à ouvrir les portes et à le faire connaître pour que l’homme en prenne possession. Lorsque Je suis venu sur la terre pour racheter l’homme, de Moi on a dit que Je serais salut et perte pour beaucoup. Maintenant on dira la même chose au sujet du Divin Vouloir. Mon Vouloir sera pour beaucoup la cause d’une grande sainteté, car mon Vouloir est absolument saint, mais pour bien d’autres il sera la pierre d’achoppement qui causera leur chute... Donc, sois vigilante; que ton regard soit constamment fixé sur mon Divin Vouloir; tu te retrouveras avec la plénitude de la grâce du fait de vivre dans ma Volonté. »  (21 septembre, 1923).

3. - Lettre de Luisa Piccarreta, datée du 15 janvier 1945. Luisa: «Très cher fils dans le Divin Vouloir, je réponds à votre lettre très agréable, et je prie Jésus de vous donner toujours des nouvelles grâces, de la nouvelle lumière, pour que vous puissiez faire comprendre à tous ce que c’est que de vivre dans le Divin Vouloir. Oh! Le Divin Vouloir fait soupirer Jésus, qui le souhaite au point même d’en pleurer. Jésus veut que nous connaissions son saint et Divin Vouloir. Vraiment. Il veut que ce Vouloir règne en dominateur dans le monde entier, car la Sacro-sainte Trinité a décrété que le Vouloir divin doit être fait sur la terre comme il l’est au Ciel.

De même que fut décrétée la Création, de même que fut décrétée la Rédemption, de même il est décrété que sur terre soit réalisé le Règne du Divin Vouloir. Dieu prendra donc tous les moyens, mettra sa créature en état de siège, enverra des châtiments terribles, fera des miracles éclatants, tout cela pour l’avènement de ce Royaume. È un point tel, que le premier à s’impliquer sera Jésus: Il se mettra à la tête de tous nos actes pour faire en sorte qu’ils coulent tous vers la mer de sa Divine Volonté. Si à présent Il nous envoie des châtiments, la raison en est justement que ses créatures, surtout du côté des religieux, au lieu de se laisser prendre par le biais de l’amour, comme Lui le voulait, se sont laissées prendre par le biais des châtiments. Pauvre Jésus!  Que de souffrances et de soupirs! Que de larmes versées à cause de ses créatures qui ne le prient pas, ne le supplient pas de leur concéder le Don de vivre dans le Divin Vouloir. Et s’Il en trouve une, Il saute de joie, la prend dans ses bras, se sent comme un Roi victorieux qui finalement a fait sa première conquête, même si pour en arriver là Il a dû lutter pendant six mille ans, et recevoir des blessures et des défaites. Il se réjouit de cette première conquête, et appelle le Ciel tout entier à festoyer pour sa victoire. Pendant qu’Il fait la fête, Il met à la disposition de sa créature sa Sainteté, son Amour, sa Lumière, ses Grâces, et lui donne le droit d’avoir le Ciel comme patrie. De cette façon, même si cette créature de Dieu est sur terre, elle possède déjà la patrie du Ciel, et peut dire: ce que l’on fait au Ciel, moi je le fais sur la terre; eux le font avec bonheur et joie, moi je le fais en opérant des nouvelles conquêtes qui vont servir à porter des nouvelles joies au Ciel.

Je vous dis donc de dire à tous qu’il n’y a pas de plus grand prodige, de miracle plus retentissant, que de vivre dans le Divin Vouloir. Nous nous mettons à la disposition du Bon Dieu, et Lui se met à notre disposition. Les mers du Divin Vouloir ne sont pas encore connues. Si les hommes les connaissaient, ils y plongeraient tête première pour y passer l’éternité. Alors, prions et demeurons en attente. Jésus tient les siècles en son pouvoir; ce qu’Il ne fait pas aujourd’hui, Il va le faire demain. Même si les esprits d’aujourd’hui sont aveuglés, il y aura demain des yeux qui sauront soutenir la lumière du Divin Vouloir. Jésus fera alors ce qu’Il n’a pas fait aujourd’hui. Acceptez mes salutations. Je vous place tous dans la mer immense du Divin Vouloir.

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

 

---

 

ANNEXES

 

Annexe 1 : Fernand Crombette et prophéties récentes.

 

Crombette nel 1967

Fernand Crombette (1880-1970) a inventé la méthode de traduction trans-littéraire, et il l’a appliquée à la Bible.

 

Serions-nous sur le point de refaire le Péché originel en tant que collectivité?

La libéralisation du clonage humain est une transgression suprême. Elle dépasse en gravité le Péché originel (et même celui de la Crucifixion du Christ), mais les nations et les hommes feignent d’ignorer la gravité de ce péché. [138]

Dans la bible traduite par Louis Segond, le verset 12 du ch. 17 de l’Évangile de St Jean se lit comme suit: “Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie” ; mais d’après Fernand Crombette, inventeur de la traduction trans-littéraire, [139] ce même verset donne ceci : « Moi, le Fils, je vous ai reçu dans mon cœur et je vous ai confié à Dieu lui-même, excepté le fils de perdition et de dissolution qui se réclame du mal parce qu’il est le mal en personne. À ce mal les scientifiques donneront forme et chair par mutation et transformation. Cela surviendra a la fin des temps, quand il (le fils de perdition, ndr) viendra et sera avec les hommes».

En appliquant aux autres textes eschatologiques de la Bible les règles de traduction inventées par Crombette on risque d’avoir des frissons dans le dos. Voici ce que nous donne la translittération du passage de Dn 9, 26-27 telle que réalisée par Alain Fournier avec la méthode de Crombette:

Dn 9, 26 : “A cette époque la science s’imposera et l’emportera sur le spirituel en commençant par les avortements. En touchant à la vie, les scientifiques atteindront l’âme créée par Dieu. Le démon mènera le monde vers la corruption et la mort”.

Dn 9, 27 : “ À cette époque le démon, grâce à son intelligence maligne et à son esprit infidèle, rassemblera des individus. L’homme de science créera des fœtus avec des semences et des particules (cellules, ndr) inanimées qu’il parviendra à animer; mais, comment pourra-t-il créer une âme ? Son savoir théorique ne pourra pas rivaliser avec l’Amour et la Science de Dieu. Avant la fin des temps, le malin, l’usurpateur de Dieu, travaillera à faire naître charnellement la pire des abominations: négation du principe de la conception-procréation désirée par Dieu, fabrication de copies à partir de particules par suite de mutations scientifiques de semences et de particules fabriquées en remplacement de la féminité (l’ovule mère?, ndr) et de l’innocence (ovule fécondée? ndr)”.

Le travail de traduction d’Alain Fournier s’est progressivement affiné. Alain Fournier s’est rendu compte, dernièrement, que la racine copte qui en traduction donne le mot “particule” (c’est-à-dire “cellule”), est associée avec un mot copte qui signifie très froid. Le passage précédent pourrait donc se traduire de la façon suivante:

Dn 9, 27: “Le démon, à cette époque, par son esprit infidèle et en faisant appel à son intelligence maligne rassemblera des individus. Les hommes de science créeront des fœtus avec des semences et des cellules congelées inanimées qu’ils parviendront à animer. Mais comment pourront-ils créer une âme ? Leur savoir théorique ne pourra pas rivaliser avec l’Amour et la Science de Dieu. Avant la fin des temps, le malin, l’usurpateur de Dieu, travaillera afin de donner corps à la pire des abominations: négation du principe de conception-procréation désirée par Dieu, fabrication de clones (copies) par suite de mutations scientifiques de semences et de cellules fabriquées à partir de cellules congelées, en remplacement de la féminité et de l’innocence”. (La féminité = l’ovule mère? L’innocence = l’ovule fécondée? ndr).

 

 

Annexe 2 : Fernand Crombette et calendrier copte.

 

Il semble que le calendrier copte soit en mesure de répondre aux questions que les lecteurs continuent de se poser au sujet de certaines correspondances chronologiques qui apparemment ne coïncident pas les unes avec les autres quand on lit les Prophètes chrétiens contemporains.

L’Humanité a connu successivement trois calendriers :

1) Le calendrier copte. [140] (C’est le calendrier chrétien le plus ancien et vénérable. Probablement on n’aurait jamais dû le quitter).

2) Le calendrier julien. (En voulant adapter le calendrier copte à l’ère chrétienne, le moine Denys le Petit aurait commis une erreur de plusieurs années. Cela s’est passé en 532).

3) Le calendrier grégorien. (En 1582 le Pape Grégoire XIII a modifié le calendrier julien de 11 jours, et le nouveau calendrier a pris le nom de calendrier grégorien).

 

–► Si on compare les dates du calendrier copte et celles du calendrier grégorien on découvre que le 1er jour de l’an 2001 du calendrier copte correspond au 11 septembre 2008. (Sept ans séparent le 11 septembre 2001 du 11 septembre 2008).

–► La date du 8 mars 2005 est celle qui a vu apparaître à l’ONU la formule qui fait semblant d’interdire le clonage humain (Il n’y a pas de pénalités pour les transgresseurs, comme il y en a dans la loi française du 8 août 2004). Entre cette date et celle du 11 septembre 2008 il y a 1.290 jours (42 mois).

Voici un passage du Prophète Daniel (Dn 12, 11) traduit par A. Fournier à l’aide de la méthode trouvée par Fernand Crombette:

“Dans ces temps où le péché envahira le langage le vidant de son sens, et envahira le monde des ignorants, le Sacrifice du Fils de Dieu et du Verbe incarné ne sera plus accompli. L’iniquité se sera répandue dans les communautés, et les rites ne seront plus célébrés. Ce temps de chute morale et d’inquiétude s’étendra sur plus de 1.000 jours, et surviendra à la fin des premiers 6.000 ans de vie”. [141]

­­Si les renseignements obtenus à l’aide de la méthode de traduction de Crombette sont aussi véridiques qu’ils semblent l’être, que le lecteur fasse lui-même ses calculs pour en arriver à ses propres conclusions.

 

 

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

 



[1] Lorsque des joueurs de cartes découvrent que leurs cartes ont été mal distribuées, ils annulent la partie, et le joueur qui s’est trompé dans la donne doit alors procéder à une nouvelle donne. Ces habitudes sont à l’origine d’un proverbe qui dit: “Qui mal donne, redonne”. 

[2] Si on abuse des bonnes choses on les rend mauvaises, dit-on. L’abus des dons de Dieu s’appelle “prévarication”, “transgression”, “péché”. St Paul dit : “Le salaire du péché, c’est la mort”. Comment expliquer tout cela?

Lorsque le choix se situe entre le bien et le mal (ex.: tricher ou ne pas tricher) notre liberté s’appelle libre arbitre. Comme tous les dons de Dieu (santé, beauté, intelligence, ingéniosité, richesse, talent scientifique, littéraire, artistique, etc...), le libre arbitre est un bien en soi, mais si l’homme s’en sert pour faire le mal, les fruits qu’il donne deviennent mauvais (à cause de la prévarication). En d’autres mots, si l’homme se sert des dons de Dieu pour faire le mal les fruits produits sont mauvais, pernicieux. À l’opposé, si l’homme s’en sert pour faire le bien alors les fruits produits sont bons, utiles à la vie.

Ceci s’applique à tous, même aux non catholiques. La raison est expliquée dans l’Épître de saint Paul aux Romains (Rm 2, 14-16). Les paroles de St Paul sont reprises par Maria Valtorta, qui y ajoute ceci: «Les Gentils d’aujourd’hui sont ceux qui ne sont pas chrétiens catholiques. Ceux d’entre eux (les Gentils = les Païens) qui même sans connaître la Loi font naturellement ce que la Loi impose, sont loi à eux-mêmes. À leur manière ils témoignent que leur esprit aime la vertu et tend au Bien suprême. Lorsque Dieu, en la personne de Jésus-Sauveur, jugera les actions secrètes des hommes, ces Gentils seront justifiés. (...)  La vertu de ces Gentils [les Gentils, ce sont des Païens que parfois nous appelons “infidèles”, mais à tort], leur obéissance spontanée à la loi de la vertu les aura baptisés sans autre baptême, consacrés sans autre chrême que les mérites infinis du Sauveur». (Cf.: Maria Valtorta: “Leçons sur l’Épître de saint Paul aux Romains”, leçon n. 9, p. 65; livre publié en 1999 par les “Edizioni CEV”, Isola-del-Liri, 03036, Italie).

Ces considérations devrait nous permettre de mieux comprendre le sens de l’expression Hors de l’Église, point de salut”, dont on a beaucoup usé et abusé. Cette expression s’applique bien plus aux apostats qu’à ceux que plusieurs chrétiens appellent “infidèles”, mais qui au fait ne sont que des personnes non évangélisées, c.-à-d. de simples païens. La doctrine catholique enseigne qu’il y a faute seulement quand une personne rejette le Christ après l’avoir connu. Donc, les personnes qui n’auraient pas connu le Christ ne sauraient être considérées comme étant infidèles (au Christ). Les apostats, par contre, sont vraiment infidèles au Christ, car ils le rejettent après l’avoir connu. Et que dire des pharisiens qui refusent la Vérité – le Christ – au moment même où le Christ-Vérité leur parle? 

[3] Cette phrase vient de la Bible. (Am 3, 7).

[4] Si un bébé peut reconnaître la voix de son père et celle de sa mère (Jn 10: 3-6, 15), à plus forte raison un homme adulte. Dans sa liberté, toutefois, l’adulte peut refuser de suivre l’instinct filial qui l’habite (et qui en principe a pour but de l’unir affectueusement à son géniteur : le père terrestre pour ce qui est du côté physique, et le Père céleste pour ce qui est du côté spirituel).

[5] Les petits oiseaux pour naître ont besoin d’un nid préparé à l’avance, ainsi l’homme. Avant de créer l’homme, Dieu lui a préparé un nid, c’est-à-dire les conditions de vie nécessaires à l’accueillir. Cela signifie que le monde minéral et animal sont plus anciens que la race humaine. De combien plus anciens? Les scientifiques athées inventent des théories et des chiffres qui varient d’une époque à l’autre. Ils refusent d’admettre qu’il est impossible à l’homme de répondre à cette question, vu que le temps sidéral et notre temps actuel ne se mesurent pas de la même façon. Qui peut dire à quel moment précis les astres du ciel ont été créés?  Où trouver les paramètres qui pourraient servir de point de repère?  Les astres du ciel n’existaient pas au début pour permettre à qui que ce soit de mesurer le “temps” à travers la régularité cyclique de leurs mouvements. En plus l’homme était absent, et il n’y a rien aujourd’hui qui lui permette de savoir si les astres de l’univers ont été créés trois milliards d’années avant lui ou trois secondes avant lui. La seule chose que l’homme est en mesure de savoir est que la race humaine est postérieure aux astres, car elle a été créée après les astres et après la Terre, qui est l’équivalent de son “nid”.

[6] L’extrait rapporté se trouve à la page 72 d’un livret “Pro manuscripto” intitulé Opere”, vol. VI; publié en 1977 par “Associazione del Divin Volere”, Via XX settembre 157; 20099, Sesto S. Giovanni, Italia. Le livret est en langue italienne. (Traduction française de J. De Parvulis).

[7] J.E. Gehrer, OFM, “Cœurs Unis de Jésus et de Marie. Éditions du Parvis, Suisse.

[8] Pour identifier les périodes de la Création, la Bible se sert du mot “jour”. Pour identifier celles du Plan salvifique global nous pouvons utiliser le même mot, sans toutefois oublier que dans le Plan salvifique global ces périodes, ou “jours”, correspondent à des millénaires. (Cf. 2 P, 3, 8: “Voilà un point, très chers, que vous ne devez pas ignorer: devant Dieu un jour est comme mille ans, et mille ans comme un jour”).

[9] Les scientifiques athées, qui depuis Darwin sont devenus légion, se gardent bien de reconnaître la validité de ces révélations surnaturelles. En dépit des tâtonnements qui les empêchent d’arriver à s’entendre sur un résultat qui soit unique et sûr, ils continuent de nier ce que Dieu lui-même nous dévoile à travers ses instruments, les Prophètes et toute personne inspirée.

Les experts de la Bible ont toujours affirmé que la race humaine habite la terre depuis six mille ans. Par exemple, Mgr James Ussher, ancien évêque de Armagh (1581-1656) et grand spécialiste de la Bible, a établi que la création d’Adam et Ève se situe en l’an 4,004 avant J.C. Ses conclusions sont la source des dates qui après lui ont été inscrites aux marges de la Bible. (Au besoin, consulter son œuvre maîtresse: “Annales veteris et novi testamenti”). Plus près de nous, Fernand Crombette a réussi à démontrer que ces données sont vraies sur le plan scientifique comme sur le plan historique. (Au besoin, lire les deux annexes qui se trouvent à la fin du présent ouvrage : 1) - Fernand Crombette et les prophéties récentes, 2) – Fernand Crombette et le calendrier copte). Fernand Crombette est appuyé par une kyrielle d’autres savants, mais la science “officielle” les garde tous à l’écart. (Consulter au besoin l’auteur Michael Denton: “Évolution, une théorie en crise”; l’auteur P.E. Johson: “Le Darwinisme en question, science ou métaphysique?”; l’auteur Dominique Tassot: “À l’image de Dieu, préhistoire transformiste ou préhistoire biblique ?” ). 

[10] Le Père Penasa: «Le numéro 7 représente la réussite de l’épreuve à la quelle Dieu soumet les hommes, afin qu’ils lui démontrent concrètement qu’ils aspirent au bonheur éternel. Le temps que Dieu accorde à l’homme pour passer son épreuve est entièrement scandé par des échéances basées sur le numéro “7”: 7 jours, 7 semaines, 7 ans, 7 septénaires.

Les 6 jours initiaux sont pour le travail destiné au développement des choses temporelles, nécessaires à la vie physique de l’homme (son animalité corporelle). Le 7e élément au contraire est réservé au développement des choses éternelles, nécessaires à l’éclosion de sa vie spirituelle (l’âme).

Celui qui concentre toute son activité dans le programme des 6 jours et néglige complètement le programme du 7e jour, celui là finit par tuer l’ange qui est en lui, et devenir lui-même l’équivalent d’un animal.

L’évolution du mal commence par le 6 (le corps), passe par le 60 (valeurs du psychisme rationnel), et atteint parfois le 600 (prières et pratiques religieuses dédiées aux mauvais esprits plutôt qu’à Dieu, pratiques occultes et de superstition). En évoluant dans le mal l’homme obtient l’aide de Satan pour acquérir des biens matériels, terrestres, etc. … Celui qui fait ce choix ne veut pas être importuné par les reproches des gens honnêtes. Il fait semblant de pratiquer les devoirs religieux du 7e jour, mais il se borne à l’extériorité : il s’agit de pure hypocrisie.

L’organisation actuelle la plus développée en termes d’hypocrisie est celle des Franc-maçons. L’homme qui pratique cette hypocrisie arrive progressivement à l’impiété totale, celle de l’anti-Christ. Cette impiété est représentée par le 6+60+600, c’est-à-dire par le numéro 666.

Celui qui au contraire respecte intégralement le 7e jour, arrive graduellement à la perfection de la Piété. Il sacrifie à Dieu son animalité comme l’agneau pascal (qui accepte de s’offrir en holocauste, ndr), il sacrifie à Dieu son psychisme comme celui qui croit avec foi au Verbe de Dieu, et il pratique sa religiosité de façon authentique comme le Fils de Dieu: 7+70+700 = 777. »

[11] Pour comprendre l’équation (la décoder), tenir compte de la valeur symbolique des lettres qui la composent, à savoir:

C    =      Plan Créatif (Semaine de la Création).

R   =      Repos” de Dieu (7ème “jour” de la Création).

S    =      Semaine.

D   =      Dimanche

P    =      Plan salvifique global.

M   =      7ème Millénaire (le 7ème “jour” du Plan salvifique global).

 

[12] Pour commencer Dieu est trinitaire, mais par “après” Il résulte Unique à cause de la perfection qui existe dans l’unité des trois “Personnes” qui le forment. (L’amour unifie, et l’Amour parfait unifie parfaitement).

[13] Attention aux dates! Il n’est pas sûr que le calendrier grégorien, en vigueur aujourd’hui, soit exact. Le calendrier copte l’est probablement beaucoup plus. (Voir à la fin du livre l’annexe n. 2 : “Fernand Crombette et le calendrier copte”).

[14] Au besoin, lire Apocalypse 20, 1-6.

[15] Aimer l’ordre avec sincérité, n’est-ce pas déjà une façon d’aimer Dieu, d’un amour indirect?  Et aimer la justice, l’harmonie, la beauté, la douceur, la paix, la charité, chaque attribut essentiel de Dieu?  Or si une personne non évangélisée aime et respecte les attributs essentiels de Dieu, a-t-elle du mérite?  Oui, elle en a forcément. Ce mérite prouve donc que les personnes peuvent rejoindre Dieu, même si elles ne sont pas évangélisées. Elles peuvent rejoindre Dieu à travers l’amour qu’elles manifestent pour ses attributs essentiels. La conclusion de cela est que certaines personnes seraient dans l’Église sans le savoir, alors que d’autres, qui pensent y être, n’y seraient pas du tout. Les premières y seraient à cause de l’amour manifesté à l’égard des attributs essentiels de Dieu, les dernières n’y seraient pas à cause du non amour manifesté à l’égard des attributs essentiels de Dieu.

La source de ces enseignements serait le Saint-Esprit en personne, qui a pris la parole par l’entremise de saint Paul dans l’Épître aux Romains, et par l’entremise aussi de Maria Valtorta qui a expliqué le contenu de cette Épître dans l’œuvre: “Leçons sur l’Épître de saint Paul aux Romains”. (Au besoin, relire la section # 1, note n. 1, deuxième paragraphe).

[16] Petite digression. Malgré le grand ordre qui règne dans la Création, celle-ci ne reflète pas la monotonie. Tous les êtres y sont uniques, et cela élimine tout risque de monotonie. La monotonie est un produit humain, fruit d’un “ordre” basé sur l’uniformité, les répétitions mécaniques, les chaînes de montage, les clonages. Rien de tout cela dans la Création. Dieu n’a pas créé un seul être qui soit la copie identique (ou clone) de son semblable. Cela devrait nous pousser à réfléchir car le clonage, thème très actuel, est un phénomène lié à la productivité plutôt qu’à la créativité. Une productivité à outrance est synonyme de profit, d’égoïsme, d’orgueil, de domination sur les autres. Le piège est caché, mais réel.

[17] De même qu’autrefois le Baptiste a préparé les hommes à la venue du Messie, de même aujourd’hui la Sainte Vierge nous prépare à la venue de son Époux mystique. Et de même que pour entendre le Baptiste il fallait se rendre au désert, de même aujourd’hui il faudrait que les gens qui veulent écouter la Mère de Dieu se mettent à l’abri du tintamarre des instruments vidéo électroniques qui, comme on sait, finissent par monopoliser tout notre temps et toutes nos pensées.

[18] Cette prophétie a été rapportée par M. Laverdant dans le périodique: “Mémorial Catholique” de juin 1869. Elle a été citée par le révérend Julio Echevarria, dans le livre: “Prédictions privées concernant certains événements du monde”; imprenta Carnet Social, Morandé 636, Santiago de Chile, 1932. (On en a parlé dans la revue italienne: “Il Segno del Soprannaturale”, de juillet 1995, aux pp. 23-24).

[19] Sœur Marie-Nathalie, “Marie, Reine victorieuse du monde”, éditions du Parvis, 1990, p. 119.

[20] Ap 20, 1-6: “Le Millénaire de Paix”. «Puis je vis un Ange descendre du ciel, ayant en main la clé de l’abîme ainsi qu’une énorme chaîne. Il maîtrisa le Dragon, l’antique Serpent, c’est-à-dire le Diable, Satan, et l’enchaîna pour mille ans. Il le jeta dans l’Abîme, tira sur lui les verrous, et apposa des scellés pour qu’il lui soit interdit de fourvoyer les nations jusqu’à l’achèvement des mille ans. À la fin de cette période il doit être relâché pour un peu de temps. Puis je vis des trônes, et ceux qui s’y assirent reçurent le pouvoir de juger.

Je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités pour le témoignage de Jésus et de la Parole de Dieu. Je vis aussi ceux qui avaient refusé d’adorer la Bête et son image, et n’en avaient pas reçu le sceau sur le front et sur la main. Ceux-ci reprirent vie et régnèrent avec le Christ pendant mille ans, contrairement aux autres morts qui ne reprirent vie qu’une fois les mille ans terminés.

C’est la première résurrection. Heureux et saints ceux qui seront admis à la première résurrection!  La seconde mort n’aura pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, avec qui ils régneront pendant mille ans (Ce texte est comme le “refrain” de ce livre).

[21] Si l’homme accepte de rencontrer l’Amour (l’Amour, c’est Dieu) et de s’unir à Lui, l’enfant qui naîtra de cette union sera-t-il humain ou divin?  Il sera divin, car le divin l’emporte sur tout. Il suffit que l’humain, créé libre, accepte de tout cœur l’union que Dieu lui propose. Cela explique l’origine de chaque “Fils de Dieu”. Or, un être humain qui veut rencontrer l’Amour divin, que doit-il faire?  Cette personne n’est tenue qu’à une chose: renoncer à sa volonté humaine pour faire place à la Volonté divine. Si cela est fait, l’Homme Nouveau est déjà en gestation, et son identité est celle de la personne qui a su renoncer à sa propre volonté pour faire place à la Volonté divine. Ce miracle est garanti par les enseignements qui figurent dans l’Évangile de St Jean, et que Jésus a relancés par l’intermédiaire de Luisa Piccarreta. Certains d’entre nous vont sûrement accepter cette union mystique désirée et proposée par Dieu, d’autres non, “mais à ceux qui l’accepteront, Dieu donnera le pouvoir de devenir Fils de Dieu”. (Ces paroles sont celles du début de l’Évangile de St Jean, et en latin elles se lisent comme suit: «Quotquot autem receperunt eum, dedit eis potestatem filios Dei fieri, his qui credunt in nomine eius. »  Luisa Piccarreta est expliquée au chapitre 3, sections # 6 et 7).

[22] Cela est dit aussi dans Isaïe 62, 5.

[23] Dans l’histoire de notre Terre il y aurait trois apocalypses: 1) Déluge d’eau (Noé), 2) Déluge de feu (notre temps), 3) Fin du monde (dans un millier d’années). Les deux premières sont des apocalypses relatives, la dernière est l’Apocalypse absolue.

[24] Étant donné que notre apocalypse actuelle se situe entre la première (celle que vécut Noé au Déluge), et la dernière (celle de la Fin du monde), elle devrait pouvoir s’identifier comme étant “l’apocalypse intermédiaire”. Elle est relative, non absolue. Pour cette raison, lorsque nous entendons parler des “derniers temps”, et que nous découvrons qu’il s’agit de notre époque actuelle, cela ne doit pas nous faire penser à la fin du monde, mais à la fin d’un monde: celui de l’empire du Mal (ce Mal tourmente la Terre depuis la Faute originelle).

[25] Au besoin, voir chapitre 3, section # 5, note n. 8.

[26] Ap 20: 1-6. (Ce texte est rapporté dans ce même chapitre, à la section # 4, note n. 1).

[27] La mission que Jésus a confiée à Vassula concerne la réunification des Églises chrétiennes. Bien qu’étant de foi orthodoxe, Vassula n’hésite pas à écrire les messages de fidélité au Magistère de Jean-Paul II, comme Jésus lui dit de faire. Mais cela lui attire des inimitiés aussi bien du côté orthodoxe que du côté catholique: du côté orthodoxe parce que la tradition des orthodoxes est de renier le Pape de Rome, et Vassula respecte autant le Pape que son Magistère; et du côté catholique parce que des membres haut placés de la hiérarchie catholique ne lui pardonnent pas l’inexorable sévérité de certaines de ses paroles écrites. Ce sont des paroles qui parlent de trahison à l’intérieur même de l’Église catholique, des paroles qui dénoncent l’infidélité de certains membres de cette Église face au Magistère de Jean-Paul II. La situation de Vassula nous fait penser à Jésus, qui a dit: “S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi”. Les motifs de persécution semblent être les mêmes que ceux d’il y a 2.000 ans, et les méthodes aussi (il s’agit de tentatives de condamnation sans fondement légal, ou dont le fondement légal est vraiment douteux).

[28] L’article du Père Martino Penasa dont on fait ici référence est apparu dans la revue italienne: “Il Segno del Soprannaturale, Avril 1996, p. 32. Edizioni Segno.

[29] Voir l’article n. 676 du Catéchisme.

[30] Cette ère – Ère de Justice – a eu une durée de 4000 ans. Elle va de la Création d’Adam à la naissance du Christ. (Le Déluge Universel, d’après les révélations de Jésus à Luisa Piccarreta, aurait eu lieu deux mille après la création d’Adam, et Fernand Crombette le démontre avec science et pertinence).

[31] Cette ère – Ère de Miséricorde – a eu une durée de 2000 ans.

[32] Cette troisième ère – Ère de Sanctification – aura une durée de 1.000 ans, et sera la dernière.

[33] On est donc obligé de conclure que le Plan Divin est Trinitaire.

[34] La Tradition de l’Église veut que moment précis ne soit connu que par Dieu le Père.

[35] Cette période devrait correspondre au “Millénaire de Paix”.

[36] Ces paroles décrivent le point 7 du tableau synoptique.

[37] À la fin du “Millénaire de Paix” (point 8 du tableau synoptique).

[38] Ces “trois philtres” confirment l’idée des trois apocalypses purificatrices. (Revoir les notes 4 et 5 de la section # 4 de ce même chapitre).

[39] Maria Valtorta: “I Quaderni”, 1er volume (1943) de l’édition originale en langue italienne, page 505.

[40] Mt 25, 21.

[41] Si le contact avec un amour créé est si forte, quelle ne sera la force du contact avec l’Amour Incréé, concepteur de tous les amours créés!  Si le Cantique des Cantiques est déjà si beau dans son vêtement naturel, quelle ne sera sa beauté en vêtement surnaturel!

[42] Jn 10: 4, 15

[43] Las abuseurs du Concile Vatican II ont réussi à changer les paroles du “Gloria in Excelsis Deo, et in terra pax hominibus BONAE VOLUNTATIS”. Ils ont fait cela en profitant du fait que dans l’Église on est passé du latin aux langues vernaculaires. Aujourd’hui le Pape Benoît XVI tente de réparer les pots cassés en écrivant que le latin est irremplaçable en ce qui concerne la liturgie de l’Église universelle (“catholique” signifie “universel”). Voici ce que nous dit Benoît XVI en date du 20 mars 2007 à travers le supplément n. 12 de l’Osservatore Romano, le journal officiel du Vatican : “Pour mieux exprimer l’unité et l’universalité de l’Église, je voudrais recommander ce qui a été suggéré par le Synode des Évêques, en harmonie avec les directives du Concile Vatican II (182) : excepté les lectures, l’homélie et la prière des fidèles, il est bon que ces célébrations soient en langue latine; et donc que soient récitées en latin les prières les plus connues (183) de la tradition de l’Église … ”.  

[44] Maria Valtorta (1897-1961) peut être considérée comme un instrument du Bon Dieu malgré l’incompréhension dont elle est victime de la part de plusieurs personnes, ecclésiastiques surtout. Non seulement elle nous fait aimer davantage les Évangiles grâce aux dix volumes: “L’Évangile tel qu’il m’a été révélé“, mais elle nous aide aussi à comprendre l’Apocalypse à travers les instructions surnaturelles de: “I Quaderni (trois volumes de prophéties et d’explications prophétiques). La publication des écrits de Maria Valtorta a été confiée au Centro Editoriale Valtortiano (Isola-del-Liri, FR, Italie). La plupart des extraits rapportés dans cette section sont tirés de: “I Quaderni, et leur traduction française a été réalisée par J. De Parvulis.

[45] Le Signe du Christ, c’est sa Croix lumineuse. Par “chute de Babyloneentendons la défaite matérielle des nations de la Terre, telle que prophétisée par Marthe Robin au Père Finet, son directeur spirituel.

[46] Son Royaume terrestre, mais aussi son Royaume éternel.

[47] L’épreuve (sélection) dont on parle ici est celle de la 2e guerre mondiale, car le message est de 1943.

[48] Le Prophète de l’Adversaire sera l’anti-Christ. (Il aura une cour de serviteurs, dont le premier sera le Berger-idole, ou faux-pape, ou pape-fantoche).

[49] Pour comprendre à qui se réfère l’expression: “vendange démoniaque, il faut savoir que dans le 1er volume (1943), p. 645 de: “I Quaderni, ce texte est précédé des mots suivants: «Souviens-toi de l’Apocalypse de Jean. Souviens-toi du dragon: le Mal qui engendre le futur anti-Christ, et en prépare le royaume. Il le prépare en bouleversant les consciences et, plus encore, en broyant dans ses spirales la troisième partie des étoiles pour qu’elles deviennent des astres de boue. »

Les astres qui deviennent fange sont les dignitaires ecclésiastiques qui tombent (comme Lucifer est tombé) à cause de leur insoumission au Magistère du Pape Jean-Paul II. Il s’agit des contestataires du Magistère de l’Église, qui est infaillible lorsque le Pontife a été élu régulièrement. Pour tout catholique fidèle, l’infaillibilité pontificale est un dogme de Foi.

La Bible dit que la “Bête semblable à un agneau” sera au service de la première Bête, et en consolidera le pouvoir. (Ap 13, 12-17). Elle le consolidera grâce à son ascendant spirituel, mais aussi, probablement, grâce à sa faculté de faire des prodiges, un pouvoir que Satan est en mesure de transmettre à ses serviteurs, comme dans Ex 7, 11. D’après les messages reçus par don Gobbi en 1989, la première Bête de l’Apocalypse est la Franc-maçonnerie, et la deuxième est la Franc-maçonnerie ecclésiastique. Celui que Jésus appelle “Berger-idole”, et que dans l’Apocalypse reçoit le nom de “Faux Prophète”, sera probablement une figure de pape issue des rangs de la Franc-maçonnerie ecclésiastique. Pendant son règne, sa présence physique sur le Trône pontifical offrira au monde l’illusion d’une présence papale, mais la Chaire de St Pierre sera tout de même vacante à cause de l’illégalité de cette présence. Pour comprendre ce concept il faut savoir distinguer ce qui est Trône pontifical (un siège matériel) de ce qui est Chaire de St Pierre (un siège spirituel). Normalement le Trône pontifical est occupé par l’héritier spirituel de St Pierre, si bien que nous avons pris l’habitude de voir la Chaire de St Pierre dans le Trône pontifical. Dans le cas du faux-pape cependant il faudra savoir faire la distinction entre les deux.

[50] Tout indique qu’après la conversion des Juifs [point 4 du t. s.] et la Parousie intermédiaire [point 6 du même t. s.] le peuple chrétien réunifié réussira à vivre sur terre pour la durée du “Millénaire de Paix(la durée du Deuxième Paradis terrestre).

[51] L’extrait rapporté est tiré du 2e volume de: “I Quaderni, pp. 97-98. Cet extrait nous confirme que Satan sera enchaîné par l’Archange St Michel pour la période du “Millénaire de Paix, et que cela se produira juste avant la Parousie intermédiaire [point 6 du t. s.].

[52] Cf.: “I Quaderni”, vol. 1 (1943), p. 330.

[53] Extrait tiré des pages 108-110 du livre de Lucie: “L’Œuvre accomplie de Dieu. Éditions du Parvis, Suisse.

[54] Le “celle-ci” se réfère à la 2e guerre mondiale, car le message est de 1943.

[55] Cf.: “I Quaderni”, vol. 1 (1943), pp. 545-546.

[56] Parousie intermédiaire. Les points du tableau synoptique qui n’ont pas été traités dans cette section, apparaîtront dans leur contexte au cours des pages suivantes.

[57] Ce Jugement sera un peu à l’image du Jugement Dernier, vu le parallélisme historique des prophéties expliqué par Jésus dans le passage rapporté plus haut (juste après le tableau synoptique).

[58] Cf.: “I Quaderni”, vol. 1 (1943), p. 242.

[59] Mgr Ottavio Michelini: “Confidences de Jésus à ses Prêtres et à ses fidèles”, p. 119. Parvis.

[60] La mort physique n’est qu’une étape de transition, faite pour déboucher ou bien sur la résurrection ou bien sur la mort spirituelle (cette dernière seulement est une mort véritable). Même si la mort physique a l’apparence d’une mort absolue, nous devrions la considérer comme une étape de transition, comme une naissance à la vie spirituelle. C’est d’ailleurs ce qu’elle est.

[61] On sait que les portes de l’enfer n’ont pas prévalu contre le Christ, puisque Il est ressuscité après avoir été mis à mort. Pareillement, personne ne pourra dire que les portes de l’enfer auront prévalu contre l’Église du Christ si celle-ci ressuscite après avoir été mise à mort. Les messages prophétiques sont clairs: autant la mort du Christ fut réelle, autant le sera la mort de son Église. Mais aussi: de même que le Christ est ressuscité, et dans un corps glorieux, de même son Église ressuscitera, et dans un corps glorieux. Ce “corps glorieux” nous permet déjà de deviner de quoi sera fait le Royaume messianique qui nous attend au-delà de l’actuelle Purification.

[62] Le chrétien qui est au courant de ces choses a un grand avantage sur celui qui ne l’est pas. La raison est simple. Si un jour il lui arrive de voir son Église morte (morte dans ses structures visibles), et la Terre envahie par la déchéance totale, il sera moins porté à se scandaliser, ou à se décourager, ou à se laisser renverser par une surprise excessive. L’avantage du chrétien informé est de pouvoir plus facilement maintenir intactes sa foi, son espérance et sa charité, même au cœur de la pire tempête. L’imminence de cette tempête explique et justifie le grand nombre de messages et de visions que le Ciel nous envoie en cette Fin des Temps.

[63] Ces paroles font partie des dialogues intimes qu’une religieuse cloîtrée a eu avec Jésus vers la fin des années ’60. Cette religieuse, de nature effacée, a accepté de les écrire et même de les publier, mais à condition de garder l’anonymat. Grâce à son directeur spirituel le livret à été publié (avec Imprimatur) sous le titre: “Le grand message d’amour”. La citation rapportée se trouve à la page 118 du dit livret, et porte la date du 3 avril 1969.

[64] Mgr Ottavio Michelini: “Confidences de Jésus...”, p. 329. ( Message de Paul VI ). Mgr Ottavio Michelini: “Confidences de Jésus...”, p. 329. ( Message de Paul VI ).

[65] Les premiers messages de Françoise ont été publiés aux éditions du Parvis sous le titre “Messages de conversion des cœurs”. Vers la fin de l’année 1997 Françoise a reçu d’autres messages dont la revue Stella Maris a fait paraître quelques extraits dans son numéro 340, p. 30-31. Par ces messages qui ont pour titre: “Jésus révèle aux siens ce qu’est la Franc-maçonnerie”, notre Sauveur nous met en garde contre la soif de pouvoir des Franc-maçons, de ceux surtout qui opèrent à l’intérieur de l’Église catholique, les Franc-maçons ecclésiastiques.

[66] Am 3, 7.

[67] Au besoin, relire la Parabole des dix vierges: “Alors il en sera du Royaume comme de dix vierges qui s’en allèrent, munies de leurs lampes, à la rencontre de l’époux. Or cinq d’entre elles étaient sottes, et cinq étaient sages. Les sottes prirent leur lampes, mais sans se munir d’huile ...”.  (Mt 25, 1-13).

[68] Maria Valtorta, I Quaderni. (Sur Maria Valtorta, voir le chapitre III, section # 2, note n. 4).

[69] Si on regarde le nouveau Calvaire où, cette fois, c’est l’Église qui meurt crucifiée, on découvre, non sans surprise, que tout y est comme autrefois: la Sainte Vierge Marie, Mère de l’Église, est encore au pied de la Croix, présente par son Mouvement Sacerdotal Marial. Saint Jean et les Pieuses Femmes sont présents dans les personnes membres de ce même Mouvement. Les autres figures y sont aussi, et il suffit de se regarder autour pour les reconnaître.

[70] Le mot anti-Christ ne figure pas dans la plupart des dictionnaires, qui lui ont substitué la parole antéchrist, comme si anté pouvait signifier anti, et Christ pouvait s’orthographier avec une initiale minuscule. (“Ante” est un préfixe qui signifie “qui précède”. “Anti” est un préfixe qui signifie “qui s’oppose à”...).

[71] Les pages de l’Apocalypse se réfèrent aussi aux temps que nous vivons, mais au sens d’apocalypse relative, pas au sens d’Apocalypse absolue (finale, définitive). Celle-ci, l'Apocalypse absolue, aura lieu seulement à la Fin du Monde, et selon Maria Valtorta elle sera trois fois plus sévère que l’apocalypse actuelle.

[72] Mt 24, 15; Dn 9, 27.

[73] Ce message a été pris dans un fascicule écrit par un “Fermier américain”. Le fascicule, rédigé en anglais, au moment où je l'ai découvert – c'était en 1996 – circulait librement parmi les groupes de prière du Canada. La traduction française des extraits présentés ici est la mienne.

[74] Cette prophétie confirme ce qui a été dit plus tôt, à la section # 2 de ce même chapitre.

[75] “Le Grand Message d’Amour”, p. 98. Ce livret a été écrit par une religieuse cloîtrée qui a demandé de garder l’anonymat. La version française a été publiée en 1974 chez Téqui, avec l’Imprimatur de Mgr Perantoni, archevêque de Lanciano.

[76] Cette prophétie nous permet de conclure que l’apocalypse que l’humanité est appelée à vivre sous peu [point 3 du tableau synoptique] n’est pas l’Apocalypse absolue, prévue pour la Fin du monde, mais une apocalypse relative, semblable à celle qui frappa l’humanité au temps du Déluge. En ce moment l’humanité n’est pas parvenue à la fin de son histoire mais à la “Fin des Temps”, ou fin des années que les Juifs ont dû passer en exil, parmi les nations dites païennes. Certaines sectes ne cessent de claironner que la Fin du Monde est imminente. Elles se trompent d’au moins un millier d’années.

[77] Ces dates sont approximatives. (Seulement Dieu le Père connaît toutes les dates avec certitude et précision). Pour en savoir plus sur la Planification divine, relire les cinq premières sections du premier chapitre.

[78] Quand l’Adversaire utilise l’ordre, son ordre doit servir de moyen pour promouvoir le désordre. C’est sa loi. (Même chose lorsqu’il utilise le vrai: le vrai doit servir à promouvoir le faux). La petite digression qui suit parle par elle-même.

PETITE DIGRESSION SUR LES ILLUMINATI. On sait qu’il existe un projet de domination mondiale dont le but officiel est de “ramener l’ordre” sur notre planète. Ce projet est décrit dans un livre-document intitulé: Protocoles des Sages de Sion. Le texte de ce livre-document a été conçu et préparé par un groupe de Juifs parfaitement convaincus que Jésus de Nazareth – celui que leurs chefs ont fait crucifier par les Romains il y a 2000 ans ­– n’est pas le Messie attendu par leur race. Le texte en question est constamment entretenu et mis à jour par les héritiers spirituels du groupe fondateur, appelé: “Illuminati”, mot italien qui signifie: illuminés. D’après ces “Illuminati” il faut que le Messie ait une nature de dominateur. Or le vrai dominateur, dans leur façon de penser, est un homme qui s’impose avec force, même brutalement s’il le faut. FIN DE LA DIGRESSION.

[79] Traduction: “Diviser pour régner”. Ce dicton latin n’a pas forcément une connotation négative, mais il l’acquiert avec l’interprétation qu’on lui donne en politique. L’interprétation politique est la suivante: Il faut que tu sèmes la division dans les régions où tu veux par la suite intervenir avec la force (pour y faire régner tes intérêts).

[80] Machiavel, Nicolò (1469-1527) a vécu à Florence. Il est connu pour ses écrits politiques basés sur un principe immoral qui dit: “La fin justifie les moyens”, en d’autres mots: “tous les moyens sont bons pour arriver à nos fins”. Grand maître de la philosophie politique païenne, Machiavel est reconnu comme étant l’expert numéro un dans l’art diabolique de faire le mal au nom du “bien”, et dans celui, tout aussi diabolique, de semer la pagaille au nom de l’“ordre”.

[81] Le Peuple juif est saint, au moins dans sa vocation. Il est vrai que les Juifs d’aujourd’hui ne sont pas tous des saints, mais il ne s’écoulera pas grand temps qu’ils le deviendront vraiment. Sans cette conversion massive du Peuple juif à la loi d’Amour prêchée par le Christianisme, l’humanité ne serait pas en mesure de réaliser la paix que Dieu lui a promise. (Cela complète le sens que la tradition chrétienne donne aux paroles de saint Jean: “LE SALUT VIENT DES JUIFS”. (Cf.: Jn: 4, 22). Sur l’imminente conversion des Juifs, voir la section suivante, la # 5, au quatrième paragraphe. Les chrétiens auraient intérêt à prier tous les jours pour la conversion des Juifs. (Prier pour les Juifs, c’est prier pour l’Humanité, car la conversion des Juifs à la loi d’amour prêchée par le Christ entraînera la paix universelle).

[82] Santangelo, Ildebrando: L’ultima battaglia, page 27.

[83] Le roi Hérode aussi, tout Juif qu’il était, en apprenant des Rois Mages la raison de leur visite, décida d’exterminer tous les bébés juifs de Bethléem.